Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : ce n’est pas une « fake news » !


Modifications aux exigences d’entrée en Repdom : ce n’est pas une « fake news » !

Depuis hier, une information circule selon laquelle tous les voyageurs visitant la République dominicaine doivent désormais disposer d’un passeport valide au moins six mois à compter du jour du voyage.

Pourtant, si on consulte les conseils aux voyageurs d’Affaires mondiales Canada, rien ne confirme cette information. En fait, au moment d’écrire ces lignes, AMC n’indique que ceci :

« Votre passeport doit être valide pendant toute la durée de votre séjour en République dominicaine. »

S’agirait-il donc d’une fausse nouvelle ? Pourtant, non.

« Ce n’est pas une fake news. C’est bien vrai », répond Cosette Garcia, directrice de l’Office de Promotion touristique de la République dominicaine, en entrevue avec PAX.

Cosette Garcia précise que c’est bel et bien le bureau de tourisme qui a transmis l’information à propos de ces modifications aux exigences d’entrée – lesquelles sont officiellement entrées en vigueur le 1er février.

LIRE PLUS : Décès en Repdom : le FBI confirme la mort naturelle des 11 touristes

À la recherche d’une solution

Évidemment, cette annonce soudaine, qui survient en pleine haute saison, à l’approche des vacances de la relâche scolaire, suscite beaucoup d’émoi. Particulièrement chez les gens qui prévoient séjourner en République dominicaine et dont le passeport n’est pas valide au moins six mois à compter du premier jour du voyage...

L’Office de Promotion touristique de la République dominicaine en est très conscient. Mais la décision de modifier les exigences d’entrée en République dominicaine n’est pas la sienne, mentionne Cosette Garcia. Placé devant un fait accompli, le bureau de tourisme ne peut que préconiser le respect de la loi.

« En fait, cette loi a toujours existé, mais elle est désormais renforcée et ne permet plus la flexibilité qui prévalait auparavant », explique Cosette Garcia.

Cela dit, n’allez pas croire que l’Office de Promotion touristique est insensible aux inquiétudes que provoque l’annonce. Le bureau de tourisme est en communication avec les autorités dominicaines et travaille activement à la recherche d’une solution.

On devrait savoir rapidement ce qui ressortira de ces démarches. 

« Peut-être dès les prochaines heures », espère Cosette Garcia.

À suivre.

Indicateur