Workshop Repartir en France : la France prépare son retour !


Workshop Repartir en France : la France prépare son retour !
Caroline Leboucher et Mélanie Paul-Hus, d’Atout France.

« C’est un immense plaisir pour nous d’inaugurer ce programme virtuel d’une semaine combinant rencontres et temps d’échanges, conférences et prestations artistiques », déclarait hier Mélanie Paul-Hus, directrice d’Atout France Canada, à l’ouverture du workshop Repartir en France.

À Paris, Caroline Leboucher, directrice générale Atout France, n’était pas moins heureuse d’ouvrir « cette semaine de discussion franco-canadienne » destinée à préparer la reprise du tourisme en France en 2021.

Mme Leboucher s’est dite très touchée par l’intérêt des participants, voire par leur amour pour la France, « en ces temps de pandémie et de fortes restrictions à la mobilité ».

LIRE PLUS – Le salon virtuel France 360 prouve que l’intérêt pour la France persiste

La France innovante

En dépit de ce contexte difficile, « la France continue à innover, à moderniser son offre, qu’il s’agisse des musées, des sites culturels, des hébergements, des centres de congrès, y compris grâce à l’innovation technologique », a-t-elle tenu à préciser.

La directrice générale Atout France a mentionné que les acteurs du tourisme français, tout comme la population et le gouvernement, sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales.

« Cette prise de conscience environnementale nous interpelle tous. Elle transformera sans nul doute les comportements de voyage post-pandémiques et elle permettra de nouvelles expériences », a-t-elle déclaré.

Les habitudes d'avant...

La France n’en continuera pas moins de miser sur les attraits qui font son succès depuis toujours.

« Tout le territoire français, y compris dans les régions d’outre-mer, la France peut répondre à tous les désirs de voyage, que ce soit le soleil, le littoral, la montagne, l’aventure sportive, les séjours à la campagne, les séjours en ville tournés vers le patrimoine culturel… »

Caroline Leboucher espère que les visiteurs canadiens de la France conserveront leurs habitudes d’avant – « avec une durée de séjour qui est plus longue que la moyenne, souvent dans l’esprit d’un tourisme lent, ou le contact avec les Français est quotidien et créateur d’attachement. »

« Nous espérons également que les Canadiens continueront à sillonner le pays, de la Bretagne à la Côte d’Azur », a aussi mentionné Mme Leboucher, en promettant qu’Atout France, pour sa part, poursuivra sa mission de faire le pont entre la France et le Canada, « qui ont des liens historiques et des valeurs communes ».

Reprendre contact

Destiné à la presse, le forum Repartir en France d’Atout France permet cette semaine à quelque 80 membres des médias canadiens de reprendre contact avec les acteurs du tourisme français, qu’il s’agisse de représentants de destinations françaises métropolitaines et ultramarines (plus Monaco) ou d’hébergements ou d’autres prestataires de services.

Notons que le lancement d’hier a été rehaussé par le témoignage (touchant) et par une prestation musicale (non moins émouvante) de la pianiste Alexandra Stréliski.



Indicateur