Malgré Dorian, les Bahamas enregistrent un record du nombre de visiteurs en 2019


Malgré Dorian, les Bahamas enregistrent un record du nombre de visiteurs en 2019
Joy Jibrilu (à gauche), directrice générale du ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas; Dionisio D’Aguilar (en haut), ministre du Tourisme et de l’Aviation des Bahamas; Ellison «Tommy» Thompson (en bas), directeur général adjoint du ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas.
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

L'ouragan Dorian a frappé les Bahamas le 1er septembre 2019, et surtout les îles du nord pendant environ 36 heures d'affilée avant de finalement de poursuivre sa route.

Des vies, des bâtiments et des biens ont été perdus et le retour à la normal prendra encore quelque temps pour ce pays.

LIRE PLUS - Caribbean Travel Marketplace : malgré une année 2019 compliquée, les Caraïbes se portent bien, merci !

Malgré tout, les Bahamas ont dépassé le nombre d'arrivées record et ont enregistré sept millions de visiteurs en 2019, a indiqué le ministère du Tourisme et de l'Aviation du pays aux médias au Caribbean Travel Marketplace (CTM), organisé la semaine dernière (21 au 23 janvier) par la Caribbean Hotel and Tourism Association (CHTA), à Nassau, aux Bahamas.

« Pour nous, il s'agit d'un accomplissement formidable, en particulier à la lumière de l'année difficile que nous venons de vivre », a déclaré Dionisio D'Aguilar, ministre du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas, lors d'une conférence. « Nous sommes impressionnés par notre pays et profondément reconnaissants pour le soutien indéfectible de nos amis, de nos partenaires et même d'étrangers du monde entier. »

Tenir son rang, même après l'ouragan

Depuis 2009, les îles ont connu une croissance constante des arrivées par voie aérienne et maritime avec une augmentation impressionnante de 52% en seulement 10 ans.

« Avant l'ouragan Dorian, nous étions sur la bonne voie pour une année record, étant donné que nous avons connu une croissance à deux chiffres en 2018 », a déclaré Joy Jibrilu, directrice générale du ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas, lors d'une conférence de presse au CTM.

Selon le ministère de l'Immigration, de l'Autorité portuaire et des Douanes, malgré un coup dur pour ses arrivées en septembre et en octobre, même un ouragan majeur n'a pas pu empêcher le succès du pays au premier, deuxième et troisième trimestre, avec le plus grand nombre d'arrivées par air et par mer enregistrées dans l'histoire du pays.

Grâce à l'augmentation du transport aérien, à des campagnes de relations publiques agressives et au soutien des médias internationaux et des conseillers en voyage, à la fin de 2019, les arrivées par voie aérienne et maritime depuis l'étranger atteignaient plus de 7,2 millions, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2018.

« L'ouragan Dorian nous a certainement porté un coup, mais il ne nous a pas assommés », a déclaré Joy Jibrilu. « Nous avons été meurtris, mais nous existons toujours. »

Récupérer et investir ensemble

Alors que 15 des 16 îles du pays sont opérationnelles, les Bahamas continuent de croître et d'investir dans le secteur du tourisme, annonçant une série de nouveaux projets prévus pour cette année et après.

Après une rénovation de 4,5 millions de dollars, l'aéroport international de Lynden Pindling est actuellement la plus grande porte d'entrée des Bahamas et peut désormais transporter 50% de passagers de plus.

Compte tenu de l'augmentation des marchés américains clés (82 % des arrivées de visiteurs) et de la connectivité accrue du Canada (7 % des arrivées de visiteurs), la capacité en sièges vers les Bahamas devrait augmenter de 2,5 % au cours des trois prochains mois, malgré une baisse des principaux marchés connectés à Fort Lauderdale (-10,4 %), Miami (-2,6 %) et New York City (-0,8 %).

LIRE PLUS : Les Bahamas veulent tourner la page Dorian

À partir de Montréal, Air Canada a augmenté son service pour desservir Nassau quatre fois par semaine à partir de janvier,

De Toronto, Air Canada et WestJet desservent Nassau quotidiennement, tandis que Sunwing dessert la destination deux fois par semaine. De Calgary, WestJet dessert Nassau une fois par semaine. Actuellement, les Nord-américains représentent 89% des arrivées de visiteurs étrangers dans les îles des Bahamas.

Se concentrer sur la promotion des îles les moins connues est également une priorité pour le ministère du Tourisme des Bahamas cette année, car Joy Jibrilu a noté qu'une fois que les invités quittaient Nassau et Exuma et voyaient ce que les Bahamas avaient à offrir d'autre, ils changeaient volontiers de réservation année après année.

« Nous cherchons à étendre le transport aérien direct dans nos îles extérieures, car cela a provoqué la croissance exponentielle d'Abaco, d'Eleuthera, d'Exuma, de Harbour Island et des îles Andros et Berry », explique Joy Jibrilu. « La croissance n'est pas centrée sur Nassau, elle est partagée dans toutes nos îles. »

Chaque île est reliée par Nassau, ce qui rend les vacances ou les excursions d'une journée sur l'une des îles extérieures très faciles. Depuis le Canada, les voyageurs peuvent également profiter de vols directs vers Exuma et Eleuthera.

Freeport était le dernier des 15 à être étiqueté comme ouvert aux visiteurs, mais a montré un rebond incroyablement fort.

« Abaco était bien connecté à l'Amérique du Nord, et nous attendons avec impatience le rebond d'Abaco afin que cela puisse se reproduire », a déclaré Jibrilu.

Le sud d'Abaco est sécuritaire et l'aéroport fonctionne normalement, mais Marsh Harbour, où Dorian a frappé directement, reste fermé et le restera pendant longtemps, a souligné Joy Jibrilu.

Au CTM, l'une des choses les plus importantes pour l'office du tourisme est de s'assurer que les médias et les conseillers en voyages partenaires ont en main les informations les plus à jour avant de diffuser le message à l'échelle mondiale.

« Nous avions des journalistes à Nassau, qui faisaient état des ravages à Abaco et à Grand Bahama, et ils montraient ces images, mais ne précisaient pas qu'ici à Nassau, il n'y avait aucun problème », a expliqué Ellison «Tommy» Thompson, directeur général adjoint, ministre du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas. « Pour les Bahamas, cela a été dévastateur, car nous sommes une économie très dépendante du tourisme, et 80 % de notre PIB provient du tourisme. Les idées fausses qui existent affectent les moyens de subsistance de chaque Bahamien, car 7 emplois sur 10 sont directement liés au tourisme. Si vous affectez cette économie, il y a un effet de ruissellement, il est donc très important que nous diffusions les bonnes nouvelles aussi précisément et aussi rapidement que possible. »

Eleuthera et Exuma font état d'une croissance à deux chiffres après l'ouragan Dorian.

Nassau et Paradise Island vont très bien

Lorsque l'ouragan a frappé, les médias du monde entier ont rapidement réagi.

Mais tout au long du processus de récupération, comme les images continuaient à circuler, cela a alimenté l'idée fausse selon laquelle les 16 îles des Bahamas étaient affectées, alors qu'en réalité, cela ne concernait qu'Abaco et Grand Bahama.

Selon Ellison «Tommy» Thompson, à la suite de reportages inexacts ou faussés par les médias internationaux, ceux qui avaient des projets de vacances à Nassau, Paradise Island, Bimini, Eleuthera et Cat Island ressentait le besoin d'annuler.

« Nous devons nous rappeler que le pays est long de 1 200 km entre l'île la plus au nord, Bimini, à Inagua dans le sud », a déclaré Ellison "Tommy" Thompson, parlant avec PAX en exclusivité durant le CTM. « Le principal centre touristique, Nassau et Paradise Island, qui représente environ 80 % de notre économie touristique, n'a pas été touché du tout. Quinze des îles sont ouvertes, et Abaco continue d'être en cours de rénovation ; il va falloir un certain temps avant que l'île ne soit de nouveau opérationnelle. »

En conséquence, le nombre de visites dans d'autres îles comme Exuma ou Eleuthera connaît actuellement une croissance à deux chiffres, alors que les nouvelles réservations montent en flèche.

L'ouragan Dorian n'a pas frappé Exuma, ce qui signifie que les célèbres cochons nageurs se portent très bien !

Des développements majeurs se poursuivent à Nassau, où les choses se déroulent comme à l'ordinaire, mais le principal est actuellement au port de Nassau.

Le port de croisière de Prince George Wharf à Nassau est actuellement au milieu d'une transformation de 250 millions de dollars qui permettra au port d'accueillir quatre millions de passagers supplémentaires chaque année, ce qui alimentera sans aucun doute le secteur du tourisme et générera des bénéfices dans les îles environnantes des Bahamas. Une fois terminé, le port sera connu sous le nom de Nassau Cruise Port Limited.

« Ce projet amorcera la renaissance du centre-ville de Nassau, et il sera ouvert en 2022 », a déclaré Joy Jibrilu.

Des services de ferry directs sont également disponibles depuis Nassau et les forfaits croisière et séjour deviennent très populaires aux Bahamas, Bahamas Paradise Cruise Line faisant actuellement la promotion des services de ferry direct depuis West Palm Beach et Port Everglades.

Toutes les croisières à destination et en provenance de Nassau fonctionnent normalement.

Avec Bahamas Paradise Cruise Line, vous pourrez choisir parmi un séjour de luxe de deux ou quatre nuits dans l'un des complexes de Nassau Paradise Island.

LIRE PLUS : Aider les Bahamas (et soi-même) grâce à Bahamas Paradise !

Le ministère du Tourisme des Bahamas a également annoncé une toute nouvelle campagne de marketing, appelée Still Rockin, qui met en valeur le peuple bahamien post-Dorian, et vise à montrer aux voyageurs pourquoi les Bahamas sont toujours rock et les exhorte à ajouter la destination à leurs plans de voyage 2020.

Plus tôt cette année, le ministère a lancé une nouvelle campagne créative mettant en vedette la légende du rock américano-bahamien Lenny Kravitz, qui révèle l'esprit authentique des Bahamas en tant que destination d'aventure et de découverte.

Pour regarder la nouvelle vidéo Bahamas Still Rockin, cliquez ici !

Pour toutes les autres mises à jour sur les îles des Bahamas, cliquez ici !

Indicateur