Calin Rovinescu, d’Air Canada, nouveau président de l’IATA

03-06-2014 
Calin Rovinescu
Calin Rovinescu
L’Association du transport aérien international (IATA) a annoncé que M. Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada, est entré en fonction comme président du Conseil des gouverneurs de l’IATA pour un mandat d’un an.

M. Rovinescu succède à Richard H. Anderson, chef de la direction de Delta Air Lines, dont le mandat d’un an s’achevait à la clôture de la 70e Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association et du Sommet mondial du transport aérien qui se tenaient à Doha, au Qatar.

M. Rovinescu s’est joint à Air Canada en l’an 2000 en tant que vice-président général – Expansion et Stratégie de l'entreprise. Il a aussi occupé le poste de chef de la Restructuration durant la réorganisation de la compagnie en 2003 et 2004. Entre 2004 et le moment de son retour à Air Canada en 2009 à son poste actuel, M. Rovinescu a été cofondateur et directeur principal de Genuity Capital Markets, une banque d'investissement indépendante. Avant l’an 2000, il s’est consacré durant plus de vingt ans à la profession juridique, et il a été associé directeur du cabinet d'avocats montréalais Stikeman Elliott.

« Alors que se poursuivent les célébrations du centenaire de l’aviation commerciale, je suis très enthousiasmé par cette occasion de présider le Conseil des gouverneurs de l’IATA. Chaque jour, le transport aérien procure d’immenses bienfaits à l’économie mondiale. J’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec le directeur général et chef de la direction, Tony Tyler, afin d’encourager et de soutenir les politiques et les pratiques de l’industrie et des gouvernements à l’aube du deuxième centenaire de l’aviation commerciale », a déclaré M. Rovinescu.

« Au nom des 240 membres de l’IATA, je veux remercier Richard pour son excellent leadership durant une année qui a vu naître une entente historique en vue de l’élaboration d’une mesure fondée sur le marché pour la gestion des émissions de carbone de l’aviation. Cette entente est survenue par l’intermédiaire de l’Organisation de l’aviation civile internationale, avec le solide appui de l’IATA », a déclaré M. Tyler.

« Sous la présidence de Richard, l’IATA s’est associée à des intervenants clés afin d’obtenir des résultats considérables. Nous avons collaboré avec l’OACI et les gouvernements pour moderniser l’approche de la Convention de Tokyo sur la manière de traiter les passagers indisciplinés. Nous avons établi avec le Conseil international des aéroports un partenariat formel portant sur un large éventail de sujets. Cela inclut le projet Smart Security qui vise à renforcer la sûreté, accroître l’efficience opérationnelle et améliorer l’expérience du passager. Et nous avons collaboré avec les intervenants de la chaîne de valeur de l’industrie du voyage pour établir la confiance et le soutien mutuel en vue de l’élaboration des normes de la nouvelle capacité de distribution (NDC), avec l’approbation conditionnelle, en mai dernier, du département américain des Transports », ajoute M. Tyler.

« Calin sera un successeur tout indiqué à Richard. Son leadership reconnu sera essentiel, alors que l’IATA collabore avec ses partenaires de l’industrie et des gouvernements dans plusieurs domaines prioritaires, dont le suivi des aéronefs, l’amélioration de la sécurité en Afrique et le soutien aux efforts de l’OACI en vue de l’élaboration d’une mesure fondée sur le marché. Je sais que je pourrai compter sur Calin pour appuyer le projet de NDC visant à moderniser les normes concernant la communication de l’offre de produits des compagnies aériennes », conclut M. Tyler.

L’IATA a aussi annoncé que le Conseil des gouverneurs a désigné M. Andres Conesa, d’Aeromexico, comme président à partir de juin 2015, au terme du mandat de M. Rovinescu.
Indicateur