Pascal Prinz : un nouveau départ pour Suisse Tourisme au Canada


Pascal Prinz : un nouveau départ pour Suisse Tourisme au Canada

C'est au superbe Consulat général de Suisse à Montréal que Suisse Tourisme, une poignée de dignitaires dont l'honorable Consule générale et représentante permanente de la Suisse à Montréal, Elisabeth Bösch Malinen, et divers intervenants chers au coeur des opérations helvétiques que Pascal Prinz a officiellement accédé au convoité poste de directeur responsable du marché canadien hier midi.

PAXnouvelles.com s'est entretenu avec lui afin d'en savoir plus sur les défis qui l'attendent et les raisons expliquant que le Québec représente 35% de tous les touristes canadiens en Suisse.

Le Québec, amoureux de la Suisse

Pascal Prinz fait partie de Suisse Tourisme depuis 2013 et il occupait jusqu'à récemment les fonctions de promotion auprès du marché américain.

"Je suis très très content d'être au Canada. C'est un endroit très particulier pour moi puisque c'est le premier pays que j'ai visité en dehors de l'Europe, celui où j'ai appris l'anglais. J'adore le patrimoine et l'esprit du Québec, je m'y sens bien. Sans doute grâce à la langue commune que l'on partage et à nos cultures complémentaires", s'est enthousiasmé Pascal Prinz.

Du même souffle, il annonce franchement ses couleurs en insistant sur les impacts du marché québécois sur les tourisme en Suisse.

"Je veux renforcer les opérations que l'on effectue déjà au Québec. Je suis techniquement basé à Toronto mais l'une de mes priorités est de retourner régulièrement à Montréal puisque c'est le marché le plus important pour nous, pas seulement en termes de promotion mais aussi de nuitées complétées", explique-t-il. "Je suis convaincu que le marché continuera de croître, que nous pouvons convaincre plus de Canadiens et Québécois de visiter la Suisse".

PB084575.jpgUrs Eberhard, directeur adjoint de Suisse Tourisme; Pascal Prinz, directeur Canada de Suisse Tourisme; Ursula Beamish-Mader, responsable relations médias Amérique du nord de Suisse Tourisme; Alex Herrman, directeur Amérique du Nord de Suisse Tourisme

Les chiffres ne mentent pas : l'amour que portent les Canadiens pour la Suisse continue de croitre sans relâche depuis le début des années 1990, tout particulièrement au cours de l'été avec une hausse enregistrée de 14%.

Le Québec y joue pour beaucoup : en effet, 35% des touristes canadiens en Suisse sont québécois comparativement à 39% d'ontariens, une surreprésentation de 49% selon la population respective de chaque province.

2016 a enregistré la meilleure performance depuis la tenue des statistiques et cette popularité sans borne n'est pas prête de ralentir selon toute vraisemblance.

"Regardez ces graphiques, les données ne vont que dans une seule direction... vers le haut!" s'est exclamé Urs Eberhard, directeur adjoint de Suisse Tourisme.

Exit SWISS à Montréal?

Le nouveau directeur ne prévoit pas que la fermeture des bureaux de SWISS à Montréal, annoncée il y a quelques mois, n'affecte en aucune façon les opérations du transporteur dans la métropole. Les horaires de vols et objectifs commerciaux sont donc maintenus et demeurent inchangés.

"On travaille très étroitement avec SWISS et je ne crois pas que cette collaboration sera impactée négativement", a déclaré Pascal Prinz.

PB084608.jpgUrs Eberhard, directeur adjoint de Suisse Tourisme

Nouveautés 2017-2018

  • Upgrade Your Winter: la Suisse, c'est 48 sommets de plus de 4000 mètres d'altitude et 300 domaines skiables. L'offre Upgrade Your Winter permet maintenant aux skieurs s'étant procuré un pass d'une journée d'en profiter dès 15h00 la veille tout à fait gratuitement.
  • Cyclo-tourisme: l'été prochain, la Suisse fermera certaines de ses routes et passes alpines afin de laisser toute la place aux cyclistes adns le cadre du projet Ride the Alps. Trois itinéraires seront proposés aux sportifs.
  • Switzerland Travel Academy : le programme d'expert de Suisse Tourisme a été revu et amélioré, offrant la possibilité aux agents de se familiariser avec l'offre touristique du pays en seulement trois heures.

La présence des agents continue d'ailleurs d'être optimale et bénéfique pour Pascal Prinz, "ces spécialistes voyages sont primordiaux à notre succès et nous continuons d'investir beaucoup de ressources afin d'assurer le succès de la communauté d'agents de voyages".

Indicateur