Vendredi,  22 novembre 2019  2:10

Expédition Pierre Doucet, le dernier coureur des bois.... une aventure québécoise authentique

22-02-2005 

Le 3 avril 2005, une expédition en traîneau à chiens s'élancera de Girardville (au nord du Lac Saint-Jean), "Sur les traces de Pierre Doucet". Elle mènera l’équipe vers Mistissini (Municipalité Crie de la Baie James) en passant par le lac Témiscamie, à la manière des derniers coureurs des bois. Cette expédition est basée sur des faits authentiques tirés des "Mémoires d'Armand Doucet" et du récit filmé de Fernand Doucet. Ces hommes témoignent de réalités vécues par ceux qui pratiquaient l'échange des fourrures. Un film est en cours de réalisation, il sera diffusé ultérieurement pour illustrer cette aventure et ce mode de vie presque disparu.

En attendant, vous êtes invité à découvrir l'histoire et les préparatifs de cet événement sur www.pierredoucet.ca. Durant l'expédition vous pourrez également suivre la progression des attelages en direct sur ce site.

L'historique
Pierre Doucet est le fondateur de Girardville et un des derniers trappeurs à avoir fait « le commerce des fourrures » avec les autochtones. L’hiver il remontait de Girardville au Lac Témiscamie, par la rivière Mistassini en traîneau à chiens pour aller échanger des denrées contre des fourrures avec les indiens. Inspiré par ses mémoires, nous avons décidé de rouvrir cette piste dans l’esprit des « coureurs des bois ». Son fils Fernand, aujourd’hui âgé de 90 ans nous a également raconté différentes anecdotes des trois dernières expéditions auxquelles il a participé avec son cousin, son frère et son père.

L'expédition
Tony Pare avec ses chiens et une équipe de « raquettistes » prendra le départ de Girardville, le 03 avril 2005 pour rejoindre vers le 17 avril 2005 le village de Mistissini en passant par le lac Témiscamie après un périple de 400 kilomètres en autonomie complète. Les raquettistes Eric Doucet et Patrice Perreault seront chargés de battre la neige et d’ouvrir la piste en avant du traîneau. Tony et ses chiens suivront avec tout le stock nécessaire à ce long périple, chargé sur un traîneau réalisé sur-mesure pour l’expédition. Ils suivront ainsi les traces de Pierre Doucet et des autochtones qui utilisaient depuis des millénaires cette majestueuse voie de transport que l’on appelle RIVIERE MISTASSINI.

Objectifs de l'expédition
Culturel: Sur une base du récit d'une histoire vraie, nous invitons le grand public à redécouvrir un mode de vie et une culture presque oubliée. Des personnages authentiques et exceptionnels qui nous ont ouvert "les portes du nord", établi nos villages et développé les relations avec les premières Nations.

Pédagogique: Quels sont les rêves de la jeunesse actuelle? Que veulent-ils faire demain? Connaissent-ils la richesse et la beauté du milieu qui les entoure? La médiatisation moderne de cette expédition (Internet & DVD) éveillera certainement la curiosité et suscitera peut-être des vocations chez nos enfants.

Écologique: À l'heure où de nombreuses voies s'élèvent pour parler "d'erreur boréale", un film de l'expédition sera réalisé pour mettre en valeur les paysages de la forêt boréale. Nous démontrerons qu'il reste dans cette forêt de nombreux endroits préservés et rendus accessibles grâce aux hommes et aux compagnies qui y vivent et en vivent depuis des décennies. (ex. Chute Blanche).

Touristique: C’est une véritable mise en valeur du patrimoine de la Municipalité de Girardville  ainsi qu’un évènement-vitrine du tourisme d’aventure que nous souhaitons mettre en place. Pierre Doucet a découvert un immense terrain de jeux que 8 entreprises touristiques vous invitent à découvrir sous une bannière commune « Destination Boréale ». Enfin, c’est un concept qui pourrait devenir un « évènement phare » pour le tourisme hivernal de notre région, car nous envisageons lancer une course internationale de traîneau à chiens sur le même tracé dès 2006.

L'équipe
Tony Paré: musher québécois de 32 ans, avec plus de 10 ans d'expérience. Il conduira son attelage à bon port.

Patrice Perreault: triathlète de 30 ans, résidant de Girardville. Il donnera le tempo de l'expédition en raquette

Éric Doucet: Un géant de 6 pieds 3 pouces, en super forme, il gardera le moral de l'équipe au beau fixe.

David Lecointre: Un belge de 30 ans, il s'occupera de la logistique, des prises d'images et de sons, et enfin de la médiatisation de l'événement.

Les supports « multi-médias »
Le site Internet : www.pierredoucet.ca
Le site est novateur, car son introduction utilise des illustrations en 3-D, il comporte également une galerie de clip vidéos, on pourra suivre l’évolution de l’expédition en direct sur une carte interactive  et on y trouve beaucoup de documentation historique et culturelle.

Le film de l’expédition :
Il est de type « documentaire », d’une durée d’environs 50 minutes et est réalisé par une équipe de cinéastes professionnels.

Les principaux sujets abordés sont :
• Le style de vie des coureurs des bois.
• L’histoire de la région et les relations avec les autochtones.
• L’écologie et les paysages.
• L’évolution des métiers du bois. (une vision alternative à «l’erreur boréale »
• Le traîneau à chiens et la raquette

Le film sera édité sur DVD et distribué au Québec et en Europe francophone. Il sera également proposés à différents festivals du film.

Indicateur