5 conseils à lire avant de vendre un safari à vos clients


5 conseils à lire avant de vendre un safari à vos clients

Il y a de ces voyages qui font rêver et qui se retrouvent sur la liste des endroits à voir absolument une fois dans sa vie. Parmi cette liste, on retrouve très souvent un safari en continent africain. Qui ne rêve pas d’observer une horde de girafes ou de zèbres en liberté?

Or, ne part pas qui veut. Organiser un safari est un projet complexe qui nécessite absolument le savoir-faire et les connexions d’un agent de voyages. Il faut jaser des prix, des risques, de visas, de vaccins, de la qualité des prestations à destination… Mais si le défi de vendre un safari (et que celui se déroule sans anicroche!) est de taille, la récompense, pour l’agent en question, est d’autant plus satisfaisante.

Voici quelques trucs intéressants qui vous permettront de vendre un safari à vos clients en tout confiance.

Lever de soleil au Serengeti

Soyez à l’écoute de votre client

Soyez franc et honnête avec votre client. Présentez-lui les avantages et les inconvénients de chaque destination pour qu’il prenne une décision éclairée. Votre but est de vendre des itinéraires qui offriront la meilleure expérience pour chacun.

Pour commencer, il est important de se poser ces questions :

  • Quels sont les intérêts du voyageur?
  • Qu’est-ce qui le motive?
  • Veut-il se détendre lors de ce safari ou, au contraire, être actif et vivre plusieurs expériences?
  • Qu’est-ce qui est essentiel pour votre client par rapport à l’hébergement? L’air climatisé? Une grande chambre? Une piscine?

Vous avez sûrement vos coups de cœur et vos recommandations, mais veillez à d’abord écouter les demandes et attentes de chaque client afin de personnaliser son itinéraire en fonction de ses préférences.

Pourquoi achèterait-il de vous; de votre agence?


Le client veut acheter son voyage à votre agence parce que vous donnez plus de détails qu’il n’en demande. Vous prenez les devants et vous l’accompagnez pour répondre aux exigences en matière de visa et de vaccins ainsi qu’aux questions en matière de code vestimentaire et d’accessoires utiles.

  • Par exemple, quelles sont les fiches électriques nécessaires?
  • Combien d’argent devrait-il utiliser?
  • Y aura-t-il une connexion sans fil ou téléphonique?
  • Avant son départ, proposez-lui de consulter l’itinéraire au jour le jour, au téléphone ou en personne.

Soyez très attentif à ce que vos courriels, itinéraires et autres documents soient sans fautes. Ce sont des reflets de vous et ils démontrent à quel point vous portez attention aux détails.

Stabilité et sécurité

Votre client s’attend à ce que vous soyez informé autant en matière d’attractions que de situation politique... rien que ça, même si nous n’avons tous que 24 heures dans nos journées!

Sans devoir connaitre les finesses de l’échiquier géopolitique du continent africain, il faut tout de même savoir quels pays recommander et quels pays éviter. La situation évolue souvent rapidement; il est primordial de demeurer à l’affût.

Ensuite, un client aime se faire rassurer concernant vos partenaires locaux. Il est facile aujourd’hui, grâce aux téléphones intelligents, de demander à vos partenaires en Afrique de vous envoyer des photos et des courts vidéos de présentation ou, pourquoi pas, un petit mot personnalisé à l’attention de votre client. Ça ne fera qu’augmenter son désir de voyager et le convaincre à réserver s’il hésite encore!

Maasai Mara National Reserve, Kenya

La confiance gagnée, il est temps de parler budget

Il est bon d’avoir en tête une fourchette de prix des safaris pour offrir vos recommandations de destinations et le niveau de confort satisfaisant le budget de votre client dès la première rencontre.

En référence :

  • La somme à débourser pour un safari débute souvent à 2000 US$ jusqu’à 3000 US$, pour un séjour de 10 jours avec hébergement 3 étoiles, vols internes, transferts et repas inclus.
  • Pour un peu plus de confort, le budget nécessitera de 3000 US$ à 5500 $US
  • Enfin, un séjour haut de gamme coûtera souvent plus de 7500 US$ pour de l’hébergement 5 étoiles.

Se tenir au courant des taux de change et des devises est important. Le rand sud-africain est faible par rapport au dollar canadien, alors utilisez cet argument de vente. Essayez le plus possible d’inclure toutes les dépenses comme les pourboires dans votre forfait ! Un client n’aime jamais avoir toujours la main dans son portefeuille lors de son safari.

Destinations les plus populaires et économiques

Les destinations de safari les plus populaires d’Afrique de l’Est, soit le Kenya et la Tanzanie, sont synonymes de droits d’entrée élevés aux parcs nationaux et d’hébergement de luxe.Ces destinations nécessitent un budget assez élevé, ainsi que le Botswana et la Zambie, en raison de l’éloignement de leurs réserves naturelles les plus courues.

Les destinations de safari les plus économiques sont celles qui sont facilement accessibles et qui offrent une variété de réserves, comme l’Afrique du Sud et la Namibie. Adaptées aux voyageurs à petit budget, ces destinations possèdent une excellente infrastructure pour les safaris sans chauffeur et en camping.

Indicateur