Frank Neuman en quête d'agents externes


Frank Neuman en quête d'agents externes

En entrevue exclusive avec PAX, Frank Neuman précise les détails de son agence montréalaise Club 45 et dévoile en primeur qu'il cherche à embaucher des agents externes... mais pas n'importe comment. Rappelons que le dynamique voyageur a ouvert sa propre agence sur le Plateau Mont-Royal plus tôt cet été, le Club 45.

LIRE PLUS: Voyage Conseil devient Club Voyages à Drummondville

Les détails sur Club 45

« J'ai toujours habité Montréal, mais je voyageais à Drummondville plusieurs fois semaine. Ça fait 10 ans que je fais des allers-retours. C'était fatiguant. J'avais encore la passion du voyage, mais j'avais besoin d'alléger la structure et l'administratif. Surtout que la baisse des commissions et le changement des permis ont lourdement changé la donne dans l'industrie », confie-t-il à PAX.

Pour le moment, Frank Neuman n'a pas le droit en vertu des réglementations commerciales du Plateau Mont-Royal de recevoir des clients en agence afin de les conseiller et de leur vendre des produits puisque le Club 45 opère d'abord en tant que café.

« Et ce n'est pas plus mal, parce que la majorité de ma clientèle transige en ligne ou par téléphone », dévoile-t-il. Il est d'ailleurs toujours en réflexion quant à l'ouverture d'un point de vente physique nouveau genre car il privilégie le rapport créé en parlant avec le client. « Moi, c'est le contact humain et la transmission de ma passion du voyage qui m'intéressent, dans tout ça ».

La mission première de Club 45 part d'un principe très simple : il y a trop d'hôtels. Combiné à l'expertise de Frank Neuman sur l'offre Club Med, il était indiqué pour lui d'ouvrir une agence dont la spécialité est le Club Med.

« C'est un produit extraordinaire auquel je m'intéresse depuis longtemps, mais il faut le connaître. C'est une expérience, une ambiance, une familiarité avec le personnel sur place. Il y a encore beaucoup de gens qui s'imaginent le Club Med des années 80, alors que ça a beaucoup changé, il faut faire découvrir la montée en gamme aux voyageurs », explique-t-il.

Outre la prépondérance de Club Med, Frank Neuman affirme offrir les produits de Sandals-Beaches, de Velas, de Karisma ainsi que d'autres grands groupes hôteliers haut de gamme; il avoue favoriser l'approche d'un plus petit nombre d'hôtels homogène dont il maitrise parfaitement les caractéristiques individuelles plutôt que de tomber dans le généralisme.

Il donne en exemple un client en quête d'une chambre magnifique dans laquelle il passera le plus clair de son temps, Club Med ne sera pas approprié. Il faut surtout s'adapter à sa clientèle, au-delà de son affiliation à une marque en particulier, selon lui.

Ajoutera-t-il les croisières à son inventaire dans les prochains mois? S'il s'avoue tenté par l'idée, il affirme toutefois qu'il sera tout aussi sélectif et exhaustif dans son choix de croisiéristes, qu'il devra d'abord maitriser.

« Moi, je préfère bien faire. Offrir mes connaissances et mon expertise à des clients, par extension celles de mon équipe aussi. On offrira vraiment du conseil, pas du faux-conseil », plaide-t-il.

LIRE PLUS: Club Med ouvrira un nouvel hôtel à Michès en République dominicaine

Des agents triés sur le volet

« Je veux développer une plateforme pour agents extérieurs. C'est un modèle intéressant pour les agents qui n'ont pas envie de s'attacher à une grosse structure corporative, mais qui ont besoin de cette liberté et de cette distance. Mon but n'est pas d'avoir une usine d'agents, mais bien un petit groupe ultra spécialisé professionnel et compétent ».

Or, ne deviendra pas agent au Club 45 qui veut : Frank Neuman complétera un processus d'embauche exhaustif ET mènera des entrevues, puisqu'il cherche d'abord à s'entourer des bons candidats qui comprennent la mission singulière de son agence et qui sauront s'adresser à sa clientèle. Il s'intéressera tout particulièrement aux candidats vendant déjà du Club Med, notamment.

Il sous-entend avoir déjà été approché par quelques agents à ces fins.

Indicateur