FAM trip Transat-Gaviota : Varadero, un classique qui se réinvente


FAM trip Transat-Gaviota : Varadero, un classique qui se réinvente
L’équipe de Transat à la baguette du FAM trip
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Il est toujours bon de réviser ses classiques.

C’est tout le sens de l’éducotour actuellement organisé par Transat (du 28 septembre au 5 octobre) à Cuba, d’abord à Varadero puis à La Havane. Le voyagiste québécois a emmené avec lui 28 conseillers en voyage, du Québec et de l’Ontario, pour faire un tour non exhaustif, mais tout de même chargé, des complexes hôteliers de la fameuse péninsule cubaine.

LIRE PLUS : Le cubain Gaviota « mise sur la Havane » avec de nombreux projets d'expansion hôtelière

« Cuba, et particulièrement Varadero, a subi de nombreuses rénovations d’hôtels dans les dernières années. Avec l’ouverture programmée (finalement avortée) du pays aux Américains et le passage de l’ouragan Irma, beaucoup d’investissements ont été faits dans les infrastructures. Nous voulions montrer aux agents tous ces changements dans les hôtels, pour qu’ils puissent véritablement être à jour et ainsi mieux conseiller la destination », explique Nicolas Detournay Tiéfry, coordonnateur aux soumissions groupes chez Transat.

Au programme, la visite de 10 resorts, et notamment le Paradisus Princessa del Mar, le Muthu Paya Varadero, le Melia International, l’Iberostar Bella Vista ou encore les Ocean Vista Azul et Ocean Varadero El Patriarca.

Quelles évolutions ou tendances dans les resorts de Varadero ?

Malgré l’image passéiste et nostalgique qui colle à la peau de Cuba, le pays change, évolue et se modernise. Le Melia International est certainement l’exemple le plus frappant, avec l’intégration des nouvelles technologies dans l’établissement. Le doyen des hôtels de Varadero, qui datait de 1957, a été entièrement démoli puis reconstruit, avant d’ouvrir en février dernier.

LIRE PLUS : Isabelle St-Amand de retour du Meliá International : « Quel vent de fraîcheur à Cuba ! »

Le Melia International

Un design moderne et épuré, des chambres avec des lumières LED dernier cri, des écrans dans les bars et dans le lobby… l’établissement est celui qui a le plus retenu l’attention des conseillers en visite sur place.

« Les resorts de Varadero veulent s’ouvrir de plus en plus au marché américain et canadien en introduisant des éléments technologiques afin de rendre l’expérience plus facile et agréable pour ces clients », indique Nicolas Detournay Tiéfry.

Côté nourriture, Cuba est aussi en train d’évoluer et de s’améliorer dans le but d’offrir des options de plus grande qualité.

« C’est une destination qui essaye de hausser de manière significative son expérience culinaire et arriver au niveau des autres destinations les plus populaires, et ce malgré les limites qui sont toujours présentes à Cuba », reconnait-il.

Un exemple, peut-être anecdotique, mais qui démontre bien cette évolution gastronomique : le Muthu Playa Varadero, établissement 3 ½ étoiles, anciennement connu sous le nom « Playa de Oro », dispose actuellement de trois restaurants : un italien, un cubain et un international. En 2020, le complexe hôtelier, qui appartient à un riche indien, ouvrira un restaurant… indien, le seul à Varadero !

Le Muthu Playa Varadero. Crédit photo : Transat

Enfin, tous ces complexes hôtels rénovés essayent de diversifier au maximum le type de clients, qu’ils voyagent en famille, en couple, pour une lune de miel ou des mariages… La plupart des établissements visités proposaient une section dite « exclusive » ou « privilège » pour permettre aux clients d’évoluer dans un cadre un peu plus luxueux, mais surtout un peu plus intimiste.

« Cuba a les plus belles plages au monde et essaye d’exploiter au maximum cet attrait touristique. Avec l’organisation de voyage de lune de miel dans des endroits plus intimistes, le pays est en train de suivre une tendance qui se retrouve dans beaucoup d’autres destinations Soleil. Mais Cuba est aujourd’hui une destination pour tout le monde ! » conclut Nicolas Detournay Tiéfry.

Parmi les autres complexes hôteliers qui ont retenu l’attention des conseillers en voyages :

Ocean Vista Azul

La section « Privilege » du Ocean Vista Azul

  • 4.5 étoiles
  • 501 chambres
  • 6 restaurants et 8 bars
  • 2 plages, 3 piscines dont l’une à débordement, en front de mer, juste après le lobby

Iberostar Bella Vista

Iberostar Bella Vista

  • Ouvert (et nouveau) en 2017
  • 4.5 étoiles
  • 827 chambres, dont 44 chambres familiales et 18 en swim-up
  • Vue incroyable sur la terrasse du restaurant, au 9e étage du bâtiment principal

Melia Peninsula

Le Melia Peninsula

  • 4 étoiles. Resort exclusif à Transat
  • 591 chambres, réparties dans 20 bâtiments, dont 5 exclusivement pour les familles ou les groupes
  • 6 restaurants
  • 2 piscines, dont l’une pour les enfants
Indicateur