Explorer la Martinique autrement


Explorer la Martinique autrement
Crédit: courtoisie du Comité martiniquais du tourisme

Une petite touche française dans les Caraïbes : voici ce qu’offre la Martinique aux visiteurs qui recherchent une atmosphère tout européenne lors de leurs vacances sous le soleil.

Une riche histoire

Fort-de-France, la capitale de la Martinique, propose aux visiteurs un avant-goût de Paris sous le soleil des Caraïbes. Fondée en 1638 en tant qu’avant-poste de la France, la ville au riche passé promet de nombreuses possibilités de découverte. Cette histoire est immortalisée par les principales fortifications de la ville, Fort Saint-Louis, Fort Desaix, Fort Tartenson et Fort Gerbault, affichant tous l’architecture traditionnelle des forts de Vauban utilisée en France lors du 17e siècle.

L’église du Sacré-Cœur de Balata est une réplique de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, à Paris. Une fois à l’intérieur, il est facile d’oublier que l’on se trouve dans les Caraïbes, pour peu que l’on n’ait pas remarqué la végétation luxuriante à l’extérieur de l’église!

La végétation abondate de la Martinique est aussi mise en valeur au Jardin de Balata, à Fort-de-France, un jardin botanique privé (les visiteurs doivent payer un droit d’entrée) de plus de trois hectares de superficie et comptant plus de 3 000 variétés de plantes tropicales.

Les forts témoignent du riche passé de la bien-nommée Fort-de-France / Crédit: courtoisie du Comité martiniquais du tourisme

Le nord de l’île est dominé par des montagnes aux pentes luxuriantes / Crédit: courtoisie du Comité martiniquais du tourisme

Au-delà des plages

Les paysages diversifiés de la Martinique permettent, au-delà de la plage, de s’adonner à de nombreuses activités extérieures. Les pentes de la montagne Pelée, sur la partie nord de l’île, se prêtent très bien à la randonnée, attirant le plein de voyageurs enthousiastes chaque année. Les deux tiers de l’île sont en fait des parcs naturels protégés, où les touristes peuvent prendre part à un large éventail d’aventures, telles que marcher le long de l’un des 27 sentiers balisés, faire du kayak ou monter à cheval.

LIRE PLUS: Martinique : 49% plus de réservations au Canada cet hiver

Plus de 6000 chambres d’hôtel

La Martinique continue de développer son offre hôtelière de plus de 6 000 chambres, allant de séjours rustiques à de luxueuses villas privées. Cependant, les voyageurs qui sont à la recherche d’un tout-inclus traditionnel des Caraïbes devraient passer leur chemin. En effet, l’île est connue pour son manque de grandes propriétés hôtelières commerciales.

Certains hôtels réputés de l’île ne cessent de s’améliorer et de se développer. Prenons par exemple le célèbre Diamant les Bains, premier hôtel de tourisme en Martinique construit en 1945. La propriété a récemment été l’objet d’une reconstruction à neuf et a rouvert l’hiver dernier en tant qu’hôtel 4 étoiles, avec 5 suites bungalows, 33 studios, un nouveau bar-restaurant sur la plage et une piscine moderne avec vue sur le rocher du Diamant.

L’hôtel-boutique 5 étoiles La Suite Villa a aussi récemment été l’objet d’une série de rénovations, qui sera marquée par l’ajout d’un centre de bien-être où les clients pourront profiter d’un soin au spa tout en contemplant la superbe baie de Fort-de-France.

Bon à savoir

  • Air Canada et Air Transat sont les seuls à offrir à l'année des vols vers la Martinique. Depuis le 1er novembre 2018, Norwegian Air offre une liaison saisonnière à partir de Montréal, à raison de trois fois par semaine, jusqu’au 31 mars 2019.
  • Les visiteurs canadiens doivent se souvenir d’apporter un adaptateur électrique, puisque le voltage standard est de 220V, comme en France.
  • En tant que département et région d’outre-mer français, la Martinique utilise l’euro comme monnaie.

LIRE PLUS: Premier vol de Norwegian depuis Montréal vers la Martinique

Le saviez-vous?

  • Vous ne serez jamais affamés en Martinique: l’île compte plus de 365 restaurants — un pour chaque jour de l’année!
  • La Martinique compte 12 marques de rhum, incluant les seules avec l’appellation d’origine contrôlée (AOC), classant ainsi le rhum agricole martiniquais parmi les alcools nobles liés à une origine géographique française.
Indicateur