Transat met à pied temporairement 70 % de ses effectifs


Transat met à pied temporairement 70 % de ses effectifs
Pax Global Media

Transat A.T. inc. annonce avoir mis à pied temporairement environ 70 % de ses effectifs au Canada. Le dernier vol d’Air Transat avant interruption complète de ses opérations est prévu pour le 1er avril.

Le 18 mars, dans le cadre de la pandémie de la COVID-19, Transat a annoncé la suspension progressive de l’ensemble de ses vols jusqu’au 30 avril.

LIRE PLUS : Transat annonce la suspension progressive de ses vols jusqu’au 30 avril

L’arrêt temporaire des opérations a lieu de manière progressive, afin de permettre le rapatriement du plus grand nombre possible de ses clients vers leur pays d’origine.

En date du 18 mars, environ 65 000 clients canadiens de Transat étaient à destination, dans le Sud ou en Europe. En date du 22 mars, environ 40 000, soit plus de 60 % d’entre eux, avaient été ramenés au Canada.

Dans le même temps, comme annoncé également le 18 mars, Transat a été contrainte de procéder à des mises à pied qui représentent environ 70 % de son personnel, soit 3 600 personnes

LIRE PLUS : Les vols annulés par Air Transat

Un certain nombre de ces mises à pied ont été effectives immédiatement, d’autres prendront effet après un préavis pouvant aller jusqu’à un mois. Cela inclut la totalité du personnel navigant. 

Des mesures similaires sont mises en œuvre dans les autres pays où Transat a des employés. Les dirigeants qui ne sont pas mis à pied ont adopté une réduction volontaire de leur rémunération, de même que le conseil d’administration.

« Nous sommes très en accord avec les mesures prises pour lutter contre la propagation du virus et préserver la santé publique. Nous devons collectivement faire ce qu’il faut pour arrêter la pandémie », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

Et d'ajouter : 

« Ces mesures nous ont contraints à suspendre toutes nos opérations. Nous l’avons fait de manière à ne laisser aucun de nos clients bloqués loin de chez eux, et nous sommes en train de les ramener à la maison. Nous prévoyons avoir terminé de le faire le 1er avril et nous interromprons alors totalement nos vols. Dans le même temps, afin de préserver l’entreprise, nous avons malheureusement dû procéder à des mises à pied touchant une très grande part de notre personnel. C’est avec une grande tristesse que nous le faisons et nous espérons que chacun pourra reprendre son travail le plus rapidement possible ».

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

« Dans ces circonstances, je veux rendre un profond hommage à nos personnels navigants qui, restés à leur poste dans des conditions stressantes et difficiles, assurent nos vols au mépris parfois de leur sécurité personnelle. Je n’aurai jamais assez de mots pour leur exprimer notre gratitude, de même qu’à notre personnel commercial et administratif qui, chacun à son poste, a déployé des efforts hors du commun pour mener à bien cette opération jamais vue », conclut-il.

Indicateur