Vendredi,  6 décembre 2019  22:49

Split : la nouvelle sensation croate


Split : la nouvelle sensation croate
Blake Wolfe

Blake Wolfe est un journaliste primé qui a rejoint PAX après près de 10 ans dans l’industrie de la presse au Canada. En plus de PAX, ses articles ont été publiés dans plusieurs magazines et journaux, notamment par la société d'édition et de média Metroland Media Group, ainsi que le Toronto Sun.

Si Dubrovnik est souvent la première destination à venir à l’esprit lorsque l’on envisage une escapade dans la région de la mer Adriatique, la ville de Split a aussi vu sa popularité croître, attirant de plus en plus de visiteurs vers le nord de la côte de la Dalmatie.

Split est un lieu touristique fort prisé : la destination a enregistré 19,7 millions de nuitées par des voyageurs étrangers entre janvier et octobre 2018. Si certains de vos clients sont intéressés à s’y rendre, c’est le moment ou jamais !

Retour à l’époque romaine

Fondée durant l’Antiquité, Split est probablement mieux connue comme lieu de naissance de l’empereur romain Dioclétien, dont le palais, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979, attire des milliers de visiteurs chaque année. Ceux-ci sont impatients de découvrir les colonnades et les cours intérieures de la maison de retraite bâtie pour un empereur – l’un des rares à avoir survécu jusqu’à la fin de son mandat !

Les visiteurs du palais peuvent observer une reconstitution historique lors du festival Days of Diocletian (Jours de Dioclétien). La ville replonge alors en pleine époque romaine avec des festivités et des comédiens costumés qui sont heureux de prendre la pose pour obtenir la photo parfaite sur Instagram. Il est également possible de visiter le palais en réalité virtuelle et d’explorer une reconstitution de la structure telle qu’elle apparaissait à l’époque romaine.

Le passé de Split est célébré chaque année durant le festival Days of Diolcetian. (crédit photo : Commission touristique de Split)

Pour les amateurs de baignade, la plage Bačvice est l’une des plus courues de Croatie, avec son coin de paradis sablonneux sur les côtes de l’Adriatique, à quelques pas seulement du centre-ville.

Cap sur les îles de Hvar, Brac et Pakleni

Split est aussi le point d’embarquement vers plusieurs îles, à seulement une courte traversée de distance.

Connue ces dernières années pour son atmosphère de fête, l’île de Hvar est une destination estivale populaire auprès des armateurs et autres plaisanciers de l’Adriatique. On y a inauguré trois centres de villégiature cinq étoiles en 2018.

L’île de Hvar est reconnue pour son côté festif.

Endroit couru pour sa vie nocturne, l’île de Hvar s’est retrouvée sous le feu des projecteurs de l’actualité internationale avec l’adoption d’une série de lois, en 2017, comprenant entre autres l’obligation, pour les hommes, de ne pas être torse nu en ville, ainsi que l’interdiction, pour les visiteurs, de dormir, de manger ou de boire de l’alcool en public. Ces infractions sont accompagnées d’amendes de 500 et 700 euros, respectivement (750 et 1060 dollars canadiens).

Pour les voyageurs souhaitant vivre une expérience insulaire un peu plus calme dans la mer Adriatique, il existe d’autres options.

Brac. Photo : Tourisme Croatie

L’île de Brac, la plus grande des îles du centre de la Dalmatie, possède plusieurs plages spectaculaires, y compris celles de la baie de Lovrečina et de Zlatni Rat, tandis qu’à partir de l’île de Hvar, il est possible de prendre le traversier à destination des îles voisines Pakleni, qui possèdent leurs propres plages et criques isolées.

Bon à savoir

  • Quand doit-on s’y rendre ?

Avec son climat et sa géographie méditerranéenne, l’été est le meilleur moment pour visiter Split (et la majeure partie de la Croatie). Pour les voyageurs qui veulent éviter les foules, toutefois, la température demeure clémente pendant une bonne partie de septembre et octobre, ce qui permet aux visiteurs de continuer d’y apprécier la baignade et les plages.

La saison morte se déroule de novembre à mars. Si l’Adriatique peut être trop froide pour s’y baigner, les visiteurs se font moins nombreux et les prix des chambres d’hôtel peuvent plonger aussi rapidement que la température, ce qui en fait le moment idéal pour s’y rendre.

  • Comment s’y rendre?

Split est accessible de plusieurs façons à partir du Canada avec Air Canada et le transporteur Lufthansa qui offrent des vols à partir de Toronto et Vancouver respectivement, tous deux avec des escales à Munich, où il est possible d’embarquer sur des vols de Lufthansa, d’Eurowings et de Croatia Airlines à destination de l’aéroport de Split.

Indicateur