Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : nouveau revirement !


Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : nouveau revirement !
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Nouveau rebondissement dans une affaire déjà passablement confuse, qui occasionne des dizaines d’appels et de courriels à l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine.

Peu avant midi aujourd’hui (10 février), le gouvernement du Canada a mis à jour ses conseils aux voyageurs sur la République dominicaine pour indiquer que… le passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date prévue du départ.

Cela semble contredire foncièrement l’information que PAX avait obtenue vendredi dernier (7 février) auprès de l’ambassade de la République dominicaine –  laquelle disait que les touristes n’étaient pas concernés par la mesure.

LIRE PLUS : Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : les touristes ne sont pas concernés !

Selon Cosette Garcia, directrice de l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine, l’information affichée aujourd’hui par Affaires mondiales Canada est juste.

Aucun touriste ne sera empêché d’entrer

Néanmoins, « aucun touriste ne sera empêché d’entrer en République dominicaine parce que son passeport n’est pas valide pour six mois », enchaîne Mme Garcia.

Cosette Garcia indique que ce sont les représentants du ministère des Relations extérieures de la République dominicaine qui lui ont donné cette assurance.

« Le ministère des Relations extérieures de la République dominicaine est conscient que la situation est problématique. Il est en communication avec le ministère du Tourisme, à la recherche d’une solution. »

LIRE PLUS : Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : ce n’est pas une « fake news » !

Toujours à la recherche d’une solution

Quelle sera cette solution ? Pourrait-on décider, par exemple, d’accorder un délai de quelques mois aux touristes pour se conformer à l’obligation ? Décidera-t-on plutôt de les exempter de cette obligation ? Décidera-t-on simplement de revenir aux exigences qui prévalaient avant le 1er février 2020 ? On l’ignore; il est trop tôt pour le dire.

« Nous sommes nous-mêmes en attente. Nous ne nous avancerons pas tant que nous n’aurons pas obtenu une communication officielle écrite de notre gouvernement », indique prudemment Cosette Garcia.

Dès que l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine obtiendra une information formelle, il la partagera avec les médias, les professionnels et le grand public, conclut la directrice.

Indicateur