(re)Découvrir Marseille et sa région


(re)Découvrir Marseille et sa région
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Marseille fait partie des villes françaises connues par les Québécois. Même ceux qui n'ont jamais visité cette ville située au bord de la méditerranée la connaissent de nom.

Il faut dire que depuis 2013, la deuxième ville du pays, avec ses 865 638 habitants, a pris une dimension européenne, voire internationale. Elle fut, tour à tour, capitale européenne de la Culture en 2013, ville hôte de l’Euro 2016 de soccer, capitale européenne du Sport en 2017 et même capitale de l’amour en 2018.

Marseille, son vieux port et sa basilique Notre dame de la garde. Crédit : Micaleff

Et elle ne compte pas s'arrêter là : Marseille sera la ville organisatrice de Manifesta, une biennale internationale d’art contemporain et d'arts de rue en 2020 ; accueillera des matchs de la Coupe du Monde de Rugby en 2023, puis les épreuves nautiques des Jeux olympiques de Paris en 2024.

100 000 touristes canadiens à Marseille

2013 marque également l'ouverture du Musée des Civilisations d’Europe et de Méditerranée, ou plus communément appelé le Mucem. 

Avec 9 millions de visiteurs par an, ce haut lieu de l'architecture et du patrimoine est devenu devenu rapidement un incontournable marseillais. « L'endroit le plus intragrammable en ville » selon l'office du tourisme ! Car, au-delà des collections présentées à l'intérieur, l'extérieur du musée, et notamment les impressionnants espaces du Fort Saint-Jean sont accessibles gratuitement.

Le Mucem © MColin

« Nous sommes fiers d'avoir accueilli en 2018, environ 5 millions de touristes, dont 100 000 Canadiens. Nous sommes bien aidés par les liaisons directes et saisonnières d'Air Canada et d'Air Transat entre Montréal et notre ville. On aimerait beaucoup que cela se fasse sur 12 mois », explique Dominique Vlasto, adjointe du Maire de Marseille, chargée du Tourisme.

Signe que les autorités touristiques n'ont pas l'air de vouloir se reposer sur leurs lauriers et qu'ils veulent en attirer davantage ! C'est pourquoi une délégation l’office de tourisme et des congrès de Marseille était de passage au Canada, pour rencontrer des agents de voyages et des membres de l'industrie du tourisme à Montréal, Québec et Toronto. 

« Notre modèle de référence, c'est Barcelone. Il y a quelques années, tout le monde reconnaissait en le dynamisme de cette ville. On essaye, à Marseille, de mettre en place, la même chose, en vendant une image globale et diversifiée de la ville, et pas forcément uniquement touristique, pour faire en sorte de changer la vision que l'on a de la destination », indique Maxime Tissot, directeur de l'office de tourisme et des congrès de Marseille.

Une ville aux multiples attraits touristiques

Les Docks, façade nord

Dans sa stratégie de développement touristique, Marseille veut s'appuyer sur quatre axes :

  • Le tourisme urbain et culturel

Encore une fois, il y a un avant et un après 2013. Devenue capitale européenne de la Culture cette année-là, Marseille s’est équipée de structures culturelles de premier ordre. 

Depuis, Marseille offre une grande variété de découvertes et d'expériences, qu'elles soient culturelles (musées et architecture), traditionnelles (savon de Marseille, les santons), gastronomiques (la bouillabaisse), sportives (la pétanque) naturelles (les calanques) ou encore à travers le magasinage.

  • Les croisières

En 2018, 1 750 000 passagers de croisières ont fait escale à Marseille. La ville s'est fixé l'objectif de dépasser le cap des 2 millions d'ici 2020. 

Une ambition réalisable dans un secteur en croissance, avec 12 escales inaugurales prévues en 2019 pour, notamment le Viking Jupiter, le MSC Bellissima et le MSC Grandiosa, le Celebrity Infinity et le Celebrity Edge, le Bougainville de Ponant (dont le siège social est à Marseille) ou encore le Rhapsody of the Seas de Royal Caribbean.

  • Les congrès

Marseille compte plusieurs endroits particulièrement intéressants pour l’organisation de congrès, de séminaires et de salons, notamment au Palais du Pharo ainsi qu’au Palais des Congrès et des Expositions Marseille Chanot.

Ce positionnement a également permis la construction de d’établissements ultramodernes et de tout confort, allant du 3 aux 5 étoiles et ainsi faire doubler le nombre de chambres en 10 ans, avec désormais 10 000 chambres disponibles.

  • Le cinéma

Marseille est la deuxième ville de France la plus filmée avec 1 250 jours de tournage en 2017 et qui profite notamment de la série « Marseille » diffusée sur Netflix, comme fenêtre d'exposition.

D'autres attraits

Les calanques © Lamy

  • L'incontournable Basilique Notre-Dame-de-la-Garde, perchée au sommet d'une colline, et qui permet d'appréhender au mieux Marseille et son étendue.
  • Le Parc National des Calanques, massif calcaire qui s’étend sur 8 300 hectares et 20 km de littoral de Marseille à Cassis,
  • 24 plages dans cette ville qui offre 300 jours de soleil par an.
  • La Cité Radieuse, construite par  l'architecte avant-gardiste Le Corbusier Le Corbusier, génie avant-gardiste, inscrite depuis 2016 au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Le Château d’If, la forteresse aux courbes médiévales, située au large des côtes marseillaises, rendue célèbre par le roman d’Alexandre Dumas, le Comte de Monte-Cristo.

Les vols depuis Montréal

  • Air Canada : trois vols par semaine, de juin à octobre.
  • Air Transat : un à cinq vols par semaine, d’avril à novembre.

Pour plus d'informations sur la destination :  marseille-tourisme.com

Indicateur