Exclusif : Lyne Chayer s'ennuyait trop du voyage!


Exclusif : Lyne Chayer s'ennuyait trop du voyage!
Lyne Chayer, directrice générale au Québec pour le Groupe de Voyage Sunwing
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

On vous l'annonçait lundi en grande primeur : après presque deux décennies chez Transat et ses filiales, et une escale de huit ans au sein de l'équipe marketing de Groupe St-Hubert et d'une négoce de sirop d'érable, Lyne Chayer renoue avec ses premières amours en s’immisçant de nouveau dans le monde du voyage en tant que directrice générale au Québec pour le Groupe de Voyage Sunwing.

PAX s'est entretenu avec elle, en exclusivité, pour prendre de ses nouvelles et la questionner sur les nouveaux yeux qu'elle porte sur l'industrie.

LIRE PLUS: Sunwing: Lyne Chayer devient directrice générale au Québec

Retour aux sources

Après 20 ans dans l'industrie des voyages au quotidien, difficile de partir à l'étranger sans, d'une certaine façon, y travailler. Or, les quelques années que Lyne Chayer a pu passer en dehors du cercle d'initiés lui auront permis de voir les choses autrement :

« Sortir du voyage m'a permis de moi-même redevenir une consommatrice. J'ai dû recommencer à faire mes recherches moi-même, à consulter des agents par moi-même, à payer mes voyages, tout ça me faisait voir la transaction d'un autre oeil. J'ai même eu à demander un changement de chambre dans un hôtel, une fois! », rigole-t-elle.

La plupart des experts peuvent en témoigner et ceux qui y travaillent pourront également leur faire écho : une fois que l'on a bossé en voyages, impossible de s'en détacher totalement. Surtout pour une femme de la trempe de Lyne Chayer, qui a occupé à peu près tous les échelons (notamment chez Nolitours) avant de devenir directrice générale au Québec pour le Groupe de Voyage Sunwing : représentante à destination, représentante des ventes et même directrice des ventes, avant de devenir directrice générale et vice-présidente à la commercialisation du voyagiste.

Et si elle n'avait jamais même pensé qu'elle quitterait le monde du voyage, des raisons familiales lui ont plutôt fait opter pour un emploi près de la maison. Fast-forward quelques années plus tard, et Lyne Chayer réalise que si elle n'a physiquement plus les deux pieds dans le voyage, son coeur, lui, y est fermement ancré.

Un parcours étoffé qui a évidemment pavé la voie vers son rôle actuel afin de mettre en pratique les connaissances acquises sur l'aspect « destination » au service des agents et des représentants. 

« J'arrive à encore mieux comprendre les attentes d'un point de vue client : comment non seulement les atteindre, mais les dépasser. Parce qu'au final, que le client ait payé 500$ ou 5000$ pour son voyage, ses attentes sont les mêmes et il est tout aussi exigeant ».

Emmener Sunwing encore plus loin

Lyne Chayer et l'équipe Sunwing de Montréal

Lyne Chayer a d'ores et déjà beaucoup de pain sur la planche avec, entre autres, la livraison du tout premier Boeing 737 MAX de Sunwing Airlines, le partenariat avec Planet Hollywood pour l’ouverture de trois nouveaux hôtels dans les Caraïbes et l’ajout de deux nouveaux hôtels Royalton Luxury Resorts. Au Québec, plus particulièrement, il y a aussi le retour du voyagiste à Mont-Joli, ainsi que l’ajout de Mazatlán comme nouvelle destination.

Le défi, bien qu'il soit de taille, ne l'effraie pas.

Elle travaillera d'arrache-pied à mieux faire connaitre l'étendue des produits Sunwing au Québec en passant, entre autres, par le canal de distribution des agences de voyages. Sam Char, vice-président exécutif du Groupe de Voyage Sunwing, et Lyne Chayer s'entendent d'ailleurs pour dire que Sunwing est une pierre angulaire des transports aériens dans la Belle Province :

« Nous sommes devenus la plus québécoise des compagnies aériennes, car nous opérons de six aéroports au Québec. Nous nous intéressons réellement aux régions, nous sommes allés au-delà de Montréal et ça a fait toute la différence. On veut continuer de grandir au Québec et créer une habitude chez les consommateurs pour qu'ils demandent, carrément, le produit Sunwing ».

Indicateur