Transat prépare une reprise des opérations pour le 30 juillet et poursuit ses discussions avec PKP


Transat prépare une reprise des opérations pour le 30 juillet et poursuit ses discussions avec PKP
Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat.

En présentant les résultats du deuxième trimestre de 2021 aujourd’hui (10 juin), Transat A.T. annonce préparer une reprise des opérations pour le 30 juillet.

« Après un trimestre sans revenus, les progrès de la vaccination nous permettent de prévoir une reprise progressive à compter du 30 juillet. Nous espérons qu'un plan de reprise sécuritaire des voyages pourra être déployé au plus vite et amènera prochainement une levée des restrictions. Tout nous indique que nos clients ont hâte de voyager et d'y consacrer une partie de leur épargne des derniers mois. Nous sommes enthousiastes à l'idée de les accueillir bientôt à nouveau », déclare Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat.

Grâce à l’accord conclu avec le gouvernement du Canada, Transat estime disposer à présent du financement nécessaire pour mettre en œuvre son plan de relance.

« Le financement que nous avons obtenu nous permettra ensuite de déployer notre plan sur les années à venir. Notre marque forte, l'engagement de nos employés et la transformation que nous avons entamée et qui se poursuivra au cours des prochaines années nous permettront de retrouver notre place d'entreprise de voyage loisir chère au cœur de nos clients, et plus rentable qu'avant la pandémie », explique Annick Guérard.

Rappelons que l’accord avec le gouvernement du Canada permet à Transat d'emprunter des liquidités supplémentaires maximales de 700 M$, dont 310 M$ pourront être utilisés pour le remboursement des clients dont les voyages ont été annulés en raison de la COVID.

Les discussions avec PKP se poursuivent

Le deuxième trimestre a été marqué par la résiliation de la convention d'arrangement avec Air Canada, annoncée le 2 avril. Les discussions en vue de la vente de la Société n’ont pas pris fin pour autant…

« Les discussions avec M. Pierre Karl Péladeau se poursuivent, souligne le communiqué de Transat. Il n'y a aucune certitude qu'une transaction en résultera. Le 7 avril 2021, M. Péladeau avait communiqué à la Société une proposition non contraignante envisageant une transaction par laquelle sa société Gestion MTRHP inc. ferait l'acquisition de la totalité des actions de Transat sur une base de 5,00 $ par action, payable en espèces. »

Rappelons que PKP avait pourtant exprimé publiquement son désintérêt pour l’acquisition de Transat.

Abandon de la division hôtelière

Autre fait saillant du deuxième trimestre de Transat : l’abandon de la division hôtelière.

« Le 20 mai 2021, étant donnée la baisse des liquidités en lien avec la pandémie de COVID-19 et en cohérence avec les objectifs du nouveau plan stratégique, le conseil d'administration de la Société a approuvé la cessation des activités de la division hôtelière », rappelle sobrement Transat dans son communiqué.


Baisse de 98,7 % des revenus au 2e trimestre

Si l’optimisme semble renaître, le deuxième trimestre a néanmoins été difficile pour Transat. La Société n’a enregistré des revenus que de 7,6 M$ au cours du trimestre, en baisse de 98,7 % comparativement à 2020.

« Depuis la mi-mars 2020, les restrictions aux voyages internationaux et les mesures de quarantaine imposées par les gouvernements ont rendu très difficile la vente de voyages. En raison de la pandémie de COVID-19, le 29 janvier 2021, la Société a suspendu ses opérations aériennes pour une seconde fois depuis mars 2020 », rappelle à cet égard Transat.

Les activités se sont soldées par une perte d'exploitation de 86,5 M$, comparativement à 29,6 M$ en 2020, soit une dégradation de 56,9 M$. Cette chute du résultat d'exploitation est directement attribuable à la suspension des opérations aériennes pour le deuxième trimestre de 2021.

La chute des revenus est plus marquée que la baisse des charges d'exploitation, car malgré les mesures de réduction de coûts, la Société doit maintenir certains coûts fixes. Somme toute, Transat affiche une perte nette ajustée de 103,3 M$ pour le deuxième trimestre de 2021, comparativement à 38,8 M$ en 2020.

Perspectives…

Dans la situation actuelle, malgré certains signes encourageants comme la progression du taux de vaccination, Transat estime qu’il demeure impossible pour l'instant de prévoir l'effet de la pandémie de COVID-19 sur les réservations à venir, la reprise partielle des opérations aériennes ainsi que les résultats financiers.

En conséquence, la Société ne présente pas pour l'instant de perspectives pour l'été 2021.


LIRE PLUS – Transat acquiert la participation restante de 30 % de TraficTours Canada 

LIRE PLUS – Transat obtient un financement de 700 M$ d’Ottawa 

LIRE PLUS – Transat : Jean-Marc Eustache prend sa retraite; Annick Guérard devient présidente et cheffe de la direction 

LIRE PLUS – Transat réagit aux déclarations de PKP selon lesquelles il n’est plus intéressé à l’acquérir 

LIRE PLUS – Pierre Karl Péladeau renoncerait à acquérir Transat 

LIRE PLUS – Le ministre Alghabra souhaite « préserver la viabilité à long terme de Transat » 

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur