Vendredi,  24 septembre 2021  21:13

Malgré un troisième trimestre éprouvant, « nous sommes sur la bonne voie », assure Transat


Malgré un troisième trimestre éprouvant, « nous sommes sur la bonne voie », assure Transat
Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction de Transat.
Pax Global Media

Le troisième trimestre 2021 de Transat aura encore été difficile. Il s’est conclu, le 31 juillet, par une perte nette attribuable aux actionnaires de 138,1 M$ et par une perte nette ajustée de 115,6 M$. Au cours du trimestre, la Société a enregistré des revenus de 12,5 M$ (en hausse de 31,4 % comparativement à 2020).

LIRE PLUS – Air Transat augmente son offre sur certaines routes  

Alors que la société reprend graduellement ses opérations aériennes depuis le 30 juillet, Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction, estime que Transat est « sur la bonne voie ».

« Nous sommes très heureux d'avoir pu reprendre les opérations comme prévu le 30 juillet et entrer ainsi dans la phase de redémarrage au cours de laquelle nos activités pourront retrouver progressivement de l'importance, notamment en prévision d'une saison d'hiver qui s'annonce beaucoup plus active que la précédente », déclare-t-elle.

Elle ajoute :

« Même si nous devons encore être prudents face à l'évolution de la situation sanitaire, et même si le retour complet à la normale prendra encore du temps, nous sommes impatients de laisser la crise derrière nous. »

Annick Guérard souligne que Transat met à profit la période actuelle pour faire avancer son plan stratégique.

« Nous avons annoncé deux nouvelles destinations aux États-Unis pour l'hiver, nous travaillons à optimiser notre structure de capital et nous avons de nombreuses discussions en vue de la conclusion d'accords de partenariats aériens. Nos objectifs sont ambitieux, mais nous sommes sur la bonne voie », assure-t-elle.

Des signes encourageants, mais...

Transat reconnaît néanmoins qu’elle ne peut pas prévoir pour l'instant toutes les répercussions de la COVID-19 sur ses activités et ses résultats, ni le moment précis où la situation s'améliorera.

« Même si la progression de la vaccination et la levée de certaines restrictions ont permis un certain niveau de reprise de ses activités dans le courant de l'année 2021, la Société ne s'attend pas à ce que celles-ci retrouvent un niveau similaire à celui d'avant la pandémie avant 2023 », indique-t-on.

Entre-temps, la Société assure un suivi quotidien de la situation afin de s'ajuster en fonction de son évolution. Elle préfère s’abstenir, pour l'instant, de présenter de perspectives pour l'été 2021 ou pour l'hiver 2022.

Voyages annulés : remboursement de 90 % des montants réclamés

En présentant sa situation financière, Transat mentionne que dépôts reçus des clients pour des voyages à venir s'établissaient à 262,8 M$ au 31 juillet 2021. C’est nettement moins que les 638,1 M$ rapportés au 31 juillet 2020.

« Cette variation est principalement due aux remboursements de crédits voyage effectués au cours du troisième trimestre de 2021 », explique-t-on.

Parmi les dépôts clients au 31 juillet 2021, les crédits voyages émis pour des voyages annulés en lien avec la COVID-19 représentaient 159,3 M$, contre 504,6 M$ au 30 avril 2021.

Transat rappelle qu’elle a pu offrir un remboursement à certains voyageurs après avoir conclu un accord le 29 avril avec le gouvernement du Canada. Les clients avaient jusqu'au 26 août 2021 pour faire parvenir leur demande.

La société souligne qu’elle avait reçu, à la fin d’août, des demandes correspondant environ à 80 % du montant des crédits émis et qu’elle avait procédé au remboursement de plus de 90 % des montants réclamés.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur