Mercredi,  1 décembre 2021  10:27

Transat célèbre de grandes retrouvailles en présentiel avec ses partenaires


Transat célèbre de grandes retrouvailles en présentiel avec ses partenaires
L’équipe commerciale de Transat.

L’équipe commerciale de Transat a accueilli hier (5 octobre) quelque 150 conseillers en voyages à de grandes retrouvailles – en présentiel, oui, oui ! – au siège social d’Air Transat à Saint-Laurent. Elle répétera l’expérience demain à Québec avec 150 autres partenaires.

LIRE PLUS – Transat convie les conseillers en voyage à de grandes retrouvailles ! 

Bénéficiant d’une météo clémente, l’événement s’est déroulé à l’extérieur, dans une ambiance décontractée, voire festive, rehaussé par la présence d’un DJ et par quelques surprises – dont un concours et la visite d’un Airbus A321 neo dans le hangar.

« Je pense que la dernière fois que nous avions tenu un événement en présentiel, c’était lors de notre lancement Europe en novembre 2019. Ensuite, tout a été virtuel. Pour nous, c’est excitant de retrouver les agents. C’est important de nous reconnecter à eux et de leur exprimer notre reconnaissance », indique Karine Gagnon, directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec.

Malgré le caractère résolument informel de l’événement (l’Académie Transat qui prendra place le 26 octobre, en distanciel, se voudra nettement plus éducative), l’équipe commerciale de Transat a profité de l’occasion dévoiler quelques nouveautés, surtout du côté des outils de vente.


Karine Gagnon, directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec.


La brochure papier disparaît

Alors qu’elle a longtemps été l’outil de vente principal de Transat, la brochure imprimée est maintenant officiellement disparue. Ou plutôt, il n’en reste que la page couverture – laquelle est agrémentée, signe des temps, d’un code QR, donnant accès au contenu.

Les agences recevront toutes un jeu de cinq couvertures de brochure Transat. Quatre d’entre elles font valoir les collections de Transat (Solo, Familles, Grand Luxe et Hors du bureau). La cinquième présente le programme Sud dans son ensemble.

Selon Karine Gagnon, ces couvertures assureront une belle visibilité en agence à Transat, en lieu et place de la brochure traditionnelle.

« Vous allez voir : ça fait super beau, ça fait soleil, ça fait professionnel... C’est du beau visuel. Ça va bien garnir vos présentoirs », a corroboré Maryanne Dubé, lorsqu’elle s’est adressée aux conseillers.

Transat est confiante que les clients seront à l’aise de consulter sa programmation sur leurs écrans (ordinateur, tablette, téléphone) plutôt qu’en feuilletant un catalogue.

« On est en 2021 : même les plus récalcitrants savent maintenant utiliser un code QR. Les clients pourront scanner les couvertures de brochures en agence de la même manière qu’ils scannent le menu quand ils vont au restaurant », a lancé Maryanne Dubé.

Karine Gagnon ajoute que cette approche entièrement numérique, sans papier (les flyers disparaissent aussi) est parfaitement cohérente avec les objectifs de Transat en matière de responsabilité durable.

Un outil de partage des contenus hôteliers apparaît

Les participants aux retrouvailles ont également eu droit à un avant-goût, en primeur, du nouvel outil de partage des contenus hôteliers que Transat entend lancer à la fin du mois.

Son développement est très avancé, « mais il reste encore deux-trois petits détails à fignoler », dixit Maryanne Dubé.

Karine Gagnon explique que cet outil révolutionnera la façon dont les conseillers transmettent des fiches hôtelières à leurs clients, un processus un peu laborieux et qui ne permet actuellement l’envoi que d’une fiche à la fois…

L’outil numérique développé par Transat permettra donc aux conseillers de faire une sélection de plusieurs hôtels dans son programme en fonction des critères du client et de lui transmettre ensuite toute la sélection en un seul envoi – envoi que le conseiller pourra d’ailleurs personnaliser à sa guise !

« S’il y a une chose que la pandémie nous aura appris à faire, c’est de mieux naviguer dans le changement, d’être agile, toujours disposé à adapter ses plans », commente Karine Gagnon, en marge de cette initiative prometteuse.

LIRE PLUS – Entrevue exclusive : « Nous sommes et resterons le Transat que vous connaissez ! » 

À propos du temps d’attente…

PAX a profité de son entretien avec la directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec pour aborder une question qui préoccupe de nombreux conseillers ces derniers temps : celle du temps d’attente quand on cherche à joindre Transat.

« Pendant l’été, nous sommes parvenus, je crois, à maintenir un bon niveau de service. Mais depuis le début de septembre, c’est plus difficile », reconnaît Karine Gagnon.

L’une des causes du problème est liée au traitement des dossiers de remboursement : le processus achève, mais n’est pas terminé.

« Plus de 90 % des dossiers ont été remboursés, mais ceux qui restent sont plus complexes, plus longs à traiter. Ils exigent beaucoup d’attention de nos équipes », indique-t-elle.

Par ailleurs, il y a nettement moins de personnel actuellement au centre d’appel qu’il y en avait avant la pandémie. Ça se comprend : les besoins ont été très inférieurs pendant une longue période.

Pour s’ajuster à la demande, Transat rappelle d’anciens employés (mais plusieurs ne sont plus disponibles), en plus de chercher à en recruter des nouveaux (en pleine pénurie de main-d’œuvre).

« Nous travaillons fort à rétablir les niveaux de service et à agrandir les équipes du centre d’appel. C’est au coeur de nos priorités », assure Karine Gagnon, en remerciant les agents pour leur compréhension.

Une fois cela dit, Karine Gagnon ne saurait toutefois trop recommander aux conseillers de profiter le plus possible des outils de libre-service existants, quand c’est possible.

Elle ajoute que Transat travaille à élargir la gamme de situations où des outils de libre-service peuvent éviter aux conseillers de contacter le centre d’appels.

« Le développement technologique est une priorité chez Transat et nous avons bon espoir de pouvoir ajouter de nouvelles fonctions en libre-service sous peu », conclut-elle.




 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur