Alerte fraude : signalez-la!


Alerte fraude : signalez-la!
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Sans crier gare, une transaction de carte de crédit de la part d’un voyagiste, d'un consolidateur ou d'une compagnie aérienne peut être refusée. La raison ? Transaction frauduleuse ou non autorisée d’une carte de crédit que vous avez fournie comme paiement pour le voyage d’un client. Or, il s’agit d’une transaction de 10 000 $ et le fournisseur veut être payé le plus rapidement possible. Vous aviez toujours pensé que ceci ne pouvait arriver qu’aux autres...

Encore pire, vous pensiez que ce client avait un grand potentiel pour de nouvelles ventes! Peut-être y aura-t-il d’autres refus carte de crédit ?

Vous ne connaissez personne qui a déjà eu ce problème? Soyez rassurés, vous n’êtes pas le seul à être victime d’une fraude.

Des problèmes fréquents

Lorsqu’on parle aux agences de voyages, ça arrive juste aux autres.

Par contre, lorsqu’on parle au Centre antifraude canadien (CAFC), c'est une autre histoire. Ils diront qu’en 2017, ils ont empêché plus de 10 000 cartes de crédit d’être utilisées à dse fins frauduleuses dans des transactions de « cartes non présentes » (CNP). Beaucoup des gens qui ont rapporté ces fraudes sont des agents de voyages.

Avez-vous l’impression d’être moins seuls ?

atoq_signalez la.png

Partagez rapidement

Les membres de L’Association des Tour-Opérateurs du Québec (ATOQ), l'Association canadienne des agences de voyages (ACTA) et l’Association Canadienne des Tour-Opérateurs (CATO) ont décidé que c’était assez : nous avons donc décidé de RAPIDEMENT partager les situations de fraudes auxquelles nous faisions face.

Simplement en parlant et en échangeant de l’information, nous avons évité des dizaines de milliers de dollars en pertes. Nous avons, par le fait même, protégé plusieurs agences de voyages de ces fraudes puisque les fraudeurs se promènent d’agence en agence avec les mêmes tactiques.

Ces derniers savent que la plupart des victimes de fraude n’osent pas en parler de peur d’être jugés d’avoir été pris au piège. Or, ce silence ne fait que paver la voie au fraudeur, qui continuera de cogner à la porte voisine pour poursuivre ses méfaits. Il est important d’en parler pour protéger les autres également !

La fraude fait partie du risque en affaire et il n’y a pas de honte à en être victime.

  • Rapportez la fraude au CAFC et partagez l’information avec vos associés et/ou membres de la haute direction ou tout autre regroupement auquel vous appartenez.
  • Revoyez vos politiques internes et apprenez de vos erreurs en effectuant des changements afin que la prochaine fois, ce soit plus difficile pour un fraudeur, voire impossible, de s’attaquer à votre agence !

Une chose est certaine, quelqu’un essaiera à nouveau de vous frauder. Il s’agit de savoir quand. Soyez préparés, assurez-vous de bien connaitre vos clients.

LA FRAUDE : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la.

footerFR.jpeg

Indicateur