10 questions à Karine Gagnon


10 questions à Karine Gagnon

Chaque semaine, PAX demande à différents acteurs de l'industrie (conseillers en voyages, fournisseurs, représentants, directeurs d'agence, alouette!) de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, place aux confidences de Karine Gagnon, directrice de la commercialisation de Transat pour le Québec.

LIRE PLUS : La nouvelle corde à l’arc de Karine Gagnon chez Transat

Votre premier voyage ?

Mon premier voyage était en 1982 : Disney en voiture avec mes parents et ma sœur. Je me rappelle le long voyage dans notre chic Station Wagon Oldsmobile, passé en majorité allongée dans mon sac de couchage dans le coffre à l’arrière avec ma sœur (pas attachée non ! C’était les années 80…). J’avais six ans, l’âge parfait pour être émerveillé par toute la Magie de Disney World. C’était pour les vacances de Noel, je me souviens bien de la parade de Noel et les nombreux câlins que je faisais aux rênes qui défilaient et aussi des feux d’artifice au Château.

Une destination coup de cœur ?

Bien que plusieurs villes et régions rurales du vieux continent européen me viennent en tête, je dirais Carthagène en Colombie. Cette ville a une âme unique avec sa vieille ville fortifiée en bordure de mer ou l’on peut voir les femmes colorées du Palenque et gouter des délicatesses locales comme le pandebono. À quelques minutes à pied, les tours résidentielles et hôtels luxueux se suivent le long de la péninsule de Bocagrande et j’adore pratiquer la course à pied comme le font les Carthaginois de bon matin. Enfin, Gestsemani est un quartier à la mode aux nombreux cafés et graffitis, on y mange ou prend un verre en appréciant des musiciens et danseurs locaux.

Un objet souvenir que vous aimez rapporter ?

Les boucles d’oreilles en argent sont mon dada ! C’est le souvenir que j’aime rapporter de tous mes voyages. Ma famille connait cette tentation, si mon père revient de voyages, il me rapporte généralement en souvenir une paire de boucles d’oreilles. J’en possède de tous les continents.

Découvertes culinaires en Italie.

Une astuce voyage infaillible ?

Deux choses : lorsque je prépare mes bagages, je ne les mets pas tout de suite dans ma valise. Je fais une première sélection, je laisse, et je reviens un peu plus tard. Je finis toujours par retirer plusieurs vêtements et j’évite d’en mettre trop dans ma valise. Aussi, je m’assure d’être toujours prête à toute éventualité en ayant dans mon bagage à main le nécessaire de voyage pour subsister les 24 premières heures à destination sans manquer de rien !

Un plaisir coupable en voyage ?

La gastronomie locale, particulièrement le café et le vin rouge qui sont mes plaisirs coupables. Avant d’arriver dans une nouvelle destination, je fais toujours une recherche pour trouver les meilleurs bars à espresso. Je m’y rends de bon matin pour apprécier un délicieux café et observer les locaux qui y passent en débutant leur journée avant d’aller au boulot.

Un café à Barcelone.

Votre prochaine destination ?

La côte amalfitaine. C’est sur ma « bucket list » depuis tellement longtemps.Je suis allée déjà dans le nord de l’Italie et à Rome, mais l’été prochain, ce sera Sorrento et Positano.

Êtes-vous déjà parti sur un coup de tête ?

Quand j’étudiais en tourisme au Collège Lasalle, pendant une pause de 15 minutes durant un cours, ma copine de classe et moi avions, sur un coup de tête, acheté un billet d’avion pour le Costa Rica. C’était quelques semaines avant le départ et nous sommes parties sans avoir organisé aucune prestation à destination. C’était l’aventure en sac à dos. Par chance, je suis arrivée face à face avec une personne que je connaissais à l’aéroport de San José. Cette personne nous a offert le transport jusque dans le sud du pays et c’est là que nous avons commencé notre voyage en remontant la côte du Pacifique et visitant divers lieux, et nous a permis de croiser plusieurs autres voyageurs.

Karine Gagnon au Costa Rica.

La dépense la plus folle que vous avez faite en voyage ?

Une très dispendieuse bouteille de vin rouge au Vignoble Verrazzano dans le Cianti…

Le Vignoble Verrazzano.

Une bonne adresse dans le monde ?

SI vous allez à Athènes, la terrasse du A for Athens offre une magnifique vue du Parthénon et du coucher du soleil en fin de journée. #momentsmagique


VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur