Mercredi,  23 octobre 2019  12:24

Entrevue avec le nouveau DG de Spiritours : Raphaël Debionne


Entrevue avec le nouveau DG de Spiritours : Raphaël Debionne
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Auparavant présidente et directrice générale du Groupe Spiritours, Anne Godbout a laissé tomber ses fonctions de DG et se présente désormais comme présidente et fondatrice du voyagiste spécialisé dans l’organisation de voyages de ressourcement et de mieux-être.

C’est qu’en effet, Spiritours vient de se doter d’un directeur général : Raphaël Debionne. En entrevue avec PAX, celui qui se présente sans complexe comme « chrétien et heureux de l’être » se dit ravi de joindre l’équipe du voyagiste spécialisé dans l’organisation de voyages de ressourcement et de mieux-être.

L’arrivée de Raphaël Debionne dans l’industrie du tourisme-voyage est toute récente; il provient d’un tout autre univers, celui de l’industrie énergétique. Mais après y avoir travaillé pendant 25 ans et dans plus de 20 pays, il souhaitait se repositionner.

Peu après son arrivée au Québec, celui qui avait aussi encadré des groupes au Club alpin français a donc suivi une formation en Tourisme d’Aventure et Écotourisme à Mérici Collégial Privé à Québec.

LIRE PLUS : Spiritours : des voyages qui font grandir !

Atomes crochus

Peu après cette formation, il a rencontré Anne Godbout, avec qui il s’est senti beaucoup d’atomes crochus. Car il faut préciser que Raphaël Debionne ne cache pas qu’il met les dimensions humaines et spirituelles au centre de sa vie.

« Je suis chrétien, heureux de l’être, et actif dans ma paroisse », déclare-t-il sans ambages. « Pour moi, le fait de pouvoir vivre ma vie spirituelle, y compris dans mon travail, c’est important. Avec Spiritours, j’ai vu l’occasion de vivre pleinement mes compétences et mes passions. »

Parlant français, anglais, allemand et espagnol, Raphaël Debionne arrive chez le voyagiste spécialisé la tête pleine d’idées et de projets. « Il faudra voir comment ils peuvent s’intégrer dans le développement de Spiritours. C’est un beau travail d’équipe qui commence », dit-il.

Enrichissement réciproque

Raphaël Debionne se dit également très heureux d’avoir la chance d’intégrer la communauté québécoise du tourisme-voyage.

« Joindre cette communauté, je le vois comme un enrichissement. J’espère que mes contacts avec ceux que je rencontrerai seront aussi perçus comme enrichissants », dit-il.

Pour sa part, Anne Godbout considère déjà la nomination de son DG comme un enrichissement pour son entreprise.

« Raphaël Debionne a démontré non seulement qu’il possède toutes les compétences pour ce poste, mais qu’il partage aussi les valeurs qui sont chères à Spiritours, notamment les principes de l’économie de communion, de la gestion participative et du tourisme responsable et solidaire. Sa vision rejoint la mienne et nous avons des forces complémentaires. Il a toute ma confiance ainsi que celle de toute l’équipe. », conclut-elle.

Indicateur