Alexandre Bergeron explique les raisons de son départ de NCL


Alexandre Bergeron explique les raisons de son départ de NCL
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

L'industrie du voyage au Québec perd l'un de ses joueurs phares : Alexandre Bergeron confirme aujourd'hui son départ sans équivoque de Norwegian Cruise Line, après presque cinq ans à la tête du développement des affaires pour le Québec, Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve.

Le crooner confie à PAX les motivations de ce changement de cap, qui seront effectifs à sa dernière journée de travail le 22 mars prochain.

Nouveaux projets

« Je me retire pour réaliser au cours du printemps et de l’été un projet familial de villégiature dans ma région natale, Charlevoix. Je prévois poursuivre dès l’automne d’autres défis professionnels, pour lesquels je suis en ouverture, et qui je l’espère, me permettront d’allier mes passions des arts, communications et voyages », déclare-t-il.

Il ajoute du même souffle être particulièrement reconnaissant à Sabrina Greca qui a cru en lui depuis le début et avec qui il a développé une belle amitié.

« Je remercie aussi mes fidèles agents de voyages et propriétaires d’agence qui m’ont supporté tout au long de ce parcours. Merci de votre collaboration si précieuse et de votre amitié ».

De beaux souvenirs

« C’est avec une nostalgie certaine que je quitterai NCL. Cette aventure professionnelle a été des plus édifiantes. Je crois que la marque a su se tailler une place de choix chez les agents de voyages du Quebec et leurs clients. Ce fut un honneur d’être l’ambassadeur d’une compagnie inspirant l’innovation et le dynamisme », plaide-t-il.

Alexandre Bergeron sera joignable par courriel au alexandrebergeron7@hotmail.com.

Indicateur