Haïti : Transat ne suspendra pas ses vols


Haïti : Transat ne suspendra pas ses vols

En dépit de la crise politique qui secoue actuellement l'état d'Haïti et pour lequel le gouvernement du Canada a émis un avis officiel implorant à ses ressortissants d'éviter tout voyage non-essentiel, Transat a choisi de maintenir ses opérations selon l'horaire prévu.

Il fait toutefois preuve de clémence envers les voyageurs craintifs et prolonge sa politique de flexibilité pour les vols prévus d'ici le 9 décembre prochain. Le voyagiste continuera de suivre la situation de près.

« Nos opérations se déroulent toujours normalement sur Haïti. Nous prolongeons toutefois notre politique de flexibilité pour les passagers ayant une réservation de vols jusqu’au 9 décembre », indiquait Debbie Cabana, porte-parole de Transat.

Ce qu'en dit le gouvernement du Canada

En effet, depuis quelques jours, des manifestations ont été organisées pour réclamer la démission du président haïtien Jovenel Moïse, au pouvoir depuis février 2017.

« De violentes manifestations se produisent à Port-au-Prince et dans d’autres villes à travers le pays depuis le 17 novembre 2018. Les violences ont fait des morts et des blessés et des coups de feu sporadiques ont été entendus. Bien que les tensions sociales semblent s’être quelque peu résorbées, la situation demeure volatile et imprévisible. Les manifestations et les grèves pourraient se poursuivre et perturber la circulation des biens et des personnes au pays ainsi qu’à l’extérieur de celui-ci (entrée et sortie d’Haïti). Les routes principales sont souvent bloquées. Limitez vos déplacements autant que possible, mais prévoyez vous approvisionner en denrées de base si vous pouvez le faire en toute sécurité », peut-on lire sur le portail voyage.gc.ca

Les quartiers Martissant, Carrefour, Bel Air et Cité Soleil restent dangereux en raison de la criminalité qui y sévit et de la capacité réduite des autorités locales à y maintenir l’ordre. La présence des forces policières n’est pas assurée dans ces zones, et la sécurité des personnes n’y est pas garantie. Les forces policières ne sont pas en mesure de répondre rapidement aux appels à l’aide.

Si vous devez vous rendre dans ces quartiers, il est impératif de prendre les mesures de sécurité qui s’imposent.

  • Assurez-vous que vos contacts locaux savent à quel moment vous attendre afin qu’ils puissent vous accueillir dès votre arrivée dans le pays.
  • Demandez à vos contacts locaux de vous servir de guides pendant vos déplacements.
  • Faites preuve de vigilance en tout temps lors de vos déplacements.
  • Lorsque vous circulez en voiture, gardez les vitres montées et les portières verrouillées.
  • Évitez toute forme de transport public.
  • Comme les conditions de sécurité peuvent changer à tout moment, demandez aux organismes, aux instituts ou aux hôtes qui vous encadrent de vous transmettre de l’information à jour sur la situation dans la région où vous comptez vous rendre.
  • Évitez de sortir après la tombée de la nuit.
  • Suivez les consignes des autorités locales.
Indicateur