8 façons de découvrir la République dominicaine autrement


8 façons de découvrir la République dominicaine autrement
Balade à bord du téléphérique de Puerto Plata
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Voici huit endroits à ne pas manquer en République dominicaine qui conviendront tant aux férus de nature que de culture, d’histoire et d’émotions fortes et qui englobent l’étonnant kaléidoscope de paysages dont est doté le pays. 

Quoi faire en République dominicaine

Le téléphérique de Puerto Plata

Une des excursions les plus populaires à Puerto Plata est la balade à bord du téléphérique. Une vue panoramique sur la ville, l'océan Atlantique et sur l’impressionnante statue de Jésus-Christ attend les aventuriers à leur arrivée au sommet du mont Isabel de Torres à 823 mètres d’hauteur. Le tout pour moins de 8 $ – une vraie aubaine pour les amateurs de photographie!


La première cathédrale du Nouveau Monde

Située à Santo Domingo et datant de 1512, la première cathédrale du Nouveau Monde Notre-Dame de l'Incarnation (en espagnol : Catedral Nuestra Señora de la Encarnación) est la plus ancienne en Amérique; elle se trouve d’ailleurs dans le quartier dit « colonial », reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les visiteurs seront éblouis par son architecture gothique et ses portes en acajou vieilles de 500 ans et y découvriront les vestiges de la tombe de Christophe Colomb. Elle servit même de quartier général au corsaire anglais Sir Francis Drake lors du tristement célèbre pillage de Saint-Domingue.


Le village d’Altos de Chavón

Altos de Chavón est une réplique d'un village méditerranéen typique du 16e siècle, situé en amont de la rivière Chavon près de La Romana. Le bourg comprend un centre culturel, un musée archéologique, des dizaines de boutiques d’artisanat traditionnel ainsi qu’un amphithéâtre de style romain pouvant accueillir 5 000 spectateurs; y sont présentés une grande variété de productions datant bel et bien du 20e siècle, ayant présenté des artistes, tels Frank Sinatra et Santana.



La cascade El Limón

Crédit photo: Dominican Republic Ministry of Tourism

Située à 20 minutes de Samana, cette chute d'eau spectaculaire et haute de 40 mètres est nichée au creux de la forêt tropicale pour une expérience en symbiose avec la nature. Elle n’est accessible qu’à la conclusion d’une longue mais agréable randonnée dans un paysage miraculeusement intouché par l’intervention humaine.


Le Parc national Los Haitises

Crédit photo: Dominican Republic Ministry of Tourism

Doté d’un accès routier limité, le Parc national de Los Haitises, au nord-est de la République dominicaine, est devenu une destination écotouristique populaire où la plupart des visiteurs se rendent par bateau. Ce parc national enchanteur, dont le nom « los haïtises » signifie en langue taïno « zone montagneuse », abrite une faune unique d'oiseaux ainsi que de nombreuses espèces endémiques, indigènes et migratrices qui ne se trouvent nulle part ailleurs au pays. Les plus aventuriers seront sans doute attirés vers le dédale de grottes et cavernes interreliées et abritées par de denses mangroves.


Les cascades de Damajagua

Crédit photo: Dominican Republic Ministry of Tourism

Souvent citées comme l’une des attractions les plus cool de République dominicaine, les 27 cascades d’eau de Damajagua offrent une véritable incursion au coeur de la riche nature caribéenne. Randonnée, nage, plongée, escalade, tous les muscles seront sollicités au cours de cette expédition d’une durée de quatre heures. Il va sans dire qu’une bonne forme physique est nécessaire pour atteindre la destination, mais les efforts seront largement récompensés lorsque viendra le temps de se jeter dans une rafraichissante piscine à l’eau cristalline naturellement formée par l’érosion.


Les dunes de Bani

Crédit photo: Dominican Republic Ministry of Tourism

S’agissant des plus imposantes de tous les Caraïbes, les dunes de Bani, dans la péninsule de Las Calderas, sont dotées d’une flore unique qui diffère considérablement du reste du pays, étonnant pour une région autrement connue pour ses prospères plantations de bananiers et caféiers. Les vagues dorées de Bani, dont la silhouette change au gré des vents, s’étalent sur plus de 15 kilomètres et certaines atteignent même les 35 mètres de hauteur.


Les Alpes dominicaines

Crédit photo: Dominican Republic Ministry of Tourism

Les massifs montagneux de Constanza ne sont peut-être qu’à quelques 80 kilomètres du chahut de Saint-Domingue, mais autant dire qu’il s’agit d’un autre univers. Dominée par la Cordillera Central s’élevant à 1 200 mètres, la vallée est située au centre géographique de la République dominicaine et possède certains des plus jolis panoramas au pays. Elle porte drôlement bien son surnom des « Alpes suisses des Caraïbes »!


Indicateur