Quoi de neuf chez Princess Cruises ?


Quoi de neuf chez Princess Cruises ?
Émilie Giguère, directrice du développement des affaires pour Princess Cruises au Québec
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

À l'occasion du séminaire Terre & Mer de Transat à bord du Royal Princess, PAX s'est entretenu avec Émilie Giguère, directrice du développement des affaires pour Princess Cruises au Québec, afin d'en apprendre plus sur la marque parfois méconnue des Québécois.

LIRE PLUS : 7 questions à Émilie Giguère

« Mon navire coup de coeur, c'est vraiment le Majestic Princess en raison des saveurs asiatiques qui se trouvent à bord. Il se trouve présentement en Australie et Nouvelle-Zélande, un itinéraire de rêve! », confie l'affable voyageuse.

Des nouveautés chez Princess

Émilie Giguère soulignait l'arrivée du programme d'immersion Rhythm of the Caribbean, qui fait en sorte que les voyageurs peuvent se familiariser avec les destinations exotiques visitées tout en profitant des luxueuses installations du navire. Lors des journées en mer, notamment, il est possible de prendre part à des cours de steel drum, à des festivals aux saveurs créoles, de déguster du rhum, de jouer avec des perroquets à la piazza, d'assister à des conférences sur la faune et flore locale et bien plus encore.

C'est, selon elle, LA raison pour laquelle les clients seront convaincus de réserver auprès de Princess : les programmes immersifs (en partenariat avec Discovery Channel et Animal Planet, entre autres) autant à bord qu'à destination pour les voyageurs ayant un réel souhait d'apprendre.

« À bord de Princess, les clients font d'abord et avant tout un voyage, bien au-delà de simples vacances », précise-t-elle.

À noter que le prochain navire à se joindre à la flotte sera le Sky Princess, prévu pour octobre 2019 ; suivra sa jumelle Enchanted Princess en 2020.

Comment vendre les produits Princess ?

La dynamique directrice recommande d'abord aux agents de compléter le volet académie sur le site web de Princess afin de parfaire leurs connaissances et s'enquérir des notions nécessaires à la réussite d'une vente de croisière Princess.

« Le programme académique permet de comprendre le produit, oui, mais aussi la gamme de destinations que nous desservons ainsi que la façon dont nous les visitons. C'est très complet! », insiste Émilie Giguère.

Si les produits du croisiériste sont suffisamment étoffés pour convenir à toutes les catégories d'âge, il va sans dire que la réalité sur le navire variera surtout en fonction des itinéraires. Il s'agit d'ailleurs de l'un des mythes qu'Émilie Giguère s'affaire à déboulonner lors de ses formations en agence.

« Ces mauvaises perceptions auprès des clients sont probablement la faute de Princess Cruises, qui n'a pas vraiment investi sur le marché québécois pendant de nombreuses années. Ils n'ont pas su bien publiciser leurs produits chez nous, chez la clientèle francophone. Les gens ont encore cette image de "La croisière s'amuse", mais nous sommes très loin des années 1980 à bord, on s'entend! », s'exclame-t-elle.

LIRE PLUS : Transat ajoute Princess Cruises à son éventail de croisières

Indicateur