Protocoles d’entrée : le Costa Rica supprime l’exigence du test PCR


Protocoles d’entrée : le Costa Rica supprime l’exigence du test PCR
Pax Global Media

À compter d’aujourd’hui (26 octobre), les voyageurs qui entrent au Costa Rica par avion n’ont plus besoin de présenter un résultat négatif au test RT-PCR.

La mesure a été annoncée jeudi dernier par le ministre du Tourisme du Costa Rica, Gustavo J. Segura. Elle survient moins d’une semaine avant que le pays rouvre ses frontières à tous les voyageurs internationaux, le 1 novembre.

« Cette décision tient compte du fait que l’Organisation panaméricaine de la santé, dans un document daté du 9 octobre, a déclaré qu’il n’était pas nécessaire d’exiger des tests ou des mises en quarantaine pour la reprise des voyages internationaux », a déclaré M. Segura.

LIRE PLUS – Le Costa Rica lance un programme spécialisé pour les pros du voyage

À compter du 1 novembre, seules les conditions d’entrée suivantes seront donc requises :

Remplir le formulaire électronique Health Pass, disponible ici. 

Souscrire à une assurance médicale des voyageurs – polices internationales ou achetées au Costa Rica par l’intermédiaire de l’Institut national des assurances (Instituto Nacional de Seguros).

Les voyageurs internationaux sont invités à toujours vérifier les exigences de visa du pays. 

La durabilité de cette nouvelle mesure dépendra de l’évolution de la pandémie sur le territoire national.

« Je réitère mon appel aux entreprises du secteur du tourisme pour qu’elles maintiennent leur engagement à appliquer des protocoles de prévention de manière très complète et à ce que les touristes nationaux et internationaux pratiquent le tourisme de façon responsable, en suivant toutes les mesures de précaution recommandées pour éviter la contagion. Le respect de ces protocoles est essentiel pour assurer la continuité de ces mesures d’ouverture économique graduelle, qui contribuent à protéger des milliers d’emplois dans le secteur du tourisme partout au pays », a ajouté le ministre.

Les voyageurs présentant des symptômes comme la fièvre, la toux sèche, le mal de gorge, la fatigue, la grippe ou autres sont priés de reporter leur voyage au Costa Rica jusqu’à ce qu’ils soient en bonne santé.

Indicateur