Vendredi,  6 décembre 2019  7:30

L'agent en vedette : Linda St-Onge


L'agent en vedette : Linda St-Onge

Chaque semaine, tous les mardis, nous demanderons à un ou une conseillère en voyages de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, c'est au tour de Linda St-Onge de chez Voyages Sherbrooke Est, à Montréal, de se confier.

Depuis quand êtes-vous dans l’industrie ?

Cela fait un peu plus de 10 ans.

Quel a été votre premier voyage ?

J'avais 21 ans. Je suis allé à Acapulco au Mexique, dans un hôtel 3 étoiles miteux, en flanc de montagne, sans repas et sans boissons pour une semaine avec 300 $ de dépenses. Mais ce fut une semaine  pleine de surprises et de découvertes, car, à cette époque, dans les années fin 80, Acapulco était la destination tendance !

Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

Voir le spectacle du groupe Kool and the Gang à la Playa Mamita de Playa del Carmen au Mexique pour le festival de jazz au bord de la mer. J'y étais en voyage de groupe de 11 filles, des amies d'enfance du primaire et du secondaire, pour nos 40 ans. Ce fut une semaine de fou rire et de folies !

La destination chouchou que vous recommandez le plus souvent à vos clients ?

Chic Punta Cana en République dominicaine est mon hôtel coup de cœur. C'est un endroit luxueux, pour adultes seulement, avec un service club Diamond impeccable. La nourriture y est excellente.

La demande la plus farfelue d’un client ?

Une mère avec trois enfants me demande, très sérieusement : « Moi, j'ai mon passeport. Faut-il un passeport pour nous tous ou un passeport pour chacun des enfants ? »

Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite devenir conseiller en voyages, quel serait-il ?

C'est un travail passionnant, mais il faut beaucoup de patience et d’écoute.

Quelle serait « LA » vente que vous rêvez de faire ?

Je ne rêve pas de « LA » vente, mais plutôt de la satisfaction. Je me demande tout le temps si cette vente a permis que mes clients passent un merveilleux voyage.

Un aspect de votre métier que vous aimeriez changer ?

Je n'ai pas grand pouvoir pour faire des changements, malheureusement. Nous, agents de voyages, devons essayer de donner le meilleur service possible pour pouvoir satisfaire les clients, car la compétition est très difficile avec les ventes via internet. Je suis une passionnée de voyage, étant moi même ancienne G.O. de Club Med. Je suis une grande voyageuse depuis plusieurs années avec mon époux. Continuer à voyager fait partie de mon enrichissement personnel, mais c'est aussi un atout majeur pour donner de bons conseils à ma clientèle.


Si vous êtes conseiller ou conseillère en voyages et que vous désirez vous aussi participer à cette chronique, écrivez-nous à salledepresse@paxglobalmedia.com

Indicateur