L'agent en vedette : Patrick Bui


L'agent en vedette : Patrick Bui

Chaque semaine, tous les mardis, nous demanderons à un ou une conseillère en voyages de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, c'est au tour de Patrick Bui de chez Voyages Terre et Monde de se confier. 

Depuis quand êtes-vous dans l'industrie du voyage ?

Je suis dans l'industrie depuis octobre 2015 comme agent de voyage externe, donc cela fait 4 ans environ avec Voyages Terre et Monde à Terrebonne. L'agence est affiliée à Voyages en liberté du groupe TDC.

Quel a été votre premier voyage ?

Si je me souviens bien, c'était un voyage que j'avais gagné en participant à un concours sur les ondes de CKOI. C'était un voyage à Cancún pour deux au Club Akumal. C'était toute une expérience, car la journée du retour, le voyagiste Mirabel Tours avait fait faillite et la compagnie d'avion (dont j'ai oublié le nom) avait également fait faillite aussi, car elle appartenait à Mirabel Tours à ce tour opérateur. Il a fallu se débrouiller pour prendre un transport pour aller à l'aéroport !

Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

C'était un FAM Trip à Dubaï avec la belle équipe de Go Dubaï. C'est une très belle destination, même si je reconnais avoir hésité à y aller. Je ne le regrette pas, car, finalement, c'est mon plus beau voyage jusqu'à maintenant. Si vous n'avez pas eu l'occasion de visiter Dubai, je vous le conseille fortement, c'est un pays très sécuritaire et super le fun à voir et à visiter. Aussi, je vous conseille d'envoyer vos clients (ou vous-même) avec Go Dubaï, car Caroline Lavictoire connait très bien cette destination. Vous aurez un très bon service, je vous le garantis !

À Dubaï

La destination chouchou que vous recommandez le plus souvent à vos clients ? 

Je recommande beaucoup Cuba. C'est une très belle place avec des plages à l'eau cristalline. Au niveau de la bouffe, cela dépend beaucoup de l'hôtel  ou vous êtes.

La demande la plus farfelue d’un client ? 

J'ai souvent des clients qui voulaient un forfait 5 étoiles dans le Sud mais avec un budget de 500$ par personne, pendant la période de Noel  ! Eh oui, on cherche du luxe mais avec un petit budget, c'est presque impossible... Je leur ai répondu que c'est impossible d'avoir quoique ce soit, à ce prix-là, à moins d'aller à Longueuil et de louer une chambre de 5 étoiles.

À bord du MSC Meraglivia

Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite devenir conseiller en voyages, quel serait-il ?

Au début, il faut vendre à des personnes de notre famille en premier et à des amis proches. Ses amis proches vont présenter d'autres amis par la suite. Il faut suivre beaucoup de formation en ligne, écouter des webinaires et participer à des soirées de lancements / formations des fournisseurs. Il faut nous faire connaitre dans l'industrie auprès des fournisseurs, c'est beaucoup de relation entre conseillers et les BDM. Être patient au début car n'est pas facile dans les premiers temps, mais tranquillement, on monte la pente. Il faut donner un excellent service à la clientèle, être à l'écoute des clients,  car nousa vons leur rêve entre nos mains.

Quelle serait « LA » vente que vous rêvez de faire ?

Je rêve de vendre la Polynésie française, car c'est une très belle destination, même si elle est très chere. J'aimerais former des groupes de croisière et accompagner les clients lors de ces voyages.

Un aspect de votre métier que vous aimeriez changer ?

Comme agent externe, on a moins accès aux offres des FAMS que les personnes à l'interne. Il faudrait diffuser mes messages à tout le monde, et non juste à l'interne.


Si vous êtes conseiller ou conseillère en voyages et que vous désirez vous aussi participer à cette chronique, écrivez-nous à salledepresse@paxglobalmedia.com

Indicateur