Tourisme réceptif : VAC et GVQ lancent Vacances Air Canada par GVQ


Tourisme réceptif : VAC et GVQ lancent Vacances Air Canada par GVQ
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Vacances Air Canada (VAC) et Groupe Voyages Québec (GVQ) ont noué une importante alliance stratégique en matière de tourisme réceptif. Dans la foulée, ils ont lancé une nouvelle entité baptisée Vacances Air Canada par GVQ.

« C’est une excellente nouvelle pour le tourisme vers le Canada, mais qui ne change rien au tourisme au départ du Canada », tient à souligner Laurent Plourde, président de GVQ, en entrevue avec PAX.

C’est qu’en effet Vacances Air Canada par GVQ cible exclusivement les professionnels du tourisme hors Canada. Le service réceptif vise à mettre à la disposition de ces derniers une gamme complète et diversifiée de forfaits vacances au Canada.

L’union fait la force

La force de ce nouveau partenariat tient notamment au fait qu’il marie la notoriété de VAC à l’expérience de GVQ en matière de tourisme canadien.

« GVQ a quand même une quarantaine d’années d’expérience en matière de tourisme réceptif. Et Air Canada et Vacances Air Canada sont des marques avantageusement reconnues à l’international. La combinaison de cette expérience et cette notoriété servira de levier tant pour VAC que pour GVQ », commente Laurent Plourde.

« C’est un partenariat naturel entre deux entreprises dont les forces sont complémentaires », approuve Guy Marchand, en saluant la riche expertise de GVQ et la qualité de son équipe déployée en France. Le chef principal ventes Est du Canada et marché entrant chez VAC précise que l’entente ne touche qu’au B2B et pas du tout au B2C.

Officiellement, l’entente entre GVQ et VAC a été conclue le 1er octobre. Néanmoins, les partenaires collaboraient déjà, ponctuellement, au niveau des opérations terrestres.

« On a appris à se connaître au cours des dernières années. Nous franchissons maintenant une étape supplémentaire », indique Laurent Plourde.

Rassurer les partenaires canadiens

Le partenariat entre VAC et GVQ n’en est qu’à ses débuts et il est appelé à se développer. Les partenaires travaillent déjà sur des outils technologiques, des tournées de familiarisation, des projets de promotion…

Toutefois, il est d’ores et déjà exclu que le partenariat change quoi que ce soit aux activités de GVQ et VAC en matière de tourisme expéditif.

« Nous tenons à rassurer l’ensemble de nos partenaires canadiens actuels que cette nouvelle alliance n’occasionnera aucun changement sur les affaires des deux organisations. Notre entente avec Vacances Air Canada est au niveau des services réceptifs vers notre pays. Nous amènerons donc un trafic encore plus important de touristes chez nous », insiste Laurent Plourde.

Emmanuelle Winter, directrice 

Emmanuelle Winter

Signalons que la direction Europe de Vacances Air Canada par GVQ a été confiée à Emmanuelle Winter. Cette dernière oeuvrait jusqu’à tout récemment comme directrice France de Tourisme Nouveau-Brunswick, un poste qu’elle a occupé pendant 13 ans à Paris.

Auparavant, Emmanuelle Winter avait agi comme responsable commerce et média (trade & media manager) pour Destination Québec New York (Tourisme Québec). Et avant cela, elle a été directrice de Nouvelles Frontières USA.

Emmanuelle Winter travaillera en étroite collaboration avec Isabelle Longpré, directrice développement marché international de GVQ, et avec Céline Da Silva, coordonnatrice de GVQ Canada (la division internationale de GVQ).

Indicateur