10 conseils pour faire des voyages de groupes


10 conseils pour faire des voyages de groupes
Isabelle St-Amand

Propriétaire de l'agence Espace Voyages en Montérégie qui emploie une trentaine de conseillers, Isabelle St-Amand roule sa bosse dans l'industrie des voyages depuis 18 ans. Elle a notamment oeuvré du côté de Tours Mont Royal et Varaplaya Tours dans ses premières années avant de laisser libre cours à sa passion pour l'entrepreneuriat.

Les groupes, c'est un univers à part. Mais, l'essayer, c'est l'adopter. Et vous pourriez y pendre goût !

Des voyages de groupes, il y en a de toutes sortes : les  accompagnés, les guidés, ceux dans le sud, ceux en Europe, en Asie, en Afrique. En croisières, les groupes mariages, les groupes sportifs, les voyages de famille, d’amis… alouette !

Ce n'est pas pour rien que nos fournisseurs y consacrent des départements entiers avec des agents spécialisés en voyages de groupe.

Mais comment fait-on pour commencer à en faire ? Plusieurs questions se posent ! Car non, ce n’est pas si facile. Cela ne marche pas toujours. On peut y perdre de l’argent et surtout beaucoup de temps ! Alors comment s’y prend-on ?

1. Prendre part à un voyage de groupe avant

Personnellement, je pense qu’en participant à un groupe, peu importe où, cela peut déjà nous dire si c’est quelque chose qui nous intéresse ou non.

Voyager en groupe (certains pourraient dire en troupeau), ce n'est clairement pas pour tout le monde. Cela prend beaucoup de patience, de tolérance, d’empathie et de passion !

2. Ne pas accompagner votre groupe

J’ai déjà entendu des agents me dire qu’ils voulaient accompagner leur groupe pour voyager gratuitement. Est-ce possible ? La réponse est non ! 

Pourquoi ? Voyons voir... Vous partez une semaine à Cuba avec 30 personnes. Certes, vous avez réussi à payer que les taxes. Vous avez donc déboursé environ 300$. Pendant cette période d'une à deux semaines, non seulement, vous ne vendez pas à d'autres clients, mais en plus vous êtes la personne ressource du groupe. Et ça, c’est tout sauf une sinécure !

3. Anticiper

Pour commencer dans les voyages de groupe, il ne faut surtout pas vivre dans le moment présent ! Il faut prévoir ces voyages le plus longtemps à l’avance possible ! 

Pourquoi? Parce que les prix sont souvent bas dus aux nombreuses promotions « Réservez tôt » (rabais de taxes, gratuités, crédit à bord).

4. Rechercher

Recherchez des groupes sans risques, ou du moins, avec le moins possible.

Lorsqu'un fournisseur nous demande 300 $ par cabine + 100 $ par siège, cela signifie que l'on va devoir avancer 250 $ par passager à qui on projette de vendre ! 

Si on prévoit d'accompagner ce groupe et que la gratuité nous permettant d’y arriver est fixée à partir du 21e passager adulte, on se rend vite compte que les milliers de dollars en garantie sont très risqués !

Sommes-nous prêts à prendre le risque de perdre les dépôts de sécurité ? Et si on n'atteint pas le 21e adulte payant, allons-nous tout de même accompagner ce groupe à nos frais ?

5. S'informer

Informez-vous des promotions avec le moins de risque monétaire possible. 

Vous devez également prévoir des coûts en promotion du groupe, Facebook, Instagram, version papier, journaux… Tout cela sans savoir si ce groupe se concrétisera. 

Un groupe, c’est un investissement à risque !

6. Comparer

Comparer les produits des fournisseurs, les gratuités, les avantages groupes, les inclusions, et n’hésitez pas à demander des pricematch aux fournisseurs si c’est à votre avantage. 

Vous réaliserez que certains sont plus flexibles que d’autres, plus généreux aussi selon le produit choisi. Comparer vous fera épargner !

7. Demander des dépôts

Demander des dépôts supérieurs à ce qui est réellement demandé par le fournisseur.

Par exemple, si le dépôt est de 100$ par personne, demandez le double. Ainsi, pour chaque passager réservé, vous aurez un dépôt en moins à devoir avancer de votre poche. 

Vendez des assurances voyage incluant l’annulation à vos clients, bien sûr ! Pourquoi ne pas même intégrer dans votre prix de groupes des assurances complètes et les sélections des sièges ?

8. Demander un frais

Ne soyez pas gêné !

Un mariage ? Un groupe spécialisé en yoga ? Pourquoi ne pas vous faire payer pour vos recherches ? Un 500 $ remboursable ou pas. Car le travail de recherche sera long, même très long même parfois.

9. Ne pas s’acharner

Si on voit que ça ne lève pas, on relâche tous les sièges qu’on peut avant qu’il ne soit trop tard. 

Lisez bien vos contrats afin de bien comprendre tout ce qui s’y retrouve, et fournissez-en une copie a votre directeur d’agence afin qu’il vous soutienne dans les différentes étapes du groupe.

10. Faire des profits ! 

C’est important. Si vous faites moins par rapport à ce qui se retrouve en ligne, pourquoi faire un groupe ? 

Faire des groupes à tout prix n’est pas intéressant. Le temps que vous y consacrerez est énorme, que ce soit en planification, facturation, préparation des documents, accompagnement, service après-vente...

Savoir compter est bien important. Vendre à l’individuel demeure une très belle option sans risque... ou presque !

L’univers des groupes est merveilleux, mais complexe, il n’est pas fait pour tous les conseillers en voyage et c’est très bien ainsi. On n’en ressort pas toujours gagnant. On doit parfois se résigner à devoir les annuler, tout recommencer, et accepter d’avoir perdu des centaines d’heures de travail. 

Mais lorsqu’on y prend goût, cela peut même devenir une drogue ! 

Êtes-vous déjà addict ? Ou prévoyez-vous le devenir en 2020 ?

Bonne année 2020  et bonnes ventes à tous !

Indicateur