Dimanche,  12 juillet 2020  1:53

Flâner à Dublin


Flâner à Dublin
Blake Wolfe

Blake Wolfe est un journaliste primé qui a rejoint PAX après près de 10 ans dans l’industrie de la presse au Canada. En plus de PAX, ses articles ont été publiés dans plusieurs magazines et journaux, notamment par la société d'édition et de média Metroland Media Group, ainsi que le Toronto Sun.

Comme beaucoup de capitales européennes historiques, Dublin se découvre et s’apprécie très facilement à pied.

Forte d’une population d’environ 500 000 habitants, la capitale irlandaise est encore petite et compacte, avec de nombreuses attractions-clés situées dans et autour du centre-ville.

Dublin, quelle ville idéale pour enfiler ses baskets et explorer à pied !

LIRE PLUS : 5 expériences à vivre en Irlande

L’essentiel de Dublin

À partir du côté sud du pont Ha’Penny Bridge, qui enjambe la rivière Liffey, on trouve le célèbre Temple Bar à quelques pâtés de maisons. Les visiteurs peuvent y savourer un repas et une (ou deux… !) pinte de Guinness pour se préparer à leur promenade.

Trinity College (photo fournie par Tourism Ireland).

Non loin de là, il est possible de visiter le château de Dublin, de continuer jusqu'à la cathédrale Saint-Patrick ou bien de se diriger vers le Trinity College et sa célèbre bibliothèque.

L’accès à beaucoup de ces attractions est inclus dans le Dublin Pass, une carte de visite qui permet d’accéder gratuitement à plus de 30 attractions de la ville. Et si vos clients sont fatigués, le pass inclut également le transport !

Ville d’écrivains et de musiciens

Reconnue comme « ville de littérature » par l'UNESCO (désignation commémorant l'engagement d'une ville en faveur de l'alphabétisation, de l'éducation et des arts), Dublin a vu évoluer quatre auteurs lauréats du prix Nobel — W.B. Yeats, Samuel Beckett, George Bernard Shaw et Seamus Heaney — ainsi que plusieurs autres écrivains de renom, dont les auteurs de Dracula, Bram Stoker, des tout aussi célèbres Voyages de Gulliver, Jonathan Swift (inhumé à la cathédrale Saint-Patrick) et d’Ulysse, James Joyce.

Des visites thématiques de Dublin inspirées par les œuvres de Joyce sont disponibles tout au long de l’année et menées par le centre éponyme dédié à l’auteur.

Le Temple Bar.

Or, au-delà de la littérature classique, Dublin est également connue pour ses contributions au monde du rock‘n’roll.

Plusieurs sites d’intérêt jonchent les rues de la ville : la sculpture de guitare dédiée au guitariste de blues Rory Gallagher au Temple Bar, la statue du chanteur de Thin Lizzy, Phil Lynott, en passant par de nombreux sites associés à U2, tels que le Clarence Hotel, endroit que côtoyait le mythique groupe à ses débuts.

Une autre commémoration de l’héritage rock de la ville aura lieu en 2020 alors les voyageurs pourront séjourner au Hard Rock Hotel Dublin, le premier établissement de la chaîne dans la ville, avec 120 chambres réparties entre deux bâtiments voisins.

Randonnée en pleine nature

L'un des six parcs nationaux d'Irlande — et sans doute le plus populaire — est celui des Wicklow Mountains. Il couvre 20 000 hectares et regorge de sentiers à explorer, tout cela à seulement une heure de voiture ou de bus au sud de la capitale.

Le lac supérieur à Glendalough dans les Wicklow Mountains.

Plusieurs lacs et rivières peuvent y être découverts, tels que Upper Lake dans la vallée de Glendalough. Ce dernier peut d’ailleurs être exploré en plongée par ceux ne craignant pas les eaux fraîches d’Irlande.

L’accès au parc est gratuit, mais le stationnement est payant.

S’y rendre

Air Canada offre des vols à destination de Dublin à partir des principaux aéroports du pays (vols saisonniers de Montréal et de Vancouver, et service à l'année de Toronto), tout comme Air Transat, d'avril à octobre.

WestJet offre un service direct entre Dublin et Halifax jusqu'à six fois par semaine pendant les heures de pointe estivales et, à compter de juin, le service sera proposé à partir de Calgary.

LIRE PLUS : Aer Lingus repousse (une nouvelle fois) son arrivée à Montréal

Le saviez-vous ?

Vos clients auront forcément soif à Dublin : la ville abrite plus de 1 000 pubs ! Le plus ancien est The Brazen Head, situé dans un bâtiment datant de 1198. Il est doté d’une cour intérieure tout à fait charmante et d’un décor intérieur ponctué de centaines de bricoles et souvenirs accumulés au fil des siècles.

Indicateur