Vendredi,  22 novembre 2019  2:09

9 questions à Jean Collette


9 questions à Jean Collette

Chaque semaine, PAX demandera à différents acteurs de l'industrie (conseillers en voyages, fournisseurs, représentants, directeurs d'agence, alouette!) de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, place aux confidences de Jean Collette, directeur du développement des affaires de Norwegian Cruise Line pour le Québec et le Nouveau-Brunswick.

LIRE PLUS - Jean Collette chez NCL : un retour aux sources !

Votre premier voyage ?

Mexique, en janvier 1980. L'année durant laquelle le pays a fait faillite. Je voulais rejoindre un ami à San Luis Potosí (dans ce temps-là, le nord était plus tranquille) en faisant du pouce et en prenant de l'autobus. Je n'arrivais pas à changer mon argent dans les banques, car il y en avait plus. J'avais 18 ans. C'était l'aventure !

Une destination coup de cœur ?

Les Alpes, le plus beau terrain de jeu au monde. J'y vais principalement en hiver pour skier. C'est un décor extraordinaire. J'adore la haute montagne. Je me promène un peu partout. J'adore la proximité de l'Italie et de la Suisse. Cela me permet de rayonner en suivant le soleil. Notre diction, c'est « Sunny is Italy ». Selon les bulletins météorologiques, on va y faire une escapade.

Une anecdote cocasse de voyage ?

De me réveiller sur la plage d’Orient Bay à St-Martin du bon bord et de voir défiler les tout-nus, les nudistes, venus de l’autre bord... ça dégrise !

Une astuce voyage infaillible ?

Soyez le plus curieux possible.

Un plaisir coupable en voyage ?

 La bouffe, le bon vin et les bons alcools. Surtout à Barcelone. Je me souvenais d'une journée à visiter la Costa Brava. On a débarqué dans un petit village, Bégur. On a trouvé, sur le bord de la plage, un restaurant qui ne payait pas de mine, un genre de snack. On s'attendait à manger de la pizza. Mais, en rentrant, j'ai tout de suite vu qu'il y avait beaucoup de monde de la place. J'ai commandé du calmar, du colin, de la pieuvre. Tout était délicieux !

Votre prochaine destination ?

L'inauguration du nouveau navire Norwegian Encore, avec des célébrations durant tout le mois de novembre. Il va y avoir des croisières à New York et à Miami.

Êtes-vous déjà parti sur un coup de tête ? 

Quasiment tout le temps. Il y a deux ans, j'étais chez moi avec mon ami Moscou Côté, un dimanche dernier. Ma fête était le jeudi suivant. C'était l'année où Air Transat avait son vol vers Tel-Aviv. Le lundi, j'ai appelé Louise Fecteau. Le mercredi, on partait, Moscou et moi, à Tel-Aviv pour y passer toute la fin de semaine de ma fête et visiter Jérusalem, Bethléem, la mer Morte...

La dépense la plus folle que vous avez faite en voyage ?

Une chambre d’hôtel à 1 500 $ US dans le seul établissement avec une chambre disponible à Virginia Beach. Je revenais, avec mes enfants, de la Floride, en voiture. C'était en pleine saison estivale, pendant les vacances de la construction.

Une bonne adresse dans le monde ?

L’hôtel Banff Springs dans l'un des plus beaux sites au monde. Il est majestueux, tout en pierre. C'est un endroit incroyable. J'adore les hôtels de l'Ouest Canadien, surtout les Fairmount et de l'ancien Canadien Pacifique.

Indicateur