Mercredi,  23 octobre 2019  12:39

8 questions à Debbie Cabana


8 questions à Debbie Cabana

Chaque semaine, PAX demandera à différents acteurs de l'industrie (conseillers en voyages, fournisseurs, représentants, directeurs d'agence, alouette!) de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, place aux confidences de Debbie Cabana, directrice marketing, médias sociaux et relations publiques chez Transat.

Votre premier voyage ?

Lorsque j’étais âgée d’une dizaine d’années, mes parents possédaient un bateau sur lequel nous passions nos étés. Nous partions toutes les fins de semaine et quelques semaines pendant les vacances. Nous avons navigué sur le lac Champlain, dans l’archipel des Mille-Îles en Ontario, et nous avons vogué souvent vers Québec, Sorel, Ottawa ou le lac Ontario. Comme il faut beaucoup plus de temps pour parcourir les distances en bateau qu’en voiture, j’avais toujours l’impression de voyager très loin, d’être au bout du monde lorsque l’on accostait finalement !

En Toscane

Une destination coup de cœur ?

Depuis que je travaille chez Transat, j’ai eu la chance de visiter des villes et des pays que je n’aurais jamais nommés si on m’avait demandé de constituer une « bucket list » ! Mon cœur s’est emballé pour plusieurs destinations, et je trouve qu’il y a tellement de facteurs à prendre en considération qu’il m’est impossible d’en choisir une seule ! 

Je nommerais donc Budapest, que certains surnomment « le petit Paris de l’Est », où l’architecture est fabuleuse, l’histoire fascinante et où l'on mange si bien ! La Guadeloupe est ses îles, que je veux absolument revisiter avec ma famille, pour leur faire apprécier la douceur du temps qui s’écoule lentement, le regard tourné vers l’eau et les montagnes. L’Italie, classique, que je n’ai pas assez parcourue à mon goût et que je revisiterai certainement bientôt. Pour la nourriture et le vin, surprenant non ? Et finalement, mon « home away from home », c’est Cape Cod, dans l'État du Massachusetts, où je retourne tous les deux ans, dans la même maison près de la mer. Mes filles ont même déclaré qu’il existe une « odeur Cape Cod », qu’on recherche inlassablement quand on revient à la maison. C’est l’endroit où l’on se sent le mieux au monde…

Haiti

Un objet souvenir que vous aimez rapporter ?

Lorsque je voyage dans des destinations soleil, je rapporte toujours des sauces ou condiments piquants. J’en ai une tablette complète dans mon réfrigérateur. Le jour où j’ai découvert le pikliz en Haïti, mes repas d’été sur le BBQ ont été transformés ! Et en Europe, c’est l’huile d’olive. J’ai presque terminé ma bouteille d’huile rapportée de Nice, et je pourrais planifier un séjour juste pour me réapprovisionner tellement elle est bonne !

Une astuce voyage infaillible ?

Il ne s’agit pas vraiment d’une astuce, mais plutôt d’un de mes incontournables. Pour vraiment m’imprégner des odeurs, des goûts et de la culture culinaire des destinations que je visite, je prévois toujours un arrêt dans une épicerie. Je le fais lorsque j’organise des voyages de presse avec Transat, et lors de mes voyages personnels. Je trouve que c’est le meilleur endroit pour trouver des souvenirs et des petits cadeaux (mes fameuses sauces piquantes !) et j’adore flâner dans les allées pour découvrir des saveurs qui me sont inconnues.

Un plaisir coupable en voyage ?

Comme plusieurs, le plaisir de bien manger, qui au fil des jours se transforme en plaisir de TROP manger.

Mes enfants vous diraient aussi, les yeux levés au ciel : « prendre 590 photos d’un même coucher de soleil, soir après soi r». Elles n’en peuvent plus! ! Mais j’aime tellement ces moments, je peux organiser un itinéraire de voyage basé sur le moment où le soleil va se coucher, pour ne pas le manquer!

Votre prochaine destination ?

J’ai la tête et le cœur encore remplis des splendeurs d’Hawaï, où j’ai passé mes dernières vacances. Depuis mon retour, je ne cesse de me demander où aller pour revivre l’émerveillement ressenti là-bas. Je penche vers le Costa Rica, que je n’ai pas encore visité. Et en Europe, il y a la région des Pouilles, dans le sud de l'Italie que me fait de l’œil et où je rêve à de futures vacances estivales.

En famille à Hawaï

Êtes-vous déjà parti sur un coup de tête?

Non ! Mais je me promets de le faire un jour. J’aime toutefois l’anticipation des voyages, l’excitation liée au décompte avant le départ. J’ai beaucoup de plaisir à planifier, ça me fait rêver, et ça me sécurise aussi.

Une bonne adresse dans le monde ?

Lors d’un après-midi à déambuler tranquillement dans les petites rues de Barcelone, j’ai découvert une boutique fabuleuse, où l’on retrouve des ballerines et des sacs à main faits à la main. Il s’agit de la boutique Kokua, qui compte seulement deux petites succursales. Seuls quelques modèles de chaussures y sont fabriqués, mais ils se déclinent en plus de 350 couleurs ! Quiconque a une passion pour les chaussures (comme moi!) sera au paradis. Vous dire le temps que j’y ai passé avant d’arrêter mon choix…

Indicateur