1er trimestre : Transat présente des résultats «pandémiques» et examine ses options en cas d’échec de l’accord avec AC


1er trimestre : Transat présente des résultats «pandémiques» et examine ses options en cas d’échec de l’accord avec AC
Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

L’une des priorités actuelles de Transat est « d'examiner toutes [ses] options pour le cas où la transaction avec Air Canada n'aurait pas lieu », déclare Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, en présentant les résultats difficiles « d'un trimestre où il a à nouveau été impossible d'exercer notre activité de manière soutenable ».

LIRE PLUS – Transat A.T. annonce l'extension de sa facilité de prêt de 250 M$ 

Pour le premier trimestre de 2021, Transat déclare ainsi des revenus de 41,9 M$, une perte d'exploitation ajustée de 53,6 M$ (perte d'exploitation de 98 M$) et une perte nette ajustée de 109 M$.

M. Eustache souligne que Transat continue de travailler sur l'obtention de l'autorisation européenne pour l'Arrangement avec Air Canada attendue pour la première moitié de 2021.

Toutefois :

« L'issue du processus d'approbation demeure incertaine en raison de nombre de facteurs susceptibles d'influencer le cours des choses. Il est par ailleurs loin d'être assuré qu'une décision favorable sera rendue », reconnaît Transat.

Rappelons que la convention d'arrangement entre Transat et Air Canada reste en vigueur même si la date butoir de clôture du 15 février est dépassée. Néanmoins, chaque partie est libre d'y mettre un terme à tout moment.

Et « il n'y a aucune certitude qu'Air Canada ou Transat ne mettra pas fin à la Convention d'arrangement si les circonstances le justifient », précise-t-on.

Transat mentionne que tant que l’arrangement est en vigueur, elle ne peut discuter d'offres alternatives avec d'autres parties – y compris avec Gestion MTRHP (la société d'investissement de Pierre Karl Péladeau) qui a présenté une proposition d’acquisition en décembre 2020.

En revanche, « la Société pourrait entreprendre des discussions avec Gestion MTRHP » après la terminaison de la Convention d'arrangement…

« Un doute important sur la capacité de la Société à poursuivre son exploitation »

Dans le communiqué présentant ses résultats du premier trimestre, Transat souligne qu’en cas d’échec de l’accord avec Air Canada, il existe (au 31 janvier 2021) une incertitude significative susceptible de jeter « un doute important sur la capacité de la Société à poursuivre son exploitation ».

« Si la transaction avec Air Canada n'est pas conclue, la Société devra mettre en place un financement global totalisant 500 M$ au minimum en 2021 afin d'assurer la poursuite de son exploitation. »

La direction de Transat cherche activement à sécuriser le financement qui serait requis. Dans cette optique, la Société poursuit ses discussions avec des prêteurs potentiels, dont les autorités gouvernementales fédérales et provinciales.

« Ce financement pourrait passer par une demande de Crédit d'urgence pour les grands employeurs (CUGE) ou le recours à tout programme d'aide gouvernementale, incluant une aide sectorielle, qui pourrait comporter des prêts et possiblement d'autres types de soutien, annoncée par le ministre des Transports du Canada », indique-t-on.

Reprise envisagée pour l'été et surtout l'hiver prochain

« Avec l'arrivée des vaccins, nous nous préparons maintenant à la période de reprise pour l'été et surtout l'hiver prochain », indique Jean-Marc Eustache.

Le 29 janvier, rappelons-le, Transat a annoncé la suspension complète de tous ses vols réguliers jusqu’au 1er mai, à la suite de l'imposition de nouvelles restrictions de voyages et à la demande du gouvernement canadien de ne pas effectuer de voyages vers le Mexique et les Caraïbes.

Transat prévoit à présent reprendre ses opérations pour la haute saison d'été, soit vers la mi-juin. Air Transat vient d’ailleurs d’annoncer la suspension de ses vols jusqu'au 14 juin 2021 [voir texte ci-dessous].

Toutefois, Transat ne présente pas pour l'instant de perspectives pour le second trimestre ni pour l'été 2021, en raison de l’incertitude liée à la pandémie de COVID-19.

« La Société ne peut pas prévoir pour l'instant toutes les répercussions de la COVID-19 sur ses activités et ses résultats, ni le moment précis où la situation s'améliorera. »

Pas de retour aux niveaux prépandémiques avant 2023

Transat indique avoir mis en œuvre une série de mesures pour préserver sa trésorerie et assurer un suivi quotidien de la situation.

La société prévient toutefois qu’elle ne pourra reprendre ses activités à des niveaux suffisants, tant que la pandémie de COVID-19 aura des retombées négatives importantes sur ses revenus, ses flux de trésorerie des activités d'exploitation et ses résultats d'exploitation.

« Même si la disponibilité d'un vaccin permet d'espérer un certain niveau de reprise de ses activités dans le courant de l'année 2021, la Société ne s'attend pas à ce que celles-ci retrouvent un niveau similaire à celui d'avant la pandémie avant 2023 dans le meilleur des cas. »




TS prolonge la suspension de ses vols jusqu’au 14 juin

« En raison de la pandémie COVID-19 qui sévit toujours à l’échelle mondiale, nous devons prolonger la suspension de nos vols jusqu'au 14 juin 2021 », vient d’annoncer Transat.

La société précise que cette « décision difficile » fait suite au maintien des restrictions de voyage mises en place au Canada et aux destinations qu’elle dessert.

« Dans ce contexte, la reprise de nos opérations à court terme n’est tout simplement pas envisageable. »

Rappelons que le 31 janvier, à la demande du gouvernement du Canada, les compagnies aériennes canadiennes ont suspendu leurs vols vers les destinations des Caraïbes et du Mexique jusqu’au 30 avril 2021. Transat avait alors annoncé une pause de tous ses services jusqu’à cette date.

LIRE PLUS – Les vols vers les destinations soleil suspendus jusqu’au 30 avril et un début de quarantaine à l’hôtel 

Les clients qui devaient voyager…

Transat a avisé les conseillers en voyages que leurs clients qui devaient voyager entre le 1ermai et le 13 juin 2021 recevront un remboursement selon la méthode de paiement indiquée au dossier.

« Si la réservation a été effectuée à l’aide d’un crédit voyage, le remboursement se fera donc sous cette forme. »

Transat précise que dans tous les cas, le remboursement sera effectué automatiquement et qu’il n’est pas nécessaire de communiquer avec elle pour l’obtenir.

« Vous recevrez un courriel de confirmation à chaque dossier traité. »

Transat prévient aussi les conseillers qu’il est possible que le dossier soit traité en plusieurs étapes.

« Par exemple, vous pourriez recevoir un remboursement pour un passager à la fois et un autre pour les services auxiliaires (sélection de sièges, bagages, Option Plus, etc.). Dans tous les cas, soyez assurés que la valeur totale du voyage sera remboursée. »

Pour plus de détails, Transat invite à consulter sa foire aux questions.


Indicateur