Les autobus bientôt interdits à Paris ?


Les autobus bientôt interdits à Paris ?

Durant la présentation de son plan anti-pollution, Anne Hidalgo, maire de Paris, a annoncé qu’elle lancera une « zone à basse émission »  dans la capitale française qui se traduira dans un premier temps par l’interdiction de circuler des cars et poids-lourds de plus de 14 ans.

Le projet prévoit d’ici 2020 d’étendre la mesure à toute la ville.

Dans une entrevue au journal Le Monde, Anne Hidalgo déclare ainsi que : « Comme l’ont déjà fait près de 200 villes européennes, nous allons mettre en place une “zone à basse émission” dont nous allons progressivement interdire l’accès aux véhicules polluants, diesel comme essence. Je souhaite dès le 1er juillet 2015 interdire la circulation des cars et des poids lourds les plus polluants ».

Le périmètre  d’exclusion est encore à définir en concertation avec l’État, la maire de Paris souhaite que l’interdiction « soit dans un premier temps applicable à l’ensemble de Paris, à l’exception du périphérique et des bois de Paris ».

Mais Anne Hidalgo garde pour objectif l’éradication totale du diesel à Paris à l’horizon 2020 :

« Oui, c’est l’objectif. Il est vrai qu’entre les véhicules de la fin des années 1990 et les nouveaux diesels d’aujourd’hui, il existe des améliorations technologiques. Mais les particules très fines - et les plus dangereuses pour la santé - ne sont pas captées par les filtres les plus puissants ».

Des mesures, qui si elles sont mises en œuvre, devraient avoir un impact sur les tour-opérateurs organisant des circuits accompagnés en autobus à Paris.

Indicateur