Six incontournables à Séoul


Six incontournables à Séoul
Le palais de Gyeongbokgung
Ariane Arpin-Delorme

Consultante et conseillère en voyages, enseignante en Tourisme, conférencière, auteure et chroniqueuse voyage pour les magazines et à la radio, Ariane est une vraie passionnée dans tout ce qu’elle entreprend. Elle a fondé l’agence de voyages Parfums d’Asie en 2005, puis Esprit d’Aventure (www.esprit-daventure.com) en 2013. Ayant voyagé dans près de 70 pays, elle a cumulé une foule d’expériences variées en tourisme et en coopération internationale. Ses moteurs : gravir les plus hauts sommets du monde et partir naviguer en voilier…

Séoul, cité éclectique logée au milieu des montagnes, joue entre la démesure des édifices ultramodernes et de la musique k-pop et, à l’inverse, le charme des temples bouddhistes et la majesté des palais royaux de la dynastie Joseon. On y bascule d’un monde à l’autre en l’espace de quelques minutes! Voici six incontournables à ne pas manquer.

Itaewon : un paradis gourmand

Ce village est réputé pour ses repères gourmands. Explorez-y la « vallée de la bière » où sont regroupées plusieurs microbrasseries. S’y sont également établis une demi-douzaine de musées intéressants; profitez d’ailleurs de la visite gratuite au Musée national de Corée, suivi d’une promenade dans ses jardins grandioses. Il est aussi possible d’assister à la cérémonie de la garde d’honneur au Mémorial des guerres de Corée et d’apprécier de petits bijoux d’oeuvres contemporaines au Musée d’art Samsung.

Découvertes design et culinaires à Hongdae

Perdez vos repères dans ces rues « artistico-branchées », rythmées par une musique émergente et ponctuées de fresques urbaines. Ce n’est pas un hasard que la première école d’art et de design coréenne y ait ouvert ses portes, au sein de l’Université d’Hongik, reconnue pour son architecture audacieuse. L’aspect culinaire n’est pas en reste. Suffit de penser au marché aux poissons de Noryangjin ou à la crème glacée maison du Free Market proposée le samedi.

Gwanghwamun, cœur historique

À quelques enjambées de là, à Gwanghwamun, se trouve le centre du pouvoir coréen, où l’on peut observer les plus beaux exemples d’architecture traditionnelle classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il ne faut pas manquer de se balader dans le quartier superbement préservé de Bukchon, qui est doté de 900 maisons ancestrales de style hanok datant du 15e siècle, dont certaines ont été converties en galeries d’art. Le sanctuaire et parc du Jongmyo, quant à lui, révèle les secrets dela fascinante dynastie Joseon.Incontournables, les palais de Gyeongbokgung et Changdeokgung (y compris ses merveilleux jardins secrets d’Huwon, à la tombée de la nuit) doivent être vus lors d’un périple à Séoul. Vivez l’animation de la rue piétonne d’Insa-dong et parcourez en soirée le marché de Dongdaemun.

Le quartier Gangman

Le Temple bouddhiste Jogyesa-Quartier Gwanghwamun

Le marché de Namdaemun

Le paradoxe de Dongdaemun

Véritable témoin du passé au travers de ses musées, tout en ancrant la capitale bien fermement dans le 21e siècle par son architecture futuriste, ce quartier fascine par ses contrastes. Faites un saut au Musée d’histoire de Dongdaemun, en passant par la porte Heunginjimun, où vous retrouvez une portion des remparts ainsi que 2 575 fascinants artéfacts. Dichotomique, le Dongdaemun Design Plaza & Park, signé par la célébrissime architecte Zaha Hadid, possède une façade moderne argentée qui s’illumine une fois la nuit tombée au moyen de milliers de lumières LED. Deux marchés locaux se doivent aussi d’être visités. D’abord, lunchez au marché de Dongdaemun et, ensuite, apprenez-en davantage sur les plantes médicinales à Yangnyeongsi.

Gangnam Style

Gangnam représente la Séoul moderne, ultra connectée (Digital Media City) et consumériste… mais avec quelques trêves coutumières, notamment auprès des tombes royales de Seonjeongneung ou, encore, du havre de paix bouddhiste de Bongeun-sa. C’est également l’endroit tout indiqué pour assister à un concert de musique coréenne traditionnelle gugak.

Myeong-dong et Jung-gu

Les rues animées et bordées de vitrines éclatantes de ce quartier abritent, notamment, le marché de Namdaemun, le plus grand au pays et ouvert 24/7. Il faut également déambuler jusqu’au palais de Deoksugung, majestueusement illuminé une fois la nuit tombée. Pour faire un peu d'activité physique, faites une randonnée au sommet de la colline sacrée (feng shui) de Namsan, où de nombreux amoureux ont gravé leur nom sur des cadenas attachés aux balustrades. La tour Séoul, haute de 236 mètres, y trône d'ailleurs.

Séoul autrement

  • Jouez à des jeux en ligne dans un PC Bang
  • Sirotez un thé dans les nombreux salons traditionnels
  • Méditez au temple bouddhiste de Jogyesa avec l’encadrement d’un moine
  • Dégustez un café chez l’un des torréfacteurs artisanaux de Gangnam
  • Époumonez-vous sur de la k-pop à un karaoké du quartier Noraebang
  • Participez à la Fête des lanternes en novembreoù des milliers de sculptures en papier illuminées flottent au fil de l’Eau; ou à la Fête du lotus en mai, célébrée au moyen d’une parade de flambeaux.
  • Détendez-vous dans un bain ou un auna des emblématiques jjimjil-bang.
  • Pédalez le long des berges du fleuve Han pour rejoindre l’ïle de Yeouido
  • Baladez-vous sur Little Silk, où vit une étonnante communauté originaire d’Asie centrale.
Indicateur