WTTC Global Summit : des Français défendent les valeurs de proximité, de durabilité et de solidarité


WTTC Global Summit : des Français défendent les valeurs de proximité, de durabilité et de solidarité
Pax Global Media

Orchestré par le WTTC, l’événement World Travel & Tourism Global Summit a pris place du 25 au 27 avril à Cancún. Deux participants français ont saisi l’occasion pour défendre les valeurs de proximité, de durabilité et de solidarité.

LIRE PLUS – Destination France 2021 : cap sur une reprise en toute sécurité en 2022 ! 

Caroline Leboucher, directrice générale d’Atout France, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie, ont participé virtuellement à deux tables rondes lors du WTTC Global Summit, le 26 avril.

Pour chacune de ces discussions, il leur a été possible de mettre en avant les nouvelles tendances du tourisme en France, ainsi que des propositions pour mieux répondre aux défis de la relance du secteur dans les prochains mois.

Une carte pour l’avenir

Lors de la table ronde Une carte pour l’avenir, pour accélérer la relance de l’Europe, Caroline Leboucher a surtout insisté sur la nécessité d’être proactif dans la coordination des actions, ainsi que sur l’urgence de collecter des données pour soutenir la prise de décision.

« Sans aucun doute, la pandémie a été une situation d’essai et d’erreur où les gouvernements et les entreprises ont dû apprendre rapidement », a-t-elle mentionné.

Mme Leboucher rappelle également l’importance de la solidarité envers un secteur qui a été et est encore durement touché. En effet, la France est reconnue pour son plan de soutien et de relance du secteur, avec des mesures qui ont permis de maintenir une grande partie de la main-d’oeuvre.



Du bouleversement à la transformation

Invité à la table ronde Du bouleversement à la transformation, le secrétaire d’État, Jean-Baptiste Lemoyne, a parlé du soutien gouvernemental mis en place pour protéger les effectifs et préserver les emplois.

À la veille de la réouverture du pays pour l’été, le secrétaire d’État a mentionné une nouvelle mesure qui donne des certitudes au secteur et soutient les entreprises, notamment pour le recrutement de travailleurs temporaires.

Il espère pouvoir reprendre le tourisme international dès cet été, et ce, d'abord grâce aux touristes de l’Union européenne qui représentent 36 % des visiteurs internationaux, garants de la reprise du secteur pour la France.

Le secrétaire d’État a par ailleurs souligné l’importance de se renouveler et de s’adapter aux changements, comme c’est le cas des montagnes françaises. Les stations de ski des Alpes ont beaucoup souffert pendant la saison d’hiver de la fermeture des remontées, mais elles ont réussi à trouver un nouveau public en été grâce à leur nature et à leurs grands espaces. Les flux de visiteurs et leurs préférences changent, l’offre doit par conséquent se métamorphoser.

Staycation et slow tourisme

Les représentants français se sont accordés à mentionner plusieurs tendances de fond telles que le staycation (vacances à la maison). De plus en plus de destinations et d’entreprises s’intéressent désormais à leur propre communauté et au tourisme intérieur.

Cela répond également à une nouvelle préoccupation des voyageurs de se soucier davantage de l’environnement et du développement social des lieux qu’ils visitent avec la recherche d’expériences plus authentiques et plus longues (tourisme lent), comme l’a mentionné Caroline Leboucher.

Un message du président Macron

Enfin, le mardi 27 avril, le président français, Emmanuel Macron, a envoyé un message vidéo à tous les participants à l’événement, leur adressant une invitation cordiale à se réunir en France avant la fin de l’année pour réfléchir aux prochains défis de l’industrie, notamment sur la question de la durabilité.

Le chef d'État a souligné la volonté de la France, première destination internationale prépandémique, d’agir pour relancer le secteur au plus vite, et a appelé le secteur privé à continuer à investir et à travailler main dans la main avec le secteur public pour recréer les emplois perdus pendant la pandémie.

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur