Mercredi,  25 novembre 2020  23:05

Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : la fin du feuilleton ?


Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : la fin du feuilleton ?

Devant la confusion entraînée par sa décision de modifier les exigences d’entrée en République dominicaine, le ministère des Affaires étrangères du pays fait volte-face et lève l’obligation pour les touristes que leur passeport soit valide pendant au moins 6 mois après la date prévue du départ.

« Les passeports des étrangers qui se rendent en République dominicaine à des fins touristiques doivent être valables pendant leur séjour », confirme Cosette Garcia.

LIRE PLUS : Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : nouveau revirement !

La directrice de l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine souligne avoir obtenu une note explicative officielle du ministère des Affaires étrangères de son pays. Cette note atteste que les exigences d’entrée pour les touristes redeviennent les mêmes qui avaient cours avant le 1er février.

« Les touristes sont okay »

La communication que le bureau de tourisme a reçue du ministère des Affaires étrangères de la République dominicaine était très attendue. La directrice avait mentionné plusieurs fois que les autorités dominicaines étaient conscientes du problème et y cherchaient une solution. La communication du ministère ne fournit cependant pas d'explications quant à ses décisions. 

Par ailleurs, Cosette Garcia ignore si l’exigence des six mois de validité du passeport s’applique toujours, ou non, à ceux qui ne sont PAS touristes (mais qui demandent un permis de travail ou la résidence permanente, par exemple).

« Ce que je sais, c’est que les touristes sont okay. Et j’en suis très, très contente. C’est une excellente nouvelle », se réjouit-elle.

Alors que la confusion entourant cette affaire a fait grand bruit au Québec, Cosette Garcia affirme qu’aucun cas réel de touriste ayant éprouvé un problème relié aux nouvelles exigences d’entrée ne lui a été rapporté.

Très consciente de la confusion qui a entouré cette affaire et regrettant les inquiétudes qu’elle a soulevées, Cosette Garcia présente ses excuses aux professionnels et aux voyageurs affectés.

LIRE PLUS : Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : les touristes ne sont pas concernés !

Dernier suspense ?

Tandis que l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine se félicite de pouvoir enfin tourner la page sur cet imbroglio, Affaires mondiales Canada, pour sa part, doit de nouveau mettre à jour ses conseils aux voyageurs sur la République dominicaine. Au moment d’écrire ces lignes (à 14 h, le 12 février), ceux-ci disaient toujours que le passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date prévue du départ.

Indicateur