La nouvelle corde à l’arc de Karine Gagnon chez Transat


La nouvelle corde à l’arc de Karine Gagnon chez Transat
Karine Gagnon, nouvelle directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec, entrera en fonction le 1er août.
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Comme l’on sait, l’annonce du départ de Nathalie Boyer a entraîné un petit jeu de chaise musicale chez Transat. Tandis que Louise Fecteau a été désignée comme DG de TDC à la place de Nathalie, Karine Gagnon deviendra directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec à la place de Louise.

LIRE PLUS - TDC : départ de Nathalie Boyer, Louise Fecteau la remplace comme DG

PAX s’est entretenu avec celle qui s’apprête à céder ses responsabilités de chef, Produits et Service Destination chez Transat, pour ajouter une nouvelle corde à son arc déjà bien garni.

Préparer la transition

Entre l’annonce de sa nomination à la fin juin et son entrée en fonction jeudi prochain (1er août), Karine Gagnon n’aura pas manqué de pain sur la planche, se préparant d’une part pour les nouveaux défis qui l’attendent, et organisant d’autre part la passation des responsabilités qui sont siennes actuellement.

« Je conjugue les deux et ça se passe très bien ! », assure-t-elle.

Elle explique que personne n’a été désigné pour lui succéder au poste de chef, Produits et Service Destination de Transat.

« En fait, le poste ne sera plus tout à fait le même. Il sera scindé dans le cadre d’une révision stratégique de la structure du département et d’une réorganisation des équipes », dit-elle.

Quant aux nouveaux défis qui l’attendent comme directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec, Karine Gagnon est impatiente de les relever.

« Après le choc initial – choc dans le sens positif ! –, je me suis rapidement mise à avoir hâte d’être l’ambassadrice de l’équipe qui représente l’entreprise auprès de la communauté des agences de voyages et des réseaux. »

Succéder à Louise

Elle souligne que l’excellente collaboration de Louise Fecteau facilite grandement la transition. De fait, elle n’a que des bons mots pour celle à qui elle s’apprête à succéder.

« Je connais Louise depuis la première époque où elle était chez TDC. Je l’ai toujours trouvé inspirante, comme leader. Je tire de nombreuses leçons de son exemple, notamment quant à l’importance de travailler en équipe. Comme elle, je crois que notre équipe, c’est notre force ! »

LIRE PLUS : Conversation avec Louise Fecteau à l’heure du changement

Karine Gagnon se réjouit d’ailleurs à l’idée que l’expertise de Louise Fecteau lui demeurera accessible, étant donné que cette dernière ne sera « pas très loin ».

« Ça m’aidera à faire fructifier son bel héritage, de concert avec la belle équipe qui est en place. »

La suite logique

On aura compris que Karine Gagnon – qui relèvera de Joseph Adamo dans le cadre de ses nouvelles fonctions – n’entrevoit pas de rupture radicale par rapport à l’œuvre de sa prédécesseure.

« Nous allons poursuivre la stratégie déjà déployée avec l’équipe en place. Puis, avec le temps, en fonction des besoins, nous pourrons, avec Joe, faire évoluer cette stratégie. Les plans d’action se préciseront avec le temps. »

Karine Gagnon voit les nouveaux défis que Transat lui confie comme une suite logique de ce qu’elle a fait auparavant.

« Mon fil conducteur est jalonné d’une belle diversité d’expériences complémentaires qui me sont toutes très utiles aujourd’hui, chacune à leur manière », dit-elle.

Plusieurs cordes

Karine Gagnon s’est découvert une passion pour le voyage dès son jeune âge. Après avoir étudié en gestion du tourisme au Collège LaSalle, son tout premier emploi a été celui d’agent de voyages, chez Voyages Marlin. Elle a ensuite occupé une diversité de postes en vente et marketing, toujours dans l’industrie du tourisme-voyage, notamment en hôtellerie et chez des t.-o., parfois à destination.

C’est en décembre 2014 que Karine Gagnon s’est jointe à la famille Transat. D’abord chef, Service Destination, elle est devenue chef, Produit et Service Destination en février 2018. En 2017, elle a participé au Défi 100 jours de l’Effet A, une initiative de formation et de développement continu visant à «propulser» les femmes gestionnaires de plusieurs industries, dont celle du voyage. Cette expérience a été très enrichissante, souligne-t-elle.

« À chaque nouvelle expérience, j’ai toujours eu l’impression d’ajouter des cordes à mon arc », conclut Karine Gagnon.

À force d’y ajouter des cordes, l’arc de Karine Gagnon finira par ressembler à une harpe. On est impatient d’en entendre les nouvelles mélodies !

Indicateur