Dimanche,  22 septembre 2019  0:48

L'agent en vedette : Claudine Dorval


L'agent en vedette : Claudine Dorval

En ces temps de rentrée, une nouvelle rubrique chez PAX !

Chaque semaine, tous les mardis, nous demanderons à un ou une conseillère en voyages de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, c'est Claudine Dorval, présidente de Voyage Récréatif à Lac Beauport, qui ouvre le bal.

Depuis quand êtes-vous dans l’industrie ? 

Il y a 6 ans, j'ai entrepris les démarches pour obtenir mon certificat de gérante et pour partie mon agence en apprenant par moi-même et avec l'aide d'amis et de connaissances que j'ai rencontrés grâce à ce beau métier. J'ai aujourd'hui 45 agents qui travaillent avec moi. Une très belle équipe et des gens formidables qui me poussent et m'aide à développer Voyage Récréatif. Des gens qui croient en moi, m'appuient et me supportent.

Quel a été votre premier voyage ? 

Vancouver avec ma mère et ma sœur, j'avais 18 ans. Un très beau voyage et nous avions pris le train panoramique entre Vancouver et Calgary.

Quel est votre plus beau souvenir de voyage ? 

Lors de mon voyage au Rajasthan en Inde. Nous étions arrivés dans un petit village et devions nous déplacer à pied dans le noir pour nous rendre à notre hôtel avec les lumières des cellulaires qui éclairaient notre chemin. Après dix minutes de marche, nous sommes arrivés devant l'entrée d'un palais où il y avait de la musique, la danse et des majordomes qui nous attendaient tous costumés et magnifique. Quel beau moment !

La destination chouchou que vous recommandez le plus souvent à vos clients ? 

Difficile à dire... cela dépend de ce que recherchent mes clients, des vacances ou un voyage. S'ils me parlent d'un voyage, j'ai adoré la Russie. S'ils me parlent de vacances, j'adore le mode croisière qui combine détente, bonne bouffe et visites.

La demande la plus farfelue d’un client ? 

Une de mes agentes Aline qui a plus de 25 ans d'expérience comme conseillère a eu un appel d'une de ses bonnes clientes : « Peux-tu m'organiser un voyage surprise ? Voici mon budget et mes dates de vacances. Tu connais mes goûts. Je ne veux pas que tu me le dises. Envoie-moi deux enveloppes : une pour me dire la date du départ, le nom de l'aéroport et l'heure de départ. J'ouvrirais la deuxième enveloppe à l'aéroport pour connaître notre destination et l'hôtel ». Les gens autour d'elle disaient qu'elle était folle de laisser son agente lui réserver un voyage sans qu'elle sache quoi que ce soi. L'agente aussi a reçu ces mêmes commentaires. Résultat : la cliente fut tellement contente de son voyage qu'elle y retourna une deuxième fois !

Par expérience, les voyages auxquels nous n'avons jamais même pensé faire un jour, sont souvent les plus beaux, car nous n'avons aucune attente et nous sommes juste sous le charme.

Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite devenir conseiller en voyages, quel serait-il ? 

Si c'est pour la passion, vous allez adorez, si c'est pour économiser sur vos voyages personnels ou faire de l'argent, pensez-y à deux fois.

Quelle serait « LA » vente que vous rêvez de faire ? 

Une croisière de 6 mois autour du monde. Wow, cela serait toute une aventure pour mes clients !

Un aspect de votre métier que vous aimeriez changer ?

L'irrespect de certains des grossistes envers nous, aussi pour nous aider et nous soutenir lorsqu'ils font des niaiseries, que nous essayons d'expliquer à notre client pour redorer un peu l'image du grossiste. Malheureusement, nous travaillons souvent seul et j'ai l'impression qu'ils ne mesurent pas très bien les impacts à long terme de leur image. Gagner un nouveau client coûte très cher et en perdre un, encore plus cher, car il va parler de sa mauvaise expérience à beaucoup de monde autour de lui.


Si vous êtes conseiller ou conseillère en voyages et que vous désirez vous aussi participer à cette chronique, écrivez-nous à salledepresse@paxglobalmedia.com

Indicateur