«Nous sommes dévastés»: Crystal suspend ses croisières jusqu'en mai en raison de difficultés financières


«Nous sommes dévastés»: Crystal suspend ses croisières jusqu'en mai en raison de difficultés financières
Le Crystal Symphony. [Crystal Cruises]
Pax Global Media

À court d'argent, la société mère de Crystal Cruises pourrait bientôt mettre fin à plusieurs de ses activités dans le monde.

LIRE PLUS – Le propriétaire de Crystal Cruises à la merci de ses créanciers après l'échec de son plan de sauvetage 

Au début du mois, Genting Hong Kong (qui est aussi propriétaire de Dream Cruises et Star Cruises) a fait face au paiement immédiat d’une dette de 2,78 G $US après avoir déposé son bilan à la suite de l'échec d'une procédure de sauvetage impliquant le gouvernement allemand.

Assèchement des liquidités

Dans une déclaration à la bourse de Hong Kong le mercredi 19 janvier, Genting a révélé qu'elle sera « bientôt incapable de rembourser ses dettes à mesure qu’elles arriveront à échéance », en raison de l'assèchement de ses liquidités.

Éprouvée financièrement par la pandémie de COVID-19, Genting a déclaré avoir déposé une demande de « liquidation de la société » auprès de la Cour suprême des Bermudes, après avoir « épuisé tous les efforts raisonnables pour négocier avec les contreparties concernées dans le cadre de ses accords de financement ».

Dream Cruises, seule épargnée ?

Selon CNBC, Genting aurait indiqué que certaines de ses activités se poursuivront – dont celles de Dream Cruises –, mais elle n’a fait aucune mention de Crystal. « Cependant, il est prévu que la majorité des activités actuelles du Groupe cesseront d’être exploitées », aurait indiqué la société.

Rappelons que Genting Hong Kong possède et exploite également le casino et centre de villégiature Resorts World Manila aux Philippines. L’entreprise a déclaré une perte de 283,3 M$US au premier semestre 2021, après un revers de 1,72 G$US en 2020.

Un avenir incertain pour Crystal Cruises

Dans une lettre adressée à ses partenaires mercredi, Jack Anderson, président et PDG par intérim de Crystal, a annoncé que la société suspendait toutes les futures croisières océaniques jusqu'en avril 2022, ainsi que les croisières fluviales jusqu'en mai, pendant que l'équipe analyse la situation.

« Comme vous, nous sommes dévastés par cette mesure, mais c'est la décision la plus prudente dans le contexte commercial actuel », écrit M. Anderson.

Les trois navires de Crystal en activité – les Crystal Serenity et Crystal Symphony dans les Caraïbes et le Crystal Endeavor en Antarctique – termineront leurs croisières en cours avant la suspension. La croisière du Symphony doit se conclure le 22 janvier à Miami; celle du Serenity, le 30 janvier à Aruba; et celle de l'Endeavor, le 4 février à Ushuaia (Argentine).

Aucun navire fluvial de Cristal n’est actuellement en activité.

« Du fond du cœur, je vous remercie pour votre dévouement professionnel et votre engagement envers Crystal, ainsi que pour votre compréhension dans cette situation très difficile. Vous êtes le cœur et l'âme de la famille Crystal », écrit Jack Anderson, dans son message aux partenaires de Crystal.

Dans une déclaration plus tard publiée sur le site Web de Crystal, M. Anderson a laissé entendre que la ligne de croisière de luxe pourrait reprendre la mer.

« Crystal est synonyme de croisière de luxe depuis plus de 30 ans et nous avons hâte d’accueillir de nouveau nos précieux invités lorsque nous reprendrons nos activités », a écrit M. Anderson. 

Crystal informe actuellement ses passagers et partenaires des suspensions qui les concernent. La compagnie indique remboursera intégralement le prix de la croisière payé, et que le remboursement sera effectué automatiquement sur le mode de paiement initial, sans que le client ait à intervenir. Si la croisière a été payée via un crédit pour croisière future, la valeur totale sera reversée au compte du client.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !





Indicateur