PAX à destination : 5 raisons de visiter Mazatlán


PAX à destination : 5 raisons de visiter Mazatlán
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Mieux connue comme la « perle du Pacifique », Mazatlán est une station balnéaire ensoleillée à pointe sud de la péninsule Baja California. Nouvellement desservie par Sunwing, elle jouit de 20 kilomètres de plage et trois iles paradisiaques.

Pourquoi favoriser cette nouvelle destination au lieu des autres grands marchés mexicains ? PAX s'est rendu sur place pour découvrir les 5 raisons qui font de Mazatlán un endroit séduisant pour les vacanciers en quête de soleil.

LIRE PLUS : Sunwing: 8 choses à savoir sur la liaison Montréal-Mazatlán

1. Mazatlán propose un Mexique authentique

Le centre historique coloré de Mazatlan

La culture de Mazatlán est fortement ancrée dans ses prestations touristiques, riches en influences indigènes et européennes. Le charme colonial du centre historique avec ses rues en pavé et ses bâtiments du 19e siècle peints en corail, sarcelle, canari et violet séduit, tout comme la sublime basilique de l'Immaculée Conception. La Plaza Mechado, bordée de petits restaurants et de bars, ainsi que le théâtre Angela Peralta, permettent de fréquenter les locaux.

Car c'est là la différence de Mazatlán : contrairement à beaucoup d'autres stations balnéaires des Caraïbes, cette ville vivante possède un réel héritage historique.

2. Mazatlán possède la plus ancienne promenade d'Amérique latine

Le malecon de Mazatlan

Le malecon de Mazatlán, emblème de la ville, mesure huit kilomètres et a plus de 190 ans. Il borde l'océan Pacifique et une panoplie de monuments intéressants, dont la statue de Pedro Infante et le Continuity of Life, une fabuleuse fontaine évoquant les dauphins. El Clavadista s'y trouve aussi, là où les voyageurs plus téméraires peuvent se jeter en bas d'une falaise de 50 pieds de haut pour plonger dans l'océan.

La promenade est également pourvue de Wi-Fi gratuit!

3. Une gastronomie abordable et locale

El Mesón de los Laureanos à El Quelite

Des aguachiles (un plat de crevettes épicées) aux machaca (boeuf séché) en passant par les tacos de poisson, la cuisine mexicaine de Mazatlán est délicieuse et peu chère.

« Nous sommes le jardin du Mexique. Il faut noter que la présence d'agriculture terrestre et maritime dans la région nous permettent de garder les prix 30 à 40% plus bas qu'ailleurs au Mexique. Nous avons tellement de poisson que nous pouvons garantir que tout est frais, tout le temps! », confiait Julio Birrueta à PAX, le directeur de l'office de tourisme de Mazatlán.

Les locaux vendent leurs aliments aux restaurants de la ville, dont le El Mesón de los Laureanos, un établissement typiquement mexicain qu'il faut voir absolument. Il se trouve à El Quelite, à environ 30 minutes du centre de Mazatlán. Le menu est entièrement composé de plats traditionnels que bon nombre d'habitants de la région mangent régulièrement chez eux, en famille.

4. Pour la tequila et la bière

La bière Pacifico

La tequila, la vraie de vraie, ne peut qu'être originaire de la ville du même nom dans l'état de Jalisco. Mais cela n'a pas empêché les agriculteurs d'utiliser à bon escient les plantes agaves bleutées qui ponctuent les paysages de Mazatlán pour, à leur tour, produire un équivalent à la téquila appelé « 100% Blue Agave Spirits ».

Il est même possible de visiter les distilleries de Los Osuna et Onilikan et de mieux connaître leurs différences de production à l'aide d'un guide spécialisé.

La bière est également prépondérante à Mazatlán, surtout la Pacifico ; s'il fallait la comparer, elle serait sans doute la cousine méconnue de la Corona. « Pour se faire des amis, ici, il faut boire de la Pacifico », blaguait Julio Birrueta.

5. Mazatlán possède l'un des plus beaux phares au monde

La vue depuis le phare El Faro

Pour bien apprendre à connaître Mazatlán, il faut se lever à 6 heures du matin pour faire l'ascension (entre 35 et 45 minutes) du Cerro del Creston, une petite montagne mesurant 159 mètres à marée haute et qui est l'hôte de l'emblématique phare El Faro. Datant du 19e siècle, ce dernier offre un panorama totalement dégagé sur les plages, la baie et la vieille ville de Mazatlán. Suffit de se munir de bonnes chaussures et d'une grande bouteille d'eau!

LIRE PLUS : Mazatlán : 2x les points STAR avec Sunwing

Indicateur