Trois jours de festivités dominicaines à Ottawa


Trois jours de festivités dominicaines à Ottawa
De gauche à droite : Cosette Garcia, directrice de l'office de promotion touristique de la République Dominicaine à Montréal ; Roberto Carlos Dormond Cantu, ambassadeur du Costa Rica ; Briunny Garabito Segura, ambassadeur de la République Dominicaine ; Montserrat Despradel, de l'office de promotion touristique de la République Dominicaine
Hortense des Dorides

Expatriée française au Canada, Hortense des Dorides est une journaliste basée à Ottawa et spécialisée dans le tourisme et l'art de vivre. Parmi ses récents coups de coeur aux quatre coins de la planète, l'Islande, l'Utah, Hawaii ou encore les Bahamas.

Pour célébrer le 174e anniversaire de son indépendance et l’arrivée il y a six mois de Briunny Garabito Segura en tant qu’ambassadeur, l’Ambassade de la République Dominicaine, en partenariat avec le Ministère du tourisme, organise pour la première fois une semaine touristique, économique et culturelle à Ottawa.

Hier matin, jour de l’Indépendance de la République Dominicaine, une vingtaine d’agents de voyage ont pris part au premier des nombreux ateliers qui auront lieu pendant trois jours à l’Hôtel Sheraton, un atelier mené par Cosette Garcia, directrice de l’Office de Promotion Touristique de la République Dominicaine à Montréal.

Le thème était bien sûr la République Dominicaine en tant que destination touristique, avec un focus sur la région de Puerto Plata.

Pour l’occasion, Cosette Garcia a convié deux voyagistes canadiens, Sunwing et Vacances Air Canada, cinq hôteliers (Iberostar, VH Hotel & Resort, Emotions, Hotels Be Live et Lifestyle Holidays), ainsi que le groupe touristique de Puerto Plata, à prendre la parole pour expliquer en cinq minutes leurs activités à Puerto Plata et en République Dominicaine en général.

Punta Cana, première de classe

La République dominicaine est divisée en six zones touristiques. La plus connue, complètement à l’est, est Punta Cana, qui à elle seule compte 60% des arrivées au pays.

A Puerto Plata, au nord de l’île, on compte plus de 100 kilomètres de plages pour plus de 12 000 chambres. C’est beaucoup comparé aux 2000 chambres de la région touristique de Samana, moins développée mais plébiscitée par les amateurs de nature.

Briunny Garabito Segura, Ambassadeur de la République Dominicaine au Canada.jpgBriunny Garabito Segura, Ambassadeur de la République Dominicaine au Canada

Presqu'un million d’arrivées canadiennes, un record

L’année dernière, le pays a accueilli six millions de visiteurs : parmi eux, plus de 800 000 Canadiens.

« Nous sommes très contents du marché canadien. Avec ce chiffre, nous établissons un nouveau record, explique Cosette Garcia. Nous devenons ainsi la première destination caribéenne des Canadiens, hors Mexique, et devant Cuba. »

On est encore loin des deux millions d’Américains, le premier marché du pays. Mais le Canada peut se targuer d’être le deuxième marché de la destination, qui se situe à peu près à quatre heures de vol des aéroports de Montréal, de Toronto et d’Ottawa.

Un festival gastronomique

Une fois l’atelier terminé, tout le monde est monté au 17e étage de l’hôtel, pour une cérémonie de coupure de ruban, officiée par l’Ambassadeur de la République Dominicaine au Canada, Briunny Garabito Segura.

Cette coupure de ruban lançait officiellement les trois jours de festivités, qui comprend notamment un atelier « La République Dominicaine comme destination du tourisme de santé et de bien-être ».

Ces trois jours sont aussi l’occasion pour le pays des Caraïbes de montrer tout son savoir-faire en matière de gastronomie. Ainsi, le chef dominicain Alberto Morel, venu spécialement de Santiago, à une heure de Puerto Plata, a concocté un menu sous forme de buffet au restaurant principal de l’Hôtel Sheraton.

« La République Dominicaine commence à faire connaitre sa gastronomie. L’année dernière, la ville de Saint Domingue a été nommée Capitale de la Culture Gastronomique des Caraïbes 2017-2018 par l’Académie Ibéro-américaine de Gastronomie. »

La public est donc invité à goûter à la gastronomie dominicaine, pour 30$ par personne, jusqu’au 1er mars, à l’hôtel Sheraton. Au menu: beignets de manioc, porc rôti mojo criollo, purée de patates douces, riz aux haricots noirs ou encore cochon complet rôti.

Pour plus d’informations sur la République Dominicaine, les agents de voyages peuvent contacter Cosette Garcia, en français et en anglais, au cosette@godominicanrepublic.com et au 514 499 1918.

Indicateur