Lundi,  28 septembre 2020  17:56

Transat se dit prête pour la reprise malgré une chute de 99% de ses revenus au 3e trimestre


Transat se dit prête pour la reprise malgré une chute de 99% de ses revenus au 3e trimestre
Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat A.T.

« Ce trimestre réduit à une semaine d'opération représente du jamais vu pour Transat, comme pour l'ensemble de l'industrie », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat A.T., en présentant les résultats du troisième trimestre.

LIRE PLUS – Reprise des activités de Transat : Jean-Marc Eustache écrit aux agences de voyages

Baisse de 98,6 % des revenus

La Société a suspendu la totalité de ses vols à compter du 1er avril et n'a plus réalisé de chiffres d'affaires à partir de cette date – jusqu'à la reprise partielle des opérations aériennes le 23 juillet dernier.

Transat n’a donc enregistré que 9,5 M$ de revenus au cours du trimestre. Une baisse de 98,6 % des revenus comparativement à 2019 !

Outre la suspension de ses activités, Transat rappelle avoir dû prendre de nombreuses mesures à l'égard de la pandémie, y compris le licenciement d’employés. À terme, celui-ci touchera au moins 2 000 personnes, soit 40 % de son personnel.

Crédits-voyages

Transat rappelle avoir aussi instauré la pratique des crédits-voyage pour faire face à la pandémie.

« Afin de protéger sa trésorerie et de permettre une reprise après la levée des restrictions, la Société a accordé à ses clients un crédit-voyage transférable et valable sans limite de durée pour les vols annulés du fait de la situation exceptionnelle et notamment des restrictions au voyage imposées par les gouvernements. »

Au 31 juillet, ces crédits-voyages représentaient 564 M$. Quelque 43 % étaient placés en fiducie, la différence correspondant à des dépôts effectués directement auprès d'Air Transat ou de filiales étrangères.

Reprise partielle des opérations

La Société a partiellement repris ses vols et ses opérations de voyagiste à compter du 23 juillet. Elle opère actuellement un calendrier de vols condensé, comportant 17 destinations en Europe, dans le Sud et à l’intérieur du Canada.

LIRE PLUS – Transat présente sa brochure Sud 2020-2021

Le 4 août, Transat a annoncé un programme d'hiver comprenant, au plus fort de la saison, des vols vers de nombreuses destinations dans les Caraïbes, au Mexique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, aux États-Unis, en Europe et au Canada. Une sélection de forfaits hôteliers dans le Sud et en Europe sera également offerte.

Compte tenu de l’incertitude actuelle, Transat ne présente pas, pour l'instant, de perspectives pour l'été 2020, ni pour l'hiver 2021.

Appui gouvernemental espéré

« Les mesures énergiques que nous avons prises pour préserver l'entreprise et sa trésorerie nous permettent d'être prêts pour la reprise », assure néanmoins Jean-Marc Eustache.

Du même souffle, le président de Transat demande cependant l’appui du gouvernement.

« Alors que le Canada maintient des restrictions aux frontières parmi les plus exigeantes et que la quarantaine s'applique toujours pour les retours au pays, il est temps que le gouvernement appuie spécifiquement le secteur aérien afin de préserver l'existence d'une industrie aérienne concurrentielle au Canada à long terme », indique Jean-Marc Eustache.

Transaction avec Air Canada

En ce qui concerne la convention d'arrangement avec Air Canada (approuvée par actionnaires de Transat le 23 août 2019), la Société rappelle qu’elle demeure soumise à certaines conditions, parmi lesquelles l’obtention d’approbations réglementaires (notamment celles des autorités du Canada et de l'Union européenne).

LIRE PLUS – L'UE reprend son enquête sur la transaction Transat / Air Canada et fixe la date limite au 11 décembre

Par ailleurs, Transat prévient que certains facteurs hors de son contrôle et liés à la pandémie de COVID-19 pourraient influencer le résultat de l'arrangement proposé.

« Les conditions de marché de l'industrie mondiale ont été transformées du tout au tout. […] Ce contexte pourrait avoir un impact sur l'obtention des approbations des autorités réglementaires, notamment en ce qui concerne le niveau d'un ensemble adéquat de mesures correctives visant à obtenir ces approbations. »

De plus, alors que Transat cherche à mettre en place des sources de financement supplémentaires pour faire face à la pandémie, Air Canada pourrait être appelée à consentir à celles-ci – et on ne peut pas présumer qu’elle le fera.

Néanmoins, Transat souligne demeurer fermement engagée envers la réalisation de la transaction avec Air Canada.

La clôture de l'arrangement est désormais attendue au quatrième trimestre de l'année civile 2020.


Indicateur