PAX à destination : Saint-Martin s'engage à proposer plus d’hôtels et de vols


PAX à destination : Saint-Martin s'engage à proposer plus d’hôtels et de vols
Les représentants se sont réunis au salon régional annuel SMART de Saint-Martin.
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

À la suite des dégâts causés par l'ouragan Irma de catégorie 5 en septembre 2017, les parties française et néerlandaise de St. Martin / St. Maarten travaillent ensemble pour restaurer l'île dans son état originel.

Tel était le thème du salon annuel régional SMART (Saint-Martin / Sint Maarten), qui rassemblait des voyagistes, des compagnies aériennes et des hôtels partenaires pour un réseautage et des rendez-vous.

Réouvertures et nouveaux hôtels

Soixante et un pour cent des hôtels et des logements en multipropriété situés du côté néerlandais de l'île ont été restaurés, y compris le populaire Sonesta Maho Beach Resort, le Sonesta Ocean Point et le Divi Little Bay Beach Resort.

LIRE PLUS - Ouragan Irma : réouverture des hôtels de Saint-Martin

Du côté français, 75% de l'offre hôtelière a été rénovée, ce qui correspond à environ 1 200 chambres. Avant l'ouragan Irma, il y avait environ 1 600 chambres ouvertes et prêtes.

Valerie Damaseau, vice-présidente du Conseil territorial français de Saint-Martin et présidente de l’Office de tourisme de Saint-Martin.

Au total, 69 établissements sont ouverts et acceptent les réservations, tandis que 35 sont toujours fermés sur l’île. Les deux parties néerlandaise et française prévoient de disposer de 73% des stocks de chambres de Saint-Martin / St. Maarten d'ici la fin du premier trimestre de 2020. De nouvelles marques arriveront sur l'île cette année-là, y compris Secrets Resorts, le 450 salle Planet Hollywood Resort Casino & Spa, et Morgan pour 2020 et 2021.

« Le tourisme est notre principale ressource économique, c'est pourquoi les gouvernements français et néerlandais sont déterminés à réorganiser leur produit touristique. Tout le monde reste intéressé et motivé pour relancer cette destination. En termes de coopération, nous sommes toujours attachés à la M.O.U qui a été signée par nos deux gouvernements. De nombreuses actions ont été lancées et se poursuivent », a déclaré Valerie Damaseau, vice-présidente du Conseil territorial français de Saint-Martin, Président de l'Office de Tourisme de Saint-Martin.

Et Stuart Johnson, l'honorable ministre du Tourisme, des Affaires économiques, des Transports et des Télécommunications (TEATT), d'ajouter : 

« Grâce à ces défis collectifs, St. Martin, les Français et les Néerlandais, ont retrouvé une voix commune, agissant comme une seule destination, et nous récoltons déjà les avantages d'un accord de coopération que nous avons signé il y a un an pour combiner nos efforts afin d'améliorer notre marketing de destination. »

Les nouveaux hôtels à travers l'île incluent (mais ne sont pas limités à ceux-ci) :

  • Au Temps des Cerises 
  • Grand Case Beach Club
  • La Samanna
  • Holland House
  • Simpson Bay Resort
  • Sonesta Resorts

Aux côtés des hôtels, des restaurants populaires et du restaurant Lolo's, les cabanes de Saint-Martin se reconstruisent et réorganisent leurs menus.

Vols depuis le Canada

L’aéroport international Princess Juliana a subi de nombreux dommages au cours de la tempête, mais a rétabli la fréquence des vols et les connexions directes avec des partenaires tels que Sunwing, JetBlue, American Airlines et divers transporteurs régionaux.

Les opérations ont été transférées dans différentes parties du bâtiment afin d'accroître l'efficacité des visiteurs. Depuis Irma, Saint-Martin / St. Maarten a connu un boom touristique, accueillant une augmentation de 144% du nombre d'arrivées internationales au premier trimestre, par rapport à 2018.

Air Canada cherche actuellement à ajouter des vols supplémentaires pour la saison hivernale. 

« À compter de l'automne, Air Canada desservira une fois par semaine Saint-Martin. WestJet est la seule compagnie aérienne canadienne à exploiter cette année un vol estival à destination de Saint-Martin », a confirmé May Lin Chun, directrice du Bureau du tourisme de Saint-Martin.

Du côté des croisières

Les arrivées de croisières ont également augmenté, la destination ayant enregistré une augmentation de 84,4% au premier trimestre de 2019 par rapport à la même période de l’année dernière. Ces chiffres représentent également une augmentation de 1,1% par rapport à 2017.

« Nous avons célébré les escales inaugurales de plusieurs nouveaux navires à partir du port de Saint-Martin et nous sommes désormais en mesure de fournir des services d'embarquement au port à Star Clippers, SeaBourne, Windstar Cruise Lines et Crystal Cruises », a déclaré Stuart Johnson.

Concernant les agents de voyages

L'Office du tourisme de Saint-Martin est en train de réorganiser sa stratégie marketing afin de créer une présence unifiée sur les médias sociaux reflétant les différentes offres de produits touristiques tant français que néerlandais.

Reconnaissant que les agents de voyages jouent un rôle important dans le recrutement de visiteurs sur l’île et dans la promotion du tourisme, May Lin Chun indique qu’ils travaillent avec acharnement pour les intégrer de nouveau.

« Nous voulons travailler à ajouter davantage de formation et de webinaires pour les agents de voyages canadiens, car nous avions l'habitude de faire beaucoup de cela. Nous envisageons de lancer un programme spécialisé, car, tout comme le tourisme est devenu numérique, les agents de voyages sont toujours essentiels, et ce sont eux qui sont sur le terrain. Nous reconnaissons le besoin d'avoir les deux, et ils sont incontournables », a déclaré Lin Chun à PAX.

Un autre projet de diversification a été créé pour que Saint-Martin regarde au-delà de ses marchés existants.

« Cette année, attendez-vous à des offres et à des forfaits exceptionnels pour l'été et à l'automne de la part de notre service touristique, car nous vous encourageons à vendre Saint-Martin », conclut Stuart Johnson.

Indicateur