Wotcan 2017 : 250 agents pour la 2ème édition


Wotcan 2017 : 250 agents pour la 2ème édition
Ricardo Ruiz, le vice-président exécutif de la Chambre de commerce Pérou-Canada de Montréal.
David Nathan

David Nathan est un réel passionné des voyages, ayant mis les pieds à des dizaines d'endroits mythiques à travers le monde. Expatrié de France, il est établi au Canada depuis plusieurs années où il roule sa bosse en tant que magicien des mots, rédigeant tantôt des articles de fond pour des publications voyages, tantôt de jolies chansons pour les artistes les plus estimés au pays.

Les rencontres B2B de la deuxième édition du Wotcan se sont achevées jeudi, après deux jours intenses durant lesquels environ 150 agents de voyages ont rencontré une douzaine de tour-opérateurs péruviens.

Ces rendez-vous d’affaires dont le principal objectif est de développer les partenariats Pérou-Canada se sont déroulés sous la forme de courtes rencontres en face-à-face (15 minutes), une sorte de « speed-dating professionnel ».

Étaient présents des tour-opérateurs péruviens, tous membres de l'Association péruvienne des tour-opérateurs (Apotur Peru).

« Nous avons réuni ici l'éventail le plus large possible de ce qu'on peut trouver en matière de tour-opérateurs péruviens, explique Ricardo Ruiz, le vice-président exécutif de la Chambre de commerce Pérou-Canada de Montréal. Le but est de montrer aux agents de voyages québécois que l'offre est très vaste et peut aussi être très spécialisée, on peut aussi bien organiser une croisière sur le fleuve Amazone qu'un trekking dans le nord du pays ou un voyage autour de la gastronomie ou bien encore des monuments religieux ».

IMG_5077.jpg

La réalité du Pérou est que le Machu Picchu est une grosse montagne de notoriété qui fait de l'ombre aux autres attraits du pays. « Quand on pense au Pérou, la plupart des gens pensent immédiatement au Machu Picchu et aux Incas, et c'est très bien d'une façon, mais on se bat aussi pour faire exister les autres centres d'intérêts du pays comme le nord, les cultures pré-Incas par exemple ».

La récente annonce d'Air Canada de proposer un vol direct Montréal-Lima a évidemment été interprétée comme une excellente nouvelle par les gens de la Chambre de commerce Pérou-Canada.

« Nous sommes extrêmement contents que cette liaison sans escale soit mise en place dès le mois de décembre, et d'autant plus content qu'elle sera finalement annualisée, dit Ricardo Ruiz. Pour améliorer le nombre de visites des visiteurs canadiens, nous allons mettre en place des ateliers de formation pour les agents de voyage dans les prochains mois et l'on réfléchit également à associer nos efforts à ceux d'un pays comme l'équateur par exemple, pour offrir des voyages avec deux pays à visiter. Nous ne visons pas une augmentation de la quantité des touristes, mais plus de la qualité de ceux-ci. Idéalement des touristes qui dépensent entre trois et quatre mille dollars, qui utilisent les services d'un guide, qui privilégient les hôtels et les lodges haut de gamme ».

La particularité de cette deuxième édition du Wotcan est qu'elle a été entièrement organisée par les finissants de l'École Internationale de l’hôtellerie et du tourisme, un programme du Collège LaSalle. « C'est une façon très concrète de mettre en pratique toute la théorie étudiée au cours de trois années d'études », explique Isabelle Hallée, enseignante en technique de tourisme à l'École internationale de l’hôtellerie et du tourisme.

finissants-de-l'E╠ücole-Internationale-de-lÔÇÖho╠étellerie-et-du-tourisme.jpg Les finissants de l'École Internationale de l’hôtellerie et du tourisme, un programme du Collège LaSalle.

15 étudiants se sont donc attelés à faire de cet événement une réussite, comme Roxanne Provost en charge du volet communication et promotion. L'étudiante tire un bilan très positif de cet expérience.

« C'est une mise en application très concrète de nos cours, il faut faire un communiqué de presse punché, trouver les bons médias et journalistes spécialisés en tourisme, mais ça se fait bien, on a une bonne base grâce à l'école ».

Indicateur