Mercredi,  8 février 2023  12:13

PAX à destination : Pleins feux sur trois sites dynamiques en Martinique


PAX à destination : Pleins feux sur trois sites dynamiques en Martinique

Ne se reposant pas sur ses lauriers, la Martinique tâche de toujours renouveler son offre. Ces trois sites touristiques dynamiques en sont de parfaits exemples.

Nous les avons découverts lors d’un voyage de presse organisé au début de décembre dernier par le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT).


LIRE PLUS – PAX à destination : La Martinique fourmille de projets et de nouveautés  


Le Mémorial de la catastrophe de 1902 à Saint-Pierre

Peu de touristes ont pu visiter le Mémorial de la catastrophe de 1902 à Saint-Pierre (nord-ouest de l’île) depuis sa rénovation complète et sa réouverture en mai 2019.

Ce site devrait pourtant être le passage obligé, en plus de la visite très instructive de la Maison du Volcan au Morne Rouge, pour mieux comprendre ce qui s’est passé le 8 mai 1902 lorsque l’éruption du volcan de la montagne Pelée qui a entrainé la mort de 30 000 personnes et détruit presque complètement Saint-Pierre, alors capitale martiniquaise.

L’ensemble muséal réuni au mémorial est aussi passionnant qu’émouvant. 


[Anne Pelouas / CMT]


La Savane des Esclaves

À La Savane des Esclaves, village reconstitué sur les hauteurs des Trois-Îlets pour servir de « devoir de mémoire » envers ceux qui furent réduits à l’esclavage en Martinique et pour faire connaitre leur histoire, on n’en finit pas d’innover depuis les débuts en 2000.

Son fondateur Gilbert Larose a ajouté récemment au parcours piétonnier - qui passe à flanc de colline par 25 cases traditionnelles, un jardin créole, un jardin de plantes médicinales et un « village Kalinago » avec amphithéâtre pour spectacles – un parcours audio et vidéo accessible avec code QR.

M. Larose a aussi produit en 2022 une bande dessinée sur l’histoire de la Martinique et de l’esclavage. Il s’est par ailleurs lancé dans la transformation de légumes-pays et de fruits récoltés sur le site. En plus de délicieuses crèmes glacées et jus de fruits qu’on pouvait déjà déguster, le site vend désormais des farines (de fruit à pain par exemple).

Lors de notre passage, M. Larose s’apprêtait à ouvrir près de son atelier de fabrication un snack-bar nommé Le Délice de Gilbert


À droite : Gilbert Larose. [Anne Pelouas]


LIRE PLUS – PAX à destination: La Martinique gonflée à bloc pour l’hiver… et pour l’avenir! 


Le Domaine Martiniquais d’Expérimentation de Grande Savane

Après la reconnaissance de « réserve mondiale de la biosphère » obtenue en 2021 de l’UNESCO pour l’ensemble de son territoire, la Martinique attend la réponse de l’organisation internationale à sa candidature au Patrimoine mondial pour « les volcans et forêts de la montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique ».

CAP Nord Martinique (communauté d’agglomération du Pays Nord Martinique) mène néanmoins tambour battant un projet de grande envergure dans ce secteur de l’île. Le projet de près de 3,2 M€ est financé pour moitié par le Fonds européen de développement régional. Il concerne le Domaine Martiniquais d’Expérimentation de Grande Savane (DoME).

En octobre dernier, le DoME a inauguré son espace d’exposition et d’accueil de visiteurs et randonneurs avec belvédère, au pied de la montagne Pelée, au Prêcheur. Le site vise la sensibilisation et l’éducation à l’environnement : faune, flore, volcanisme, ciel étoilé…

On met maintenant la dernière touche à des hébergements semi-troglodytes, avec vues sur le ciel, et des installations de bivouacs suspendus dans les arbres, qui devraient être ouverts à la location début 2023.

Un bon point de départ avant une randonnée pédestre jusqu’au sommet de la montagne Pelée !


Ce reportage fait suite à une invitation du Comité Martiniquais du Tourisme.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.


Indicateur