Vendredi,  1 décembre 2023  20:06

Séisme au Maroc: «l’activité touristique continue normalement», assure l’ONMT


Séisme au Maroc: «l’activité touristique continue normalement», assure l’ONMT
Le guide Mohammed Saddik à Marrakesh. [Pexel/Domenico Bertazzo / capture d'écran / Pexel/Faruk Tokluoğlu]

Selon l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), l’activité touristique continue normalement dans toutes les régions du Royaume à la suite du tremblement de terre de magnitude 6,8 qui a frappé près de la ville de Marrakech dans la région de Marrakech-Safi, le 8 septembre dernier.

LIRE PLUS – Séisme au Maroc : le trafic aérien n'est pas perturbé  


L’ONMT souligne que l’épicentre du séisme était dans les villages de la région montagneuse de la commune rurale d’Ighil (à 150 km de Marrakech) et que c’est là qu’ont été enregistrés la majorité des effondrements et pertes humaines.

« À Marrakech, la situation est maitrisée et est revenue à la normale. Les autorités ont localisé les quelques bâtiments qui ont connu des dégâts dans la médina. Ces bâtiments ont été sécurisés », affirme l’Office.

L’ONMT précise que les structures hôtelières – construites dans le respect des normes parasismiques – n’ont pas été touchées. « Les professionnels de ces établissements ont géré la situation avec professionnalisme, au plus près des besoins de leurs clients », prend soin de souligner l’Office.

L’ONMT assure aussi que les aéroports marocains connaissent une activité normale et que « les personnes souhaitant regagner leurs pays ont pu le faire sans difficultés ».

La quasi-totalité des vols à destination et au départ du Maroc sont maintenus et la plupart des compagnies aériennes ont assoupli les conditions de report ou de changement de billets, mentionne-t-on.

De fait, Royal Air Maroc a informé ses passagers que l’ensemble de ses vols serait opéré conformément à leur programme initial, qui demeure inchangé.

Néanmoins, la compagnie souligne « accompagner » les passagers détenteurs de billets de et vers Marrakech et Agadir (direct et transit), ayant une date de vol jusqu’au 23 septembre, « en leur accordant, s’ils le souhaitent, la possibilité d’effectuer un seul changement gratuit, sous réserve de disponibilité sur la même cabine, de et vers les mêmes destinations, pour une nouvelle date de voyage dans les 15 jours qui suivent la date de leur vol initial ». Toute demande de changement doit être adressée au point de vente initial avant le 17 septembre.

Notons qu'Air Canada (qui vole sur Casablanca) avait également révisé sa politique de billetterie dans la foulée du séisme.

« Partout dans le pays, les lieux publics, restaurants, commerces, espaces culturels, musées… sont ouverts. En résumé, l’activité touristique continue normalement dans toutes les régions du Royaume », conclut l’ONMT.

Le guide à destination de Voyage Louise Drouin confirme

Soulignons que le message officiel rassurant de l’ONMT coïncide pour l’essentiel avec celui qu’a pris l’initiative de diffuser un guide local, Mohammed Saddik, collaborant avec l’agence Voyage Louise Drouin.  

« Les choses sont rentrées à la normale », indique le guide responsable du circuit de l’agence au Maroc, dans un témoignage vidéo diffusé le 11 septembre sur YouTube depuis Marrakesh.


Voyage Louise Drouin a transmis la vidéo d’environ 7 minutes aux membres de deux groupes devant prochainement participer à son circuit « Maroc de Sultans et Mirages du Sud Marocain » (l’un en octobre, l’autre en novembre).

L’agence qui opère plusieurs groupes par année au Maroc mentionne à ses clients être en contact constant avec son réceptif au Maroc – « et rien n'est affecté pour l'ensemble de votre circuit au Maroc », souligne-t-elle.


Ne pas pénaliser doublement le Maroc

Ces interventions surviennent alors que plusieurs redoutent que les touristes désertent le Maroc à la suite du séisme – ce qui aurait de lourdes répercussions sur son économie et pénaliserait doublement le pays.

À ce propos, notons que, dans ses conseils aux voyageurs pour le Maroc, le gouvernement du Canada ne recommande pas d’éviter le pays en raison du séisme. Ci-dessous, nous reproduisons sa dernière mise à jour.




Tremblement de terre dans la région de Marrakech-Safi

Le 8 septembre 2023, un tremblement de terre de magnitude 6,8 a frappé près de la ville de Marrakech dans la région de Marrakech-Safi. Les secousses ont été ressenties dans plusieurs villes du pays.

On signale des dégâts importants aux infrastructures et on déplore plusieurs victimes. Les services d'urgence portent actuellement secours aux populations touchées.

Des répliques continuent d'être ressenties dans la région et menacent de déstabiliser davantage des infrastructures déjà affaiblies.

Certaines routes sont fermées en raison des dommages subis. Vous devriez vérifier l’état des routes avant de vous déplacer.

Vous pouvez contacter les services d’urgence locaux aux numéros suivants:

  • 15 à partir d’une ligne fixe ou 150 à partir d’un téléphone cellulaire pour les pompiers ou une ambulance;
  • 19 à partir d’une ligne fixe ou 190 à partir d’un cellulaire pour la police.

Si vous êtes dans ou à proximité des zones touchées :

  • faites preuve de prudence;
  • suivre les médias locaux pour connaître les derniers développements;
  • suivez les instructions des autorités locales;
  • inscrivez-vous ou mettez à jour vos coordonnées au moyen du service d'inscription des Canadiens à l'étranger et encouragez les autres Canadiens au Maroc à faire de même.

Si vous avez besoin d’une assistance consulaire d'urgence, communiquez avec l’Ambassade du Canada au Maroc, à Rabat :

En dehors des heures d’ouverture, vous pouvez également contacter le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence d'Affaires mondiales Canada:

  • en appelant le +1 613-996-8885 (les appels à frais virés sont acceptés lorsqu'ils sont disponibles);
  • par SMS au +1 613-686-3658;
  • via Telegram à Urgences Canada à l'étranger ;
  • via WhatsApp au +1 613-909-8881;
  • via Signal au +1 613-909-8087;
  • par courriel au sos@international.gc.ca.

 



Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur