10 questions à Élise Monié-Montrevel


10 questions à Élise Monié-Montrevel

Chaque semaine, PAX demandera à différents acteurs de l'industrie (conseillers en voyages, fournisseurs, représentants, directeurs d'agence, alouette!) de se livrer au jeu des questions-réponses en leur proposant de parler de voyage autrement... et de leur raconter quelques anecdotes au passage.

Cette semaine, place aux confidences d'Élise Monié-Montrevel, directrice au développement des affaires et marketing chez Jaimontour.com, jusqu'à aujourd'hui (le 29 novembre), mais à la recherche de nouveaux défis dès lundi.

Votre premier voyage ?

Un voyage en famille, c’est souvent notre premier ! Mon père vient du sud de la France, plus précisément de Laroque d’Olmes (près de Foix et de Pamier, en Ariège), en France. C’est dans ce magnifique coin de pays que j’ai fait mes débuts en voyage. Pour une petite fille de 5-6 ans, c’était fabuleux de prendre l’avion, de visiter des châteaux de l’époque médiévale et SURTOUT de manger du saucisson et du foie gras fait avec amour par ma grand-maman.

« Ma tante Brigitte et ma grand-maman qui nettoient la cueillette de champignons de la journée! »

Une destination coup de coeur ?

Mirepoix. Une petite commune à quelques km de Laroques d’Olmes. On y retrouve la meilleure baguette de l’univers ! Y prendre un café sur la grande place (grande, c’est un grand mot), c’est dépaysant et ressourçant. La construction de cette commune est unique. Voyez par vous même ! (Photo d'Annie qui dévore une baguette "qui goûte le ciel" comme elle dit)

Une anecdote cocasse de voyage ?

Je vous parlais de la succulente baguette ? Il y a 3 ans, j’y suis retournée avec ma petite famille ! On achète la baguette, on entre dans la voiture et on part. En route, nous entendions comme un léger bruit de papier… Nous nous sommes retournées et nous avons surpris Annie, notre fille de 3 ans, en flagrant délit de « vol de mie ». Elle avait la main complètement enfoncée dans la baguette et elle mangeait TOUTE la mie. Arrivés à destination, nous n’avions que la croûte à manger ! C'était parfait pour remplir le trou de mie avec du foie gras !

« (Photo d'Annie qui dévore une baguette

Un objet souvenir que vous aimez rapporter ?

J’aime rapporter de l’argent, non pas des sous, mais de l’argent sterling ! Chaque voyage, j’essaie de me rapporter un petit bijou (bien que je n’en porte aucun). Ça me fait une belle boite à souvenir que je pourrai léguer à ma fille en lui racontant les différents voyages que j’ai fait.

Une astuce voyage infaillible ?

Être de bonne humeur et vivre le voyage sans trop le planifier. C'est toujours mieux quand on est surpris par des événements que nous n'avions pas prévu. Une opportunité de dévier de notre plan, ça laisse toujours de magnifiques souvenirs.

Un plaisir coupable en voyage ?

De la salsa fraîche et de la Guacamole... au Mexique ! Je suis une fan FINI des tortillas, de la salsa et de la Guacamole. Dans les buffets, je ne mange pratiquement que ça. C'est mon entrée, mon plat principal et j'y retourne souvent pour le dessert ! C’est frais, c’est bon, c’est exquis, c’est fabuleux. Je n’ai jamais pu refaire exactement la même recette chez moi et c’est bien comme ça… ça me force à y retourner !

Votre prochaine destination ?

Qui sait ! Probablement dans le sud… une fois de plus ! J’aimerais bien le Costa Rica, mais pas dans un tout-inclus cette fois.... voir des moustiques géants et marcher dans la jungle, ça me semble fabuleux !

Êtes-vous déjà parti sur un coup de tête ?

Jamais ! C’est dommage, j’aimerais avoir le cran de partir seule, avec un sac à dos et quelques sous en poche !

La dépense la plus folle que vous avez faite en voyage ?

Beaucoup trop d’argenterie... tout mon budget y est passé. Je suis revenue avec 5-6 bracelets en argent et une bague beaucoup trop lourde pour mes doigts ! Elle est maintenant dans mon coffre à souvenirs.

Une bonne adresse dans le monde ?

Dans le faubourg Montmartre, un petit café parfait pour débuter un séjour à Paris ! Le Café Zéphyr au 12 Boulevard Montmartre, 75009 Paris, France. Idéal pour se remettre d'un décalage horaire. On vous sert un demi-litre de vin et quelques charcuteries... Au final, on se ramasse avec une montagne de saucisson, une grosse baguette de pain chaud, une tasse de beurre salé et le vin est tellement bon et pas cher, que l'on finit par prendre 3, 4 ou même 5 demi-litres ! Le tout pour une trentaine de dollars à deux ! J'adore la France, vous l'aviez remarqué ? 

Indicateur