Quoi dire à vos clients inquiets par le COVID-19 ?


Quoi dire à vos clients inquiets par le COVID-19 ?
Isabelle St-Amand

Propriétaire de l'agence Espace Voyages en Montérégie qui emploie une trentaine de conseillers, Isabelle St-Amand roule sa bosse dans l'industrie des voyages depuis 18 ans. Elle a notamment oeuvré du côté de Tours Mont Royal et Varaplaya Tours dans ses premières années avant de laisser libre cours à sa passion pour l'entrepreneuriat.

La propagation du COVID-19 dans le monde a fait naître une certaine inquiétude auprès des voyageurs. En tant que professionnel du voyage, il est de notre devoir de les rassurer en expliquant notre travail.

Le voyagiste Spiritours a eu la bonne idée de publier sur son site internet une série de conseils et de recommandation à l'attention des voyageurs. Je me permets d'en reproduire ici une bonne partie. Cela pourrait être très pertinent auprès de vos clients.


Nous comprenons que plusieurs d’entre vous soient inquiets au sujet du coronavirus. Sachez que nous prenons la situation au sérieux et nous nous tenons à jour auprès des autorités compétentes ainsi qu’avec nos fournisseurs par rapport à cette épidémie. 

LIRE PLUS - Dominic Wilky sur le COVID-19 : « "Keep calm", nous sommes des professionnels »  

Nous vérifions aussi régulièrement les recommandations du gouvernement canadien (conseils et avertissements aux voyageurs), particulièrement pour les pays où des voyages sont prévus prochainement.

Avec le fonds d'indemnisation des clients des agences de voyages (une protection financière que vous obtenez automatiquement lors de votre inscription auprès d'une agence de voyages au Québec), vous êtes automatiquement couverts pour de telles situations (sécurité compromise), si le jour du départ, le gouvernement canadien émet un avis pour éviter tout voyage ou tous les voyages non essentiels dans le pays où vous étiez censé vous rendre et qu’au moment de l’inscription cet avertissement n’existait pas déjà.

LIRE PLUS - COVID 19 : les meilleures pratiques à adopter pour un agent, selon l’ACTA

Si le gouvernement canadien émet un avis pour éviter tout voyage ou tous les voyages non essentiels dans le pays où vous étiez censé vous rendre, vous pourrez alors demander un remboursement auprès de votre assurance-voyage et/ou auprès de l'OPC.

Nous vous recommandons fortement d’adhérer à une assurance-voyage (incluant les soins médicaux d’urgence, annulation et interruption de voyage) si vous n’en avez pas déjà.

LIRE PLUS - Coronavirus : les recommandations d’un assureur

N’hésitez pas à contacter un de nos agents pour être bien conseillé(e) en la matière (les compagnies d’assurance telles que la Croix-Bleue ou Manuvie couvrent ces situations et sont promptes à traiter les réclamations).

Pour plus d’information, visitez régulièrement « Maladie à coronavirus (COVID-19) : Conseils aux voyageurs ».

Indicateur